lundi 29 août 2011

Far breton


Quand je suis allée en Bretagne, la meilleure chose que j'ai pu manger à part les galettes sous toutes leurs formes, c'est bien le far au pruneaux... 
Pour moi, la meilleure manière de consommer des pruneaux dans un dessert...
A tel point que j'en recouvre le fond de mon plat alors que la recette originale n'en préconise que quelques uns... une quinzaine... une misère, quoi !
Après c'est comme vous voulez... 


Ingrédients pour 10 personnes :
1 litre de lait entier
4 oeufs
200 g de sucre
250 g de farine
environ 500 g de pruneaux dénoyautés ou 250 g de raisins secs ou autre
6 cuillers à soupe de rhum ou d'alcool de votre choix
une pincée de sel
40 g de beurre 1/2 sel

Faire tremper les fruits secs dans de l'eau chaude pendant 1/4 d'heure, égoutter.
Si vous utilisez des raisins secs, vous pouvez les faire macérer directement dans le rhum et en conserver 6 cuillers à soupe à intégrer à la pâte.
Préchauffer votre four à 220°.
Beurrer un grand moule en terre ou en pyrex.
Y déposer les fruits secs, les uns contre les autres (ou presque), afin qu'ils recouvrent le fond du moule.
Mélanger ensemble farine, sel et sucre. Ajouter les oeufs et mélanger pour obtenir une pâte homogène. Incorporer le lait au fouet, petit à petit, pour fluidifier la pâte, puis le rhum.

Verser sur les fruits secs.
Disposer les 40 g de beurre salé en petits morceaux un peu partout.
Cuire 10 minutes à 220°, puis à 180° pendant 40 minutes. Le far doit être doré à la surface et sur les côtés et bien pris (une lame de couteau ressort sans trace de pâte).
Laisser refroidir dans le plat de cuisson.
A consommer tiède ou bien frais.

Variantes
- vous pouvez réaliser ce far nature (un peu fade à mon goût), 
- Au risque de faire hurler les puristes, excellent aussi avec des abricots secs... hydratés dans de l'eau chaude également.

aux pruneaux

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour déposer un commentaire :

1) Ecrivez votre texte dans le formulaire ci-dessous

2) En dessous de Choisir une identité, si vous publiez en mode anonyme, merci d'inscrire un nom (je ne réponds plus aux commentaires non personnalisés d'un prénom ou d'un pseudo).

3) Cliquer sur Publier

4) n'oubliez pas de saisir le code chiffré afin de valider votre commentaire.

Merci de votre intérêt et à bientôt.
Cath

Print Friendly and PDF