dimanche 25 septembre 2011

Tarte très chocolaaaat !


Cette tarte est un pur délice pour les vrais amateurs de chocolat...
Extrêmement chocolatée,
elle s'accorde parfaitement avec une petite crème ou de la glace à la vanille,
dont la douceur compenseront sa force...

Ingrédients pour un moule de 25 cm de diamètre :
Pâte sablée rapide :
300 g de farine blanche
115 g de sucre fin
1 pincée de sel
150 g de beurre
2 oeufs
1 sucre vanillé

Mélanger ensemble la farine, le sucre, le sucre vanillé, le sel, et le beurre coupé en petits cubes afin d'obtenir un fin sablage.

Ajouter les deux oeufs, rassembler et malaxer rapidement. Ne pas trop travailler la pâte qui durcirait à la cuisson.

Etaler sur du papier cuisson poudré de farine, poudrer également le dessus de votre pâte.

Transvaser la pâte sur le papier cuisson dans votre moule, enlever le surplus de pâte au rouleau.

Piquer à la fourchette et mettre un bon 1/4 d'heure au congélateur.

Préchauffer votre four à 180°.

Poser un papier cuisson sur la pâte, puis un moule un peu plus petit par dessus. Cuire la pâte sablée environ 15 minutes et retirer du four.

Pendant ce temps, préparer la garniture au chocolat.

Ingrédients :
200 g de bon chocolat à au moins 52 % de cacao
150 g de crème fleurette liquide
20 g de beurre
5 cl de lait 1/2 écrémé
1 oeuf

Dans un plat adapté au micro-ondes ou dans une casserole, placer le chocolat coupé en carreaux, la crème liquide, le lait et le beurre. Faire fondre 3 minutes à 500 Watts.

Mélanger l'ensemble au fouet à main.

Verser sur la pâte et cuire environ 15 minutes. La crème au chocolat doit être prise (si on secoue le moule, la crème bouge à peine, voire pas du tout.

Laisser refroidir dans le moule.

Pour encore plus d'arôme, vous pouvez poudrer la tarte de cacao en poudre quand elle aura refroidi, mais elle perdra sa jolie brillance.


Variantes : pour adoucir le goût très chocolaté de cette tarte, surtout si vous voulez la servir à des enfants, remplacer le chocolat noir par du chocolat au lait, ou moitié noir / moitié lait...

On peut très bien utiliser une pâte brisée et réaliser la cuisson dans les mêmes conditions que ci-dessus.


Print Friendly and PDF

Crème anglaise super trop facile

cliquer sur la photo pour l' agrandir

La crème anglaise, quelle galère diront certains...
Et bien non ! 
A condition d'arrêter la cuisson de votre crème dès le premier bouillon et de ne pas la cuire à feu trop fort, cette crème est inratable !
A peine plus épaisse que la crème anglaise préparée de façon classique (grâce de la fécule)

Ingrédients :
200 g de sucre
1 gousse de vanille ou 4 sucres vanillés
5 jaunes d'oeufs
1 bonne cuiller à soupe de fécule de pommes de terre
1 litre de lait 1/2 écrémé

Couper la gousse de vanille en deux, l'égrener.
Dans une grande casserole, mélanger au fouet le sucre, les jaunes d'oeufs, la vanille ou le sucre vanillé et la fécule. Ajouter le lait petit à petit.
Passer sur le feu fort (pas plus de 7) et cuire, jusqu' au premier bouillon, en remuant sans cesse.
Dès le premier bouillon, retirer du feu et retirer la gousse de vanille.
Transvaser dans un saladier et laisser tiédir, puis mettre au frais jusqu'au service (au moins 2 heures).

Variante :
Vous pouvez remplacer la vanille par 4 cuillers à soupe de cacao non sucré (type Van Houten).

Cette crème est une excellente base pour réaliser des oeufs en neige :
Il vous suffit alors de monter vos blancs d'oeufs restants en neige ferme, avec une pincée de sel ou une cuiller à café de jus de citron. Une fois fermes, les sucrer avec 3-4 cuillers à soupe de sucre fin et fouetter à nouveau afin d'intégrer le sucre.
Prendre deux cuillers à soupe et former des grosses quenelles que vous déposez sur une assiette. Passer au four micro-ondes une minute à pleine puissance, le temps que les blancs d'oeufs gonflent et cuisent.
Déposer les blancs cuits sur la crème anglaise et renouveler l'opération de cuisson, jusqu'à épuisement de la préparation.

Décorer de caramel (20 morceaux de sucre mouillés avec un peu d'eau, cuits jusqu'à coloration moyenne dans une casserole en remuant avec une cuiller en bois),  ou de poudre de bonbons à la violette si votre crème est à la vanille...

Ou de chocolat râpé, de vermicelles colorés ou de MM'S concassés, si vous avez réalisé la crème anglaise au chocolat...


Print Friendly and PDF

samedi 24 septembre 2011

Pâte à tartiner chocolat noir et noisette


J'ai déjà essayé plusieurs recettes de pâte à tartiner...
Le résultat n'était pas bien fameux...
Cette recette est la meilleure que j'ai trouvée. C'est celle de Bernard Dauphin, dont j'ai déjà testé plusieurs  recettes absolument fabuleuses. (lien vers son blog en bas de page).
Le résultat est vraiment top, une pâte onctueuse, au bon goût de noisette, même si, ne vous leurrez pas non plus, vous n'obtiendrez pas du Nutella... ils détiennent plus de 95 % du marché de la sorte de noisette qu'ils utilisent, au goût si particulier, et qui est introuvable pour nous, communs des mortels...
Et même si ce n'est pas une recette diététique, elle est tout de même sans huile de palme, mauvaise pour le cholestérol... ce qui n'est déjà pas si mal, non ?
Alors, à vos casseroles !!!

Ingrédients pour deux pots de 40 cl :
100 g de noisettes en poudre  (vous pouvez moudre finement des noisettes entières).
150 g de bon chocolat noir à 52 % (la recette initiale indique à 64 %,  mais je voulais faire ressortir davantage celui de la noisette, alors j'ai utilisé un chocolat moins fort en cacao)
400 g de lait concentré sucré.
2 cuillers à soupe d'huile de noisettes grillées.
250 g de margarine Fruit d'or au tournesol.
Je n'ai pas mis le sucre vanillé préconisé...

Préchauffer votre four à 200°.
Passer les noisettes au hachoir à couteau, même si elles sont déjà moulues. Cela rendra la texture de la pâte à tartiner encore plus onctueuse. Vous obtenez une pâte épaisse aux noisettes.
Poser cette pâte dans un plat en verre, et passez au four pour une dizaine de minutes afin de torréfier les noisettes, en remuant de temps en temps avec une cuiller en bois. Je ne vous dis pas la bonne odeur qui se dégage alors du four...
Dans un plat adapté au micro-ondes, fondre le chocolat cassé en carreaux avec la margarine à 350 W, pendant 3 minutes.
Rendre homogène avec un fouet.
Préparer un bain marie légèrement frémissant (sur 6 ou 7) dans une grande casserole, en la remplissant d'eau au tiers de sa capacité.
Dans un saladier en métal, verser le mélange de chocolat, jouter l'huile de noisette et le lait concentré, mélanger. Ajouter la poudre de noisette torréfiée, et mélanger le tout aux fouets électriques.
Passer le mélange sur le bain marie et faire chauffer cinq minutes, en fouettant une ou deux minutes aux fouets électriques, puis avec un fouet en métal. Vous obtenez une pâte semi liquide tiède/chaude.
Ebouillanter des pots à moutarde ou à confiture, ainsi que leurs couvercles, séchez les avec un torchon bien propre.
Verser la pâte à tartiner dans les pots.


Recouvrir d'un morceau de film alimentaire. Boucher avec un couvercle.  Mettre au frais quand la pâte a complètement refroidi.

Bien meilleure dès le lendemain, les arômes de noisette se sont développés... Miam !
Print Friendly and PDF

dimanche 18 septembre 2011

Tarte sablée aux pommes


Ca sent l'automne... et ça sent les pommes...
Qui dit pommes, dit plein de recettes délicieuses à venir sur le blog...
En voici une, un peu technique, car pâte sablée, mais pas si difficile en fin de compte...
Il suffit de bien respecter les étapes...

Ingrédients pour 6 gourmands (pour une tôle de 25 cm de diamètre ou une plaque rectangulaire de
20 x 30 cm)

Pâte sablée (Pierre Hermé) :
250 g de farine
125 g de sucre
1 sucre vanillé (type vanille des îles Vahiné) ou une gousse de vanille égrenée
125 g de beurre mou
1 oeuf entier

3 pommes
un peu de jus de citron
3 cuillers à soupe de sucre (éventuellement additionné de cannelle, selon les goûts)
10 g de beurre
Facultatif : confiture d'abricots mixée

Mélanger le sucre et la vanille (ou le sucre vanillé).
Travailler soit au robot avec la feuille, soit à la main du bout des doigts, la farine et le beurre mou coupé en petits morceaux, jusqu'à obtenir un sablage où les morceaux de beurre auront disparu.
Ajouter l'oeuf et le sucre parfumé, et mélanger le tout sans trop travailler la pâte.
Faire une boule, que vous entreposerez au frais dans du film alimentaire, pendant une heure.
Sortir la pâte du frigo et de son film et laisser se réchauffer 10 à 15 minutes avant de l'étaler (c'est beaucoup plus facile).
Etaler au rouleau avec un peu de farine sur du papier cuisson.
Lui donner la forme souhaitée (soit de votre tôle à tarte, soit comme ci-dessous d'une plaque rectangulaire) et déplacer l'ensemble dans un moule ou sur une plaque.
Piquer à la fourchette un peu partout.
Facultatif : dans la pâte restante, découper des bandes de pâtes et faire le tour de votre plaque de tarte.
Coller avec un peu d'eau fraîche.

Préparer les pommes : épluchez les, coupez les en 4, enlevez les pépins et trancher finement.
Poser régulièrement sur la pâte, et passer un peu de jus de citron dessus, afin qu'elles ne noircissent pas.
Entreposer la tarte au congélateur 15 minutes, le temps que la pâte durcisse un peu (cela améliore la cuisson de la pâte).
Préchauffer votre four à 180°.

Saupoudrer les pommes de sucre en poudre et de petits morceaux de beurre.
Enfourner pour 25 à 35 minutes selon votre four, le mieux étant de surveiller la cuisson.
Les pommes doivent être tendres au toucher et dorées.
A la sortie du four, vous pouvez passer cette tarte au pinceau avec de la confiture d'abricots mixée et passée au tamis.

il reste un peu de pâte ? Hop, un p'tit biscuit ! 

Print Friendly and PDF

Gâteau Tatin

(Gâteau ci-dessus réalisé avec des pommes et parfumé à la cannelle)

J'ai réalisé ce gâteau dans un plat à tarte de 33 cm de diamètre.
De ce fait, j'ai obtenu un grand gâteau, peu épais, riche en fruits.
Mais ces proportions sont idéales pour une tourtière de 27 cm de diamètre... 


Ingrédients pour 8 gourmands :
Caramel liquide Vahiné
3 oeufs
un demi verre de sucre (environ 7,5 cl)
un verre et demi de farine (environ 22,5 cl)
25 g de beurre très mou ou d'huile végétale.
3 cuillers à soupe de lait ou de jus d'ananas.
1/2 levure chimique
1 boîte de fruits au sirop (aujourd'hui, c'est ananas, mais cela aurait pu être poires, abricots...)
ou des fruits frais qui s'y prêtent bien, des bananes par exemple.
Parfum pour la pâte : rhum pour les fruits exotiques, amaretto pour les poires, cannelle en poudre avec les pommes...

Préchauffer votre four à 180°.
Beurrer votre tôle à tarte (fond et bords).
Couvrir le fond de caramel liquide.
Disposer les fruits égouttés et coupés en morceaux.
Selon les goûts, vous pouvez laisser des espaces pour que la pâte puisse s'insérer entre les morceaux de fruits. Saupoudrer légèrement les fruits de sucre en poudre.

ici avec de l'ananas en morceaux

Préparer la pâte : Mélanger ensemble, farine, oeufs, sucre, beurre (ou huile), lait (ou jus de fruits) et levure aux fouets, afin d'obtenir un mélange bien homogène.
Couvrir les fruits de la pâte obtenue à l'aide d'une cuiller à soupe et répartir avec le dos de la cuiller.
Cuire 20 à 25 minutes.
La pâte doit être légèrement dorée partout. Un cure-dent ressort sec du gâteau, s'il est cuit.
Laisser tiédir un bon quart d'heure.


Poser le plat de service sur la tôle à tarte, empoigner les deux plats en même temps et retourner le tout.

Délicieux avec une crème anglaise ou une boule de glace à la vanille.

Print Friendly and PDF

Semoule aux parfums d'enfance...


Voilà un petit dessert vite prêt, et très réconfortant... régressif même

Ingrédients pour 6 gourmands :
200 g de semoule (ou 160 si vous l'aimez moins consistante)
1 gousse de vanille
125 g de cassonade
1 litre de lait 1/2 écrémé

ou pour 2 gourmands :
70 g de semoule
40 g de cassonade
33 cl de lait
1 cuiller à soupe de cacao ou un sucre vanillé


Facultatif :
50 g de raisins secs pour 6 personnes ou 15 g pour 2 personnes
Rhum
Faire macérer les raisins secs dans un peu de rhum pendant quinze minutes. Remuer toutes les cinq minutes.

Couper la gousse de vanille en deux, retirer les graines et réserver.
Mettre dans une casserole la semoule, les graines de vanille et la gousse, la cassonade, le lait et éventuellement les raisins égouttés.
Porter à ébullition à feu moyen / fort en remuant avec une cuiller en bois.
Retirer les gros morceaux de gousse.
Verser dans des coupes et laisser tiédir.
Conserver au frais ou déguster tiède. Au moment de servir, vous pouvez verser un trait de caramel au rhum d'une marque très connue...

Variante :
Vous pouvez réaliser une semoule au cacao en remplaçant la vanille par trois cuillers à soupe de cacao en poudre non sucré et les raisins au rhum par des morceaux de poires au sirop, joliment disposés sur le dessus et poudrés de cacao...

Print Friendly and PDF

lundi 12 septembre 2011

Soupe glacée aux myrtilles


Et oui, encore de la myrtille... Il faut dire que j'ai acheté un sac d' un kilo...
et je n'ai pas résisté à vous laisser découvrir cette petite recette d'été irrésistible...
la saveur de la myrtille y est décuplée, sans aucune acidité...
un pur moment de bonheur... 
Trois ingrédients, même pas cinq minutes de préparation...

Ingrédients pour 4 gourmands :
300 g de myrtilles surgelées
150 g de sucre
200 g de crème épaisse à 15 % de Matière grasse

Passer tous les ingrédients au blender jusqu'à obtenir une soupe glacée homogène...
Servir telle quelle, ou avec un peu de chantilly, ou, avec une boule de glace maison.

Print Friendly and PDF

Glace à la vanille

La glace préférée de toute la famille !
Les glaces maison se conservent une semaine au congélateur,
je vous rassure, elles font rarement la journée chez nous !

Ingrédients pour 1 litre de glace :
33 cl de crème fleurette entière
25 cl de lait entier (que vous pouvez remplacer par 25 cl de crème supplémentaires)
4 jaunes d'oeufs
100 g de sucre
1 gousse de vanille bien tendre

-§-

Dans une casserole, portez à ébullition le lait, la crème et la gousse de vanille fendue en deux et égrenée. (Vous pouvez également travailler directement les ingrédients à froid, comme la vanille ne sera pas cuite, elle sera craquante, c'est la seule différence)

Laissez refroidir et conservez au frais quelques heures (votre glace prendra plus vite en sorbetière).

Battre au fouet électrique les 4 jaunes d'oeufs avec le sucre,  jusqu'à ce qu'ils blanchissent et épaississent (2-3 minutes).

Ajoutez le mélange lait/crème et vanille.

Passer à la sorbetière ou dans une turbine à glace selon les indications de votre appareil (dans ma  sorbetière, c'est 35 minutes).

Transvasez dans une boîte à glace, couvrir et passer au congélateur environ 4 heures, elle aura ainsi sa consistance idéale.

Sortez la glace 5 minutes avant de la servir.

Variante chocolat : ajoutez 4 cuillers à soupe de cacao en poudre.




Print Friendly and PDF

dimanche 11 septembre 2011

Brownies, les meilleurs !

Les meilleurs brownies au monde !

Ingrédients pour un moule rectangulaire de 20 x 30 cm :
3 oeufs entiers
180 g de chocolat noir à 52 % de cacao minimum
120 g de beurre
une pincée de sel
135 g de farine
180 g de sucre
90 g de chunks de chocolat noir (grosses pépites cubiques)
1/2 cuiller à café de cannelle


Facultatif, selon l'envie : 90 g de noix de Pécan, noix de Grenoble, noisettes, amandes concassées

-§-

Préchauffer votre four à 180°

Beurrer et fariner votre moule.

Fondre le chocolat avec le beurre (sauf les chunks, qui seront intégrés à la pâte) au micro-ondes dans un plat adapté, 3 minutes à 350 W, puis mélanger au fouet.

Dans un saladier ou au robot, ajouter au mélange de chocolat, le sucre, les oeufs, le sel, la farine, la cannelle et les chunks de chocolat.


Facultatif : concasser grossièrement les noix de Pécan ou autres au mini hachoir, et ajouter à la préparation.

ici, noisettes... car plus de noix de Pécan

Verser dans le moule.

Vous pouvez décorer de quelques demi cerneaux de noix, noisettes...

Cuire 30 minutes. Une belle croûte brillante s'est formée à la surface.

Laisser refroidir dans le plat.

Couper en carrés de la taille de votre choix. Excellent avec une boule de glace à la vanille... la recette arrive...

Si vous aimez les gâteaux bien chocolatés, prendre un chocolat avec un plus grand pourcentage de cacao.

Print Friendly and PDF

Gâteau Moelleux aux fruits

Ce gâteau est extrêmement moelleux ! 
La crème fraîche qu'il contient et la cuisson maîtrisée en sont le secret.
Il faut le cuire juste ce qu'il faut et le sortir du four.
Utilisez des fruits qui produisent beaucoup de jus à la cuisson et il sera parfait !

Je réalise très souvent cette recette,
car elle est très rapide et délicieuse !

je l'adore avec des myrtilles,
des fraises,
des questches,
des abricots, 
des pêches...

Sur la photo ci-dessus, il est aux mirabelles.
Je l'ai préparé dans un très grand moule, 
ainsi le biscuit est peu épais et il est très riche en fruits.
C'est comme cela que je le préfère...

Ingrédients pour un moule à tarte de 33 cm de diamètre:
environ 350 g de fruits frais ou surgelés
4 oeufs entiers
1 sucre vanillé
15 cuillers à soupe de farine
8 cuillers à soupe de sucre
4 cuillers à soupe de crème épaisse à 15 % de matière grasse
1 levure chimique

-§- 


Si vos fruits sont congelés, faites les dégeler au micro-ondes ou à l'air libre.

Préchauffez votre four à 180°.

Déposez une feuille de papier sulfurisé au fond de votre moule.

Mélangez au fouet ou au robot, tous les ingrédients sauf les fruits.

Versez la pâte dans le moule. 

Disposez les fruits un peu partout sur la pâte.

Cuire entre 20 et 25 minutes, surveiller la cuisson, le gâteau doit être clair, un peu plus foncé sur le contour, testez la cuisson avec le cure-dent.

Laissez refroidir une dizaine de minutes dans le moule, puis retirez le papier cuisson et laissez refroidir.

Passez un peu de confiture d'abricot (sans morceaux de fruits) au pinceau sur les puzzles de pâte, ou poudrez de sucre glace juste avant de servir.



Print Friendly and PDF

vendredi 2 septembre 2011

Pancakes au sirop d'érable et à la vanille

Quand une envie subite de sucre me prend vers 19 h 30... 
Cela se termine souvent en crêpes ou en pancakes... 
C'est ce qui s'est passé hier soir...
vite prêtes, pas de repos de la pâte, cuisson rapide... vite dévorées aussi...

Recette pour 6 gourmands : (à cinq, il n'en est pas resté...)
600 g de farine
4 oeufs entiers
4 sucres vanillés
3 cuillers à soupe de cassonade
une pincée de sel
1,5 levure chimique
4 cuillers à soupe de sirop d' érable
40 g de beurre fondu (ou d'huile d'olive peu acide de bonne qualité )
800 ml de lait

Mettre la farine dans un saladier, creuser une fontaine, y mettre les oeufs entiers battus, le sucre vanillé, la cassonade, une pincée de sel, la levure, le sirop d'érable, le beurre fondu (ou l'huile) et mélanger au fouet pour obtenir une pâte épaisse.

Ajouter le lait (que vous pouvez chauffer pour éviter la formation de grumeaux) petit à petit et mélanger jusqu'à obtenir une pâte bien homogène.

Chauffer une poêle ou une crêpière, pulvériser un peu d'huile et verser doucement la pâte avec une petite louche jusqu'à obtenir la taille souhaitée .

Retourner avec une spatule quand la surface laisse apparaître de belles bulles un peu partout et cuire l'autre côté quelques instants.

Pulvériser un peu d'huile entre chaque fournée, cela donnera une belle couleur à vos pancakes.
Servir avec du sirop d'érable ou autres gourmandises...

ici en variante moitié farine blanche / moitié farine de maïs... extrêmement moelleuses

Print Friendly and PDF