jeudi 30 juin 2011

Cookies ultra moelleux



Le secret du moelleux de ces cookies réside dans la cuisson.
Il faut bien les surveiller, dès que les cookies commencent à dorer, 
il faut les sortir du four...

Ingrédients :
100 g de beurre mou
2 oeufs entiers
350 g de farine
100 g de cassonade
100 g de sucre blanc
1 cuiller à café de levure chimique
une pincée de sel
5 cl de lait (ou de jus de fruits pour les allergiques)
200 g de pépites de chocolat (noir ou blanc), ou chunks de chocolat, ou raisins macérés dans du rhum, et / ou fruits secs (abricots, figues, fraises, cranberries, noix...) à votre goût...


Préchauffer le four à 180°, Th 6.

Mélanger tous les ingrédients au robot ou à la main, sauf le chocolat ou autre accompagnement, que vous ajoutez quand tout est bien mélangé.


A l'aide de deux cuillers à soupe, faire des tas de la taille d'une bonne cuiller à soupe, sur des plaques recouvertes de papier sulfurisé, en espaçant vos biscuits, qui vont s'étendre à la cuisson.

Appuyer avec le dos d'une cuiller pour applatir la pâte.

Cuire 10 minutes au minimum, en surveillant : le tour doit légèrement brunir, le cookie être légèrement coloré et encore tendre.


Laisser refroidir sur une grille.





Print Friendly and PDF

Spéculoos

Les Spéculoos, quel délice ! 
J'adore ces petits biscuits Belge,
Délicieusement parfumés aux épices, ils se mangent sans faim.
J'ai testé quelques recettes avant de trouver la bonne...
Celle-ci est vraiment parfaite !

 Même les trois Miss Desserts, qui ne courent pas après d'habitude, les ont trouvés trop bons...

La recette vient du blog Sucrissime, (ici)


Ingrédients : 
250 g de farine
175 g de beurre mou
175 g de vergeoise brune
(pas de cassonade, trop claire et pas assez typée pour cette recette)
1 oeuf
1 cuiller à café de levure chimique
1 bonne cuiller à soupe de cannelle
1 cuiller à café rase de mélange "4 épices"

---

Mélanger tous les ingrédients au robot ou à la main. Laisser reposer dans du film alimentaire
 au moins deux heures au frigo (cela va en accentuer les arômes).

Préchauffer le four à 150° - TH 5.

Ajouter de la farine à la pâte et la travailler, pour qu'elle s'étale plus facilement.

Etaler au rouleau en farinant dessous et dessus, tout doucement car la pâte est fragile.

Réaliser les formes que vous souhaitez, 
(vous pouvez utiliser des emporte-pièces).

Les transférer très délicatement avec une spatule en métal, sur deux plaques recouvertes de papier sulfurisé et cuire environ 15 à 20 minutes selon leur épaisseur.

Laisser refroidir complètement et conserver dans une boîte en métal (le plastique les ramollit), 
s'il en reste...


Print Friendly and PDF

mardi 28 juin 2011

Guimauve




Voilà une petite recette absolument régressive, alors vous l'appellerez comme vous voudrez :
 guimauve, chamallow, marshmallow, mais franchement, rien de chimique, que du naturel,
et là, retour en enfance assuré ! 
Pour l'occasion et les multiples qui suivront, j'ai investi dans un thermomètre à sucre
(12,50 €), 
car je n'ai pas osé prendre le risque de la rater...


Les ingrédients pour une trentaine de guimauves :
Vers votre plaque de cuisson :
- 75 g d'eau et 250 g de sucre fin dans une petite casserole, thermomètre à sucre
Vers votre robot muni du fouet planétaire, ou batteur :
- 5 feuilles de gélatine, un grand bol d'eau froide et du sopalin (pour l'essorage)
- 75 g de blancs d'oeufs + une pincée de sel
- 5 cl de bon sirop (ici sirop de violette) versé dans un verre
- colorant alimentaire (ou pas)
Vers votre plat ou plaque rectangulaire, recouvert de papier sulfurisé :
- du sucre glace, une spatule en plastique

-§-

Préparer, peser et disposer tous les ingrédients :
Mettre à tremper les feuilles de gélatine dans un grand bol d'eau froide.


Dans une casserole, porter l'eau et le sucre à ébullition, laisser à ébullition.


A ce moment, monter les blancs en neige avec la pincée de sel.


Quand les blancs sont montés, surveiller la chaleur de votre sirop de sucre qui doit atteindre 130° (cela prend environ 7 minutes, c'est le temps donné dans la recette que j'ai trouvée si vous n'avez pas de thermomètre à sucre...).


Quand le sirop de sucre est à la bonne température, le verser tout doucement en un mince filet dans les blancs d'oeufs en continuant de battre. 


En continuant de fouetter (Kitchenaid, je t'aime !), ajouter votre gélatine essorée dans du sopalin, feuille par feuille, le sirop en filet et enfin, le colorant alimentaire (ou pas), jusqu'à la couleur souhaitée, (j'y ai ajouté un colorant alimentaire naturel rouge.


Continuer de fouetter au moins 10 minutes, jusqu'à complet refroidissement de la guimauve (cette phase est très importante car cela va empêcher le sucre de masser). Cela m'a pris 15 minutes.


Répartir la guimauve dans un plat (genre plat à gratin en pyrex ou en céramique) ou sur une plaque de cuisson, que vous aurez recouvert de papier sulfurisé et de sucre glace. Lisser la guimauve avec une spatule en plastique, afin d'avoir une couche la plus lisse possible. Recouvrir d'une couche de sucre glace.

Et maintenant le plus difficile de la recette... 
Attendre... 
Attendre... 
Au moins cinq heures au frigo, recouvert de film alimentaire...

Au bout de ce temps couper des bandes, des carrés, ou les formes que vous voulez, et...
Attendre encore, jusqu'au lendemain... pour la goûter...


Bon, c'est vrai je n'ai pas pu m'en empêcher le jour même, mais elle est moins bonne. Les saveurs sont moins prononcées, elle est un peu moins ferme... Franchement, ça vaut le coup d'attendre... 


Vous pouvez bien sûr varier les sirops selon vos goûts, et les colorants (... ou pas...)
- "Bon, faudrait tester les oursons enrobés de chocolat maintenant"... (dixit la bande de gourmands...)
Et me voilà en train de chercher des moules sur le net... mince, alors... j'ai trouvé !!!

Print Friendly and PDF

samedi 25 juin 2011

Petits fours aux noisettes


Ces petits fours sont vraiment délicieux à la sortie du four, 
n'hésitez pas à les consommer dès qu'ils ont refroidi. 

Ingrédients pour une cinquantaine de pièces :
125 g de beurre mou
100 g de sucre
1 oeuf
1 sucre vanillé
150 g de farine
100 g de noisettes moulues
Pour le décor : autant de noisettes que de biscuits

Préparation :
Chauffer le four à 180°.
Battre le beurre et le sucre en mousse.
Ajouter l'oeuf, le sucre vanillé, les noisettes en poudre. Incorporer la farine.
A l'aide de deux cuillers à café, disposer des petits tas (l'équivalent d'une belle cuiller à café) sur une tôle recouverte de papier sulfurisé.
Poser une noisette au centre de chacun des biscuits et cuire 10 minutes, jusqu'à ce qu'ils soient bien dorés.

Un régal, tièdes...
Print Friendly and PDF

Petits fours : Fondants choco-cannelle comme des meringues


Petites gourmandises ultra fondantes, tirées d'un livre de cuisine alsacienne...
à cuisson rapide, comparé aux meringues classiques...



Ingrédients pour environ 100 pièces :
3 blancs d'oeufs
1 pincée de sel
200 g de sucre fin
75 g de chocolat noir râpé
1 pincée de cannelle


Préparation :
Préchauffer le four à 150°.
Battre les blancs en neige très ferme avec la pincée de sel. Ajouter, cuiller à soupe par cuiller à soupe le sucre, jusqu'à ce que le mélange soit bien brillant. Puis ajouter le chocolat et la cannelle et bien mélanger.
Si vous êtes pressés, former des tas à l'aide de deux cuillers à café, sur des plaques de cuisson recouvertes de papier sulfurisé.
Si vous avez un peu de temps, verser la préparation dans une poche à douille ou dans un sachet congélation, dont vous aurez coupé un coin aux ciseaux, et former de jolis petits tas pointus.
Cuire 20 minutes et laisser refroidir.
Print Friendly and PDF

Beignets : Cuisses de dames ou schenkelés

Les petits beignets alsaciens, que l'on peut réaliser avec des amandes ou des noisettes...
Très simples, très rapides, et très très bons...

Ingrédients : pour 25 cuisses de dames
250 g de farine
20 g de beurre fondu
2 oeufs
60 g de poudre d'amandes ou de noisettes
130 g de sucre
une pincée de sel
Kirsch ou autre eau de vie (dans mon cas, de framboise)
+ une assiette creuse dans laquelle vous aurez déposé une couche d'un centimètre de sucre fin, aditionné d'une cuiller à café de cannelle en poudre.

Réalisation :
Fondre le beurre au micro-ondes dans un bol recouvert de film alimentaire pendant environ 2 minutes à 350 W.

Au robot ou à la main, mélanger la farine, le beurre fondu, les oeufs entiers, la poudre d'amandes ou de noisettes, le sucre, le sel, l'alcool.

Laisser reposer 30 minutes au frigo dans du film alimentaire, afin que la pâte durcisse.
Rouler sous les aisselles... euh pardon, entre les mains farinées (je sais, je regarde trop de films...), et 
cuire dans un bain de friture à 180° (ou selon les indications de votre friteuse).

Laisser "éponger" et refroidir sur du papier absorbant.
Rouler dans le mélange de sucre / cannelle et laisser refroidir avant de déguster.

Print Friendly and PDF

jeudi 23 juin 2011

Cupcakes chocolat, ganache Milka et Chantilly


En cuisine, on a tous des phases et actuellement, je suis en phase... "cupcakes"
Je ne me lasse pas d'essayer ces petites douceurs, et de les tester sous toutes les coutures...
Voici une nouvelle version du cupcake chocolat (la base est la même, pourquoi changer ? c'est la meilleure que j'ai trouvée), agrémenté non plus de meringue, mais d'une ganache au chocolat au lait, et recouvert d'un nuage de chantilly poudré de cacao.



La Chantilly :
Ingrédients :
35 cl de crème fleurette à 35 %
1 cuiller à soupe de sucre glace

Réalisation :
L'idéal est de la réaliser au siphon à chantilly, qui permet non seulement de la préparer, mais aussi de la dresser très facilement.
Mettre la crème dans le siphon avec le sucre glace. Fermer le siphon, introduire une cartouche de gaz, secouer et laisser reposer au frigo pendant la réalisation et le repos de la recette.
Si vous n'avez pas de siphon, monter la crème bien froide en chantilly bien ferme, dans un récipient rafraîchi (ainsi que les fouets), ajouter le sucre glace et mélanger rapidement. Attention à ne pas trop battre votre crème, qui se transforme alors... en beurre.

Les cupcakes...  pour 12 cupcakes moyens
Ingrédients :
4 cuillers à soupe de cacao en poudre non sucré
15 cl de lait
170 g de beurre ramolli
180 g de sucre
3 oeufs
210 g de farine à pâtisserie tamisée
1/2 cuiller à café de bicarbonate de soude
1/4 cuiller à café de sel

Préparation :
Préchauffer le four th 6 (175°C). Garnir les empreintes à muffins avec des caissettes.
Placer le cacao et le lait dans un bol en fouettant pour empêcher la formation de grumeaux. Passer au micro-ondes une minute environ pour dissoudre la poudre et former un mélange lisse. Fouetter à nouveau.
Travailler le beurre ramolli coupé en petits morceaux au fouet quelques instants pour lui donner la consistance d'une pommade. Ajouter le sucre et fouetter l'ensemble jusqu'à ce qu'il devienne crémeux et pâle.
Ajouter les oeufs un par un en mélangeant bien entre chaque ajout.
Mélanger dans un bol la farine, le bicarbonate et le sel. Ajouter en alternance les mélanges d'ingrédients secs et d'ingrédients liquides par moitié sans trop travailler la pâte.
Répartir la pâte dans les douze caissettes en les remplissant à un peu plus de la moitié.
Enfourner à mi-hauteur et cuire entre 18 et 22 min environ : la lame d'un couteau doit ressortir sans trace de pâte. Laisser refroidir les cupcakes 5 minutes dans les moules puis laisser refroidir complètement à température ambiante. 


La ganache au Milka :
Ingrédients :
200 g de chocolat au lait Milka
25 cl de crème fleurette à 35 % 

Réalisation :
Dans une casserole, chauffer la crème fleurette jusqu'à ébullition. 
Séparer les carreaux de chocolat, les mettre dans un pichet. Verser la crème brûlante dessus. Attendre une minute et mélanger au fouet jusqu'à obtenir un mélange homogène.
En recouvrir les gâteaux jusqu'au bord du moule en papier, laisser refroidir à température ambiante.
Laisser prendre au frais une heure.


Concernant la déco, j'ai recouvert seulement la moitié des cupcakes de chantilly et de cacao non sucré (juste au moment de servir), et l'autre moitié de petits motifs en sucre, parce que mon z' homme à moi, n'aime pas la chantilly... mais alors pas du tout... 


Il ne reste plus qu'à déguster...

Print Friendly and PDF

Gâteau marbré


Il n'est pas superbe ce marbré ? Bon, c'est vrai, c'est peut-être un peu exagéré, ce n'est qu'un gâteau... mais, il est beau quand même ! si vous êtes sages, je vous donne l'astuce pour le réaliser tel quel 
pour ne rien gâcher, il est tout moelleux, fondant... si, si ! La recette me vient de ma nounou (donc, une bonne recette de grand-mère), je l'ai légèrement adaptée à mes goûts... 

Ingrédients :
330 g de farine
165 g d'huile de tournesol (initialement, c'était du beurre, mais beaucoup plus moelleux avec de l'huile)
250 g de sucre
4 oeufs
1 pincée de sel
1 sachet de levure chimique
1 sucre vanillé
4 belles cuillers à soupe de cacao
un peu de lait


Préparation :
Préchauffer le four à 160°.
Huiler et fariner un moule de 26 cm de diamètre.
Séparer les blancs des jaunes d'oeufs et monter les blancs en neige ferme avec une pincée de sel.
Mélanger au fouet dans un saladier ou au robot, les jaunes d'oeufs et le sucre, faire mousser. Ajouter l'huile, la farine, la levure et un peu de lait pour obtenir une pâte lisse (épaisse mais pas compacte).


Verser les blancs sur la pâte et à la spatule en bois, incorporer délicatement les blancs en neige (pour ne pas les casser).
On part du fond du saladier et on remonte le long des parois en englobant les blancs et en tournant le saladier.
Verser la moitié de la pâte dans un deuxième saladier et y ajouter le sucre vanillé.
Dans l'autre saladier, incorporer le cacao en poudre.


L'astuce déco :
Prendre deux cuillers à soupe (une pour chaque pâte). Verser alternativement au centre du moule, une cuiller de pâte à la vanille, et par-dessus (toujours au centre du plat) une cuiller de pâte au chocolat, et recommencer jusqu'à épuisement des deux pâtes.
Petit à petit, la pâte va s'étendre jusqu'aux bords du moule et vous aurez ce beau rendu.




Cuire une heure. Vous pouvez tester la cuisson au bout de 50 minutes. Si la lame d'un couteau ressort sans trace de pâte, le gâteau est cuit. Laisser refroidir dans le moule.



 Version pistache / chocolat : remplacer le sucre vanillé par 3 cuillers à soupe de pâte de pistache
Print Friendly and PDF

Yaourts Maison


Pas compliqué du tout les yaourts, et tellement bons faits maison...  Ils perdent cette acidité caractéristique et ce petit goût chimique qui vient des arômes de synthèse. Il vous faut juste investir dans une yaourtière. Mais après, on ne veut plus manger ceux du commerce.


Méthode avec des ferments en poudre :
- 1 litre de lait entier
- 1 sachet de ferments en poudre (on en trouve même des bio) 
- 8 cuillers à soupe de sucre (complet chez moi) ou 7 cuillers à soupe de miel

On chauffe la moitié du lait 2 minutes et demi au micro-ondes. On ajoute le reste de lait au lait chaud et on mélange (le lait est maintenant à température idéale). On ajoute le sucre (ou le miel), on mélange et enfin, on y met le ferment en poudre. On mélange bien à nouveau.

Pour parfumer vos yaourts, vous pouvez ajouter : (pas d'aliments crus)
- deux sucres vanillés, 
- une cuiller à café de cannelle en poudre, 
- une gousse de vanille broyée avec le sucre en poudre (et tamisés), 
- déposer une cuiller à café de confiture au fond des pots avant de verser le lait sucré...  
- parfumer et sucrer en même temps avec des sirops de bonne qualité, toutes les fantaisies sont permises. 
 de la compote,
- de la crème de marrons
- de la pâte de pistache
- des arômes...

Verser dans les pots et cuire 8 à 12 heures (en 12 heures, ils seront bien fermes).
Laisser refroidir, entreposer au moins deux heures au frais avant de déguster.



-§-


Méthode sans ferments en poudre (avec du lait en poudre et un yaourt mis de côté d'une précédente production) :
Pour la première fois, vous devrez utiliser comme base un yaourt du commerce, mais ensuite, j'en mets un de côté, que j'utilise pour lancer la tournée suivante.

- 1 yaourt au lait entier
- 1 pot de lait entier en poudre
- 8 cuillers à soupe de sucre complet ou 7 cuillers à soupe de miel
- environ 800 à 900 ml de lait entier (la quantité de lait va dépendre de la capacité des pots de votre yaourtière, à adapter donc... mais les autres ingrédients, sauf le sucre (qui reste à adapter à votre goût), ne changent pas).

Réalisation :
Dans un saladier, mélanger au fouet le yaourt, le lait en poudre, la cassonade, la cannelle. Réserver.


Chauffer la moitié du lait (environ 400 ml) au micro-ondes, dans un récipient adapté, environ deux minutes et demi. J'utilise un pichet, qui est parfait pour le micro-ondes et pour verser ensuite dans les pots sans bavures (ou presque...).
Ajouter l'autre moitié du lait (froid) dans le pichet, mélanger pour que la chaleur se répartisse uniformément.
Ajouter en fouettant petit à petit au mélange de yaourt.
Transvaser dans le pichet et verser dans les pots.
Cuire 8 à 12 heures selon la consistance souhaitée.
Laisser refroidir, couvrir et mettre au frigo (couvercles ou papier aluminium). Deux heures après, on peut déguster.

Print Friendly and PDF

jeudi 16 juin 2011

Kouign-Amann, façon Rolls


Recette réalisée par Miss Dessert n°1, en phase pâtisserie bretonne
(suite à une série d'émissions sur la Bretagne).
Cela ressemble au Kouign-amann, en beaucoup moins gras toutefois. Cela a plutôt la texture d'une brioche caramélisée riche, certes, mais excellente !

Ingrédients :
500 g de farine
250 de beurre 1/2 sel (nous n'en avions pas, donc beurre sans sel, mais une pincée de sel dans la pâte)
200 g de sucre
10 g de levure fraîche ou briochin
1 jaune d'oeuf
un peu d'eau


Préparation :
Mélanger farine et levure. Malaxer avec un peu d'eau jusqu'à obtention d'une pâte à pain très souple.
Déposer sur une planche farinée et recouvrir d'un torchon propre pendant 30 minutes.
Etaler la pâte finement en forme de rectangle.
Ajouter la moitié du beurre fondu en évitant les contours et recouvrir de 70 g de sucre.
Plier en 4 et souder les bords.
laisser reposer 10 minutes au frais.
Etaler à nouveau la pâte finement en forme de rectangle d'environ 40 cm de long et verser l'autre moitié du beurre et le reste de sucre. 
Couper ce rectangle en deux dans la longueur pour obtenir une largeur de 20 cm.
Roules la pâte et couper des tronçons tous les 6 à 7 cm.
placer les rouleaux de pâte dans des ramequins beurrés pour une version individuelle ou dans un grand plat, légèrement espacés pour une version gâteau (comme un chinois).
laisser lever 1/4 d'heure
Pendant ce temps, préchauffer le four à 180°, dorer à l'oeuf entier et saupoudrer de sucre fin.
Cuire jusqu'à ce que les Rolls soient bien dorés (environ 20 minutes). En version gâteau, cela devrait prendre environ 5 à 10 minutes de plus.

Print Friendly and PDF

mardi 14 juin 2011

Cupcakes chocolat meringués



Ces petits cupcakes au chocolat sont pour les amateurs de vraies douceurs, 
celles qu'on n'oublie pas de sitôt... 
A essayer de toute urgence.

Les cupcakes...
Ingrédients pour 12 cupcakes moyens :
4 cuillers à soupe de cacao en poudre non sucré
15 cl de lait
170 g de beurre ramolli
180 g de sucre
3 oeufs
210 g de farine à pâtisserie tamisée
1/2 cuiller à café de bicarbonate de soude (allège les gâteaux et sert de levure)
1/4 cuiller à café de sel

Préparation :
Préchauffer le four th 6 (175°C). Garnir les empreintes à muffins avec des caissettes (là, je n'en avais pas, mais c'est beaucoup plus pratique...).
Placer le cacao et le lait dans un bol en fouettant pour empêcher la formation de grumeaux. Passer au micro-ondes une minute environ pour dissoudre la poudre et former un mélange lisse. Fouetter à nouveau.
Travailler le beurre ramolli coupé en petits morceaux au fouet quelques instants pour lui donner la consistance d'une pommade. Ajouter le sucre et fouetter l'ensemble jusqu'à ce qu'il devienne crémeux et pâle.
Ajouter les oeufs un par un en mélangeant bien entre chaque ajout.







Mélanger dans un bol la farine, le bicarbonate et le sel.
Ajouter en alternance les mélanges d'ingrédients secs et d'ingrédients liquides par moitié sans trop travailler la pâte.

Répartir la pâte dans les douze caissettes en les remplissant à un peu plus de la moitié.
Enfourner à mi-hauteur et cuire entre 18 et 22 min environ : la lame d'un couteau doit ressortir sans trace de pâte. Laisser refroidir les cupcakes 5 minutes dans les moules puis laisser refroidir complètement à température ambiante.

La meringue... 
Ingrédients :
3 blancs d'oeufs
une pincée de sel
205 g de sucre fin

Préparation :
Fouetter les blancs avec le sel jusqu'à ce qu'ils soient bien fermes.
Ajouter le sucre, cuiller à soupe par cuiller à soupe, jusqu'à ce que la meringue soit bien brillante et que les grains de sucre ne se sentent plus entre les doigts.


Mettre la meringue dans une poche à douille ou un sac prévu pour la congélation (1 litre) dont vous coupez un coin et disposer sur les cupcakes. Brûler au chalumeau de cuisine (pas de trop près et brièvement pour ne pas noircir la meringue). Décorer ou pas... 



Print Friendly and PDF

dimanche 12 juin 2011

Cupcakes fraise


Une recette de Martha Stewart, vraiment excellente...
(lien avec son site en bas de page)

Ingrédients pour 12 cupcakes :
Cupcakes :
190 g de farine T 65
1/2 cuiller à soupe de levure chimique
1 pincée de sel
110 g de beurre
250 g de sucre
1 cuiller à café d'extrait de vanille
1 gros oeuf ou deux petits + 1 blanc
10 cl de lait à température ambiante
140 g de fraises coupées en tout petits morceaux

Crème au beurre meringuée :
110 g de fraises en purée
2 gros blancs d'oeufs
140 g de sucre
170 g de beurre coupé en dés à température ambiante
6 fraises coupées en deux pour la déco

Préparation :
Préchauffer votre four à 180°.
Déposer les caissettes en papier dans les moules à cupcakes.
Dans un bol, mélangez ensemble la farine, la levure chimique et le sel.
Dans le bol du batteur équipé du fouet, mélangez le beurre, le sucre et la vanille à vitesse moyenne, jusqu'à obtenir un mélange bien homogène qui ait pris du volume.
Ajouter les oeufs et le blanc d'oeuf, un à la fois, en fouettant bien entre chaque ajout, arrêter et gratter les parois du bol si nécessaire.
Réduire la vitesse et ajouter le mélange de farine en deux fois, en alternant avec le lait. Mélanger jusqu'à ce que tout soit bien incorporé.
Incorporer délicatement les fraises, avec une spatule en caoutchouc.
Remplir chaque moule aux trois-quarts.
Cuire 25 à 30 minutes ou jusqu'à ce que les gâteaux soient bien dorés et vérifier la cuisson avec la lame d'un couteau qui doit ressortir sans trace de pâte.
Retirer la plaque du four et laisser refroidir 10 minutes. Puis sortez les gâteaux des moules et refroidir complètement sur une grille.


Réaliser la crème meringuée :
Mettre les blancs d'oeufs et le sucre dans un cul de poule en métal. Le mettre sur une casserole d'eau frémissante (le saladier ne doit pas être en contact avec l'eau). Chauffer en remuant constamment avec une spatule, jusqu'à ce que le sucre soit dissous (environ 2 minutes). Tester entre deux doigts, le mélange ne doit plus être granuleux.
Retirez du feu. Monter aux fouets à vitesse moyenne jusqu'à la formation de pics fermes et que le mélange ait complètement refroidi.
réduire la vitesse et ajouter le beurre très mou, deux cuillers à soupes à la fois. Attendre que cela soit complètement incorporé pour en ajouter d'autres. Si le mélange a l'air de cailler, continuer de fouetter, cela disparaîtra.
Racler les parois du bol et mélanger une dernière fois en ajoutant la purée de fraises. 
Battre jusqu'à obtenir un mélange homogène.
Mettre la crème meringuée dans une poche à douille ou dans un sac congélation, duquel vous aurez coupé un des coins, et dresser sur les cupcakes.
Garnir d'une demi fraise coupée dans la longueur et éventuellement de décorations. 
Conserver au frais. 


Print Friendly and PDF

Beignets : boules de Berlin

Mes préférés... au premier plan
La recette de mon amie Marlyse
Ingrédients :
500 g de farine
50 g de sucre
1 levure de bière
100 g de beurre
sel
sucre vanillé
2 oeufs entiers + 1 jaune
1/8 de litre de lait (12,5 cl)

Préparation :
Dans un saladier, on fait un levain : On forme un volcan avec la farine et dans le cratère, on met la levure, le sucre, le lait tiédi au micro-ondes et on laisse gonfler 20 minutes.

Après ce temps, on ajoute le beurre fondu, le sel et le sucre vanillé, on mélange bien à la main ou au robot planétaire (avec le mélangeur, puis le crochet), jusqu'à ce que la pâte devienne bien élastique.

On met le tout dans un saladier, recouvert d'un torchon et on laisse lever 2 heures à l'abri des courants d'air dans un endroit chaud de préférence (vers un radiateur).

Après ce temps de repos, écraser la pâte pour en faire sortir le gaz et former des boules de la taille d'une petite pêche, déposer sur un torchon propre et laisser lever une bonne heure de plus, recouvert d'un autre torchon propre.

Cuire dans la friture selon les indications de température de votre friteuse.

Si vous souhaitez les fourrer, mettre la garniture (confiture ou pâte à tartiner) dans un sac prévu pour la congélation (1 litre) et couper un des coins. 

Si vous n'avez pas de poche à douille, inciser au couteau votre beignet. Serrer votre sachet comme si c'était une poche à douille, et appuyer sur la garniture pour l'insérer dans le beignet. 

Rouler dans le sucre fin ou dans du sucre mélangé à de la cannelle en poudre.

Print Friendly and PDF

Kouglof, la brioche alsacienne aux raisins !

Voici ma recette préférée de kouglof (kouglopf),
une recette familiale que j'affectionne tellement que je n'arrive pas à en tester d'autres
de peur d'être déçue... 
C'est bête je sais, surtout que certaines ont l'air vraiment fabuleuses comme celle de
Christophe Felder !
C'est parce que chaque recette est différente,
que j'ai probablement peur d'être déçue
et parce que cette recette là ne me déçoit jamais...

Ingrédients :
500 g de farine T 45
70 g de sucre (ou de fructose)
une pincée de sel
25 g de levure de bière en cube
1 verre de lait tiède
4 oeufs
180 g de beurre mou
80 g de raisins secs
Rhum ou kirsch
Quelques amandes entières avec leur peau
du sucre ou du fructose glace



Mettre les raisins à macérer dans le rhum ou le kirsch (à niveau dans un petit bol chinois). Remuez de temps en temps.

Dans un saladier ou le bol du robot, mettre la farine en fontaine. Y poser la levure émiettée, un peu de sucre, et le lait tiède. Laisser reposer 20 minutes. 

Ajouter le reste de sucre, une pincée de sel, les oeufs, le beurre et mélanger, d'abord avec la feuille, puis avec le crochet, jusqu'à ce que la pâte soit élastique (environ 10 minutes en tout, a vitesse 1 pendant 2 minutes, puis 2 pendant 3 minutes, et enfin sur 4).
Ajouter les raisins et un peu d'alcool de trempage (pour moi, 3 cuillers à soupe).

Laisser lever deux heures, couvert d'un torchon, près d'une source de chaleur, et hors des courants d'air.

Beurrer généreusement un moule à Kouglof. Vous pouvez déposer des amandes entières au fond de chaque cannelure du moule,  puis la pâte et laisser lever une à deux heures près d'un point chaud ou dans votre four, fonction étuve, à 35° maximum (jusqu'à ce que la pâte atteigne le bord du moule).

Préchauffer le four à 160°C et cuire environ 55 minutes. La lame du couteau doit ressortir sans trace de pâte.

Couvrir en cours de cuisson d'une feuille aluminium si votre gâteau fonce trop.

Attendre quelques minutes avant de démouler. Poudrer de sucre ou de fructose glace


Print Friendly and PDF

Muffins

(Muffins myrtilles, chocolat blanc et parfumés à la cannelle)


J'aime bien les recettes faciles et vite réalisées. Les recettes américaines le sont très souvent...

Cette recette est adaptable à souhait. 
Vous pouvez y mettre tout ce que vous aimez : fruits frais ou fruits secs, chocolat noir, lait, blanc...
 Parfumer votre recette de base à la vanille, au cacao, à la cannelle... 
ajouter un petit alcool... 
Tout est possible, ou presque...


Le secret de beaux muffins avec un moelleux incomparable : cuire les muffins dans des moules avec une bonne contenance, l'idéal étant de beaux ramequins, et préparer votre pâte à l'huile végétale... 


Pour 8 beaux muffins (cuits dans des ramequins) ou 12 dans des moules à muffins /cupcakes.
Ingrédients secs :
300 g de farine blanche
150 g de sucre fin
1 pincée de sel fin
1 levure chimique
Parfum : vanille, cannelle, cardamome...



Ingrédients non secs :
8 cuillers à soupe de lait ou de jus de fruits pour les allergiques 
2 oeufs entiers
100 g d'huile de tournesol ou de beurre fondu
Garniture : une pomme en lamelles ou 150 g de myrtilles congelées, ou fruits secs, ou 200 g de pépites de chocolat... 
ou cumuler fruits et chocolat (dans ce cas, réduire le chocolat)...



Préparation :
Préchauffer le four à 200° - Th 7.
Beurrer et fariner des ramequins ou mettre des moules en papier dans des moules à muffins.


Prendre deux saladiers. Dans l'un, mettre les ingrédients secs,  les mélanger. Dans l'autre, mettre les ingrédients non secs,  les battre au fouet.


Mélanger le contenu des deux saladiers à la spatule en bois, ne pas trop travailler la pâte. Y ajouter vos fruits frais, ou secs, pépites de chocolat, parfum et éventuellement alcool...


Une fois que la pâte est mélangée, il faut l'enfourner très vite pour que les muffins gonflent au mieux à la cuisson. Remplir les ramequins au moins à mi hauteur, s'il vous reste de la pâte compléter maximum aux 3/4 des moules et enfourner aussitôt.


Cuire 16 à 18 minutes environ, (les muffins ne doivent pas être trop foncés pour rester moelleux), vérifier la cuisson avec la lame d'un couteau ou d'un cure-dent qui doit ressortir sans trace de pâte.


Laisser refroidir avant de démouler.


Ici à la pomme et à la cannelle.


Version tout choco :
4 cuillers à soupe de cacao dans la pâte et 200 g de pépites de chocolat


Version pâte nature avec 200 g de pépites de chocolat



évidés au vide-pomme et fourrés à la confiture de fraise, puis recouverts de glaçage (200 g de sucre glace + 1 cuiller à soupe de jus de citron + colorant rouge) et de mini chamallows...
 Ces gâteaux peut être considérés comme des Cupcakes, car ils sont glacés et décorés, mais c'est bien la pâte des muffins qui a été utilisée... 



avec 150 g de myrtilles congelées, 50 g de chocolat blanc à pâtisserie coupé en petits morceaux
et une cuiller à café de cannelle.



Print Friendly and PDF