dimanche 21 août 2011

Soupe fraîche de pastèque et son espuma de fromage blanc parfumé


cliquer sur la photo pour l'agrandir

Il fait tellement chaud ces jours ci, que je n'ai aucune envie d'allumer le four, 
mais pourquoi se priver d'un petit dessert ? 
Il faut bien se faire plaisir, non ?
Et celui-ci est tout léger, en fait...
Sans complexe ! 

Pour 5 personnes :
1 petite pastèque bien sucrée sans pépins (les petites pastèques sont plus sucrées.
2 cuillers à soupe de sucre
6 cuillers à soupe bien bombées de fromage blanc à 40 % (bien épais)
3 cuillers à soupe de miel bien parfumé (lavande, bruyère, acacia...)

Couper la pastèque en tranches, retirer l'écorce, la détailler en gros cubes et réserver au frais.
Préparer l' espuma : dans un bol, mélanger rapidement le fromage blanc avec le miel au fouet manuel.
Transvaser dans un siphon, ajouter une cartouche de gaz et réserver au frais au moins une heure.
Si vous n'avez pas de siphon, ce n'est  pas grave, vous verserez une cuiller du mélange sur votre soupe de pastèque juste avant de servir.
Au moins une demi-heure avant le service, passez votre pastèque au congélateur, pour obtenir un résultat très rafraîchissant.
Au moment de servir, passez vos morceaux de pastèque au blender ou au robot, additionnés de sucre à votre goût (j'en ai mis 2 cuillers à soupe), jusqu'à obtenir une soupe bien homogène.
Secouer bien votre siphon et dans une coupelle, presser votre espuma, l'équivalent d'une cuiller à soupe.
Récupérer à l'aide d'une cuiller et déposer délicatement sur la soupe de pastèque.
Je vous déconseille de presser l'espuma directement sur la soupe, j'ai essayé et cela peut provoquer des éclaboussures intempestives et gâcher quelque peu l'esthétique du dessert, c'est du vécu !
Si vous procédez sans siphon, prélever l'équivalent d'une cuiller à soupe de fromage blanc parfumé, et déposer délicatement sur la soupe.
Servir aussitôt.

Vous pouvez également réaliser cette soupe avec du melon bien mûr et bien parfumé, avec tous les fruits qui produiront un beau coulis, fraises ou framboises (additionnées d'un peu de jus de citron)... 
Il ne vous restera qu'à adapter la quantité de sucre selon l'acidité du fruit... et à votre goût bien sûr ! 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour déposer un commentaire :

1) Ecrivez votre texte dans le formulaire ci-dessous

2) En dessous de Choisir une identité, si vous publiez en mode anonyme, merci d'inscrire un nom (je ne réponds plus aux commentaires non personnalisés d'un prénom ou d'un pseudo).

3) Cliquer sur Publier

4) n'oubliez pas de saisir le code chiffré afin de valider votre commentaire.

Merci de votre intérêt et à bientôt.
Cath

Print Friendly and PDF