mardi 28 juin 2011

Guimauve




Voilà une petite recette absolument régressive, alors vous l'appellerez comme vous voudrez :
 guimauve, chamallow, marshmallow, mais franchement, rien de chimique, que du naturel,
et là, retour en enfance assuré ! 
Pour l'occasion et les multiples qui suivront, j'ai investi dans un thermomètre à sucre
(12,50 €), 
car je n'ai pas osé prendre le risque de la rater...


Les ingrédients pour une trentaine de guimauves :
Vers votre plaque de cuisson :
- 75 g d'eau et 250 g de sucre fin dans une petite casserole, thermomètre à sucre
Vers votre robot muni du fouet planétaire, ou batteur :
- 5 feuilles de gélatine, un grand bol d'eau froide et du sopalin (pour l'essorage)
- 75 g de blancs d'oeufs + une pincée de sel
- 5 cl de bon sirop (ici sirop de violette) versé dans un verre
- colorant alimentaire (ou pas)
Vers votre plat ou plaque rectangulaire, recouvert de papier sulfurisé :
- du sucre glace, une spatule en plastique

-§-

Préparer, peser et disposer tous les ingrédients :
Mettre à tremper les feuilles de gélatine dans un grand bol d'eau froide.


Dans une casserole, porter l'eau et le sucre à ébullition, laisser à ébullition.


A ce moment, monter les blancs en neige avec la pincée de sel.


Quand les blancs sont montés, surveiller la chaleur de votre sirop de sucre qui doit atteindre 130° (cela prend environ 7 minutes, c'est le temps donné dans la recette que j'ai trouvée si vous n'avez pas de thermomètre à sucre...).


Quand le sirop de sucre est à la bonne température, le verser tout doucement en un mince filet dans les blancs d'oeufs en continuant de battre. 


En continuant de fouetter (Kitchenaid, je t'aime !), ajouter votre gélatine essorée dans du sopalin, feuille par feuille, le sirop en filet et enfin, le colorant alimentaire (ou pas), jusqu'à la couleur souhaitée, (j'y ai ajouté un colorant alimentaire naturel rouge.


Continuer de fouetter au moins 10 minutes, jusqu'à complet refroidissement de la guimauve (cette phase est très importante car cela va empêcher le sucre de masser). Cela m'a pris 15 minutes.


Répartir la guimauve dans un plat (genre plat à gratin en pyrex ou en céramique) ou sur une plaque de cuisson, que vous aurez recouvert de papier sulfurisé et de sucre glace. Lisser la guimauve avec une spatule en plastique, afin d'avoir une couche la plus lisse possible. Recouvrir d'une couche de sucre glace.

Et maintenant le plus difficile de la recette... 
Attendre... 
Attendre... 
Au moins cinq heures au frigo, recouvert de film alimentaire...

Au bout de ce temps couper des bandes, des carrés, ou les formes que vous voulez, et...
Attendre encore, jusqu'au lendemain... pour la goûter...


Bon, c'est vrai je n'ai pas pu m'en empêcher le jour même, mais elle est moins bonne. Les saveurs sont moins prononcées, elle est un peu moins ferme... Franchement, ça vaut le coup d'attendre... 


Vous pouvez bien sûr varier les sirops selon vos goûts, et les colorants (... ou pas...)
- "Bon, faudrait tester les oursons enrobés de chocolat maintenant"... (dixit la bande de gourmands...)
Et me voilà en train de chercher des moules sur le net... mince, alors... j'ai trouvé !!!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour déposer un commentaire :

1) Ecrivez votre texte dans le formulaire ci-dessous

2) En dessous de Choisir une identité, si vous publiez en mode anonyme, merci d'inscrire un nom (je ne réponds plus aux commentaires non personnalisés d'un prénom ou d'un pseudo).

3) Cliquer sur Publier

4) n'oubliez pas de saisir le code chiffré afin de valider votre commentaire.

Merci de votre intérêt et à bientôt.
Cath

Print Friendly and PDF