mardi 29 novembre 2011

Feuilleté aux poires et au Roquefort


La recette qui m'a réconciliée avec le Roquefort, enfin "presque"...

On peut aisément remplacer le Roquefort par du Bleu d'Auvergne.

Pour 4 personnes :
une pâte feuilletée de bonne qualité
3 poires mûres
30 g de Roquefort (voir plus, si vous aimez les fromages persillés)
une dizaine de noisettes
1 oeuf battu additionné de sel pour la dorure
cannelle en poudre

-§-

Préchauffer le four à 180° - Th 6.

Coupez 4 rectangles égaux dans la pâte feuilletée.

Dans les chutes de pâte, coupez des bandelettes de pâte qui vont former les bords. Collez les avec l'oeuf additionné de sel. Appliquez en également sur le dessus sans dépasser vers l'extérieur (ce qui empêcherait la levée de la pâte à la cuisson).

Epluchez les poires et les couper en lamelles.

Répartir sur les fonds de pâte et saupoudrez légèrement de cannelle en poudre.

Déposez des tout petits morceaux de Roquefort ça et là, selon votre goût (chez moi, pas beaucoup).

Broyer les noisettes de 2-3 tours de hachoir à herbes et répartir sur les feuilletés.

Cuire environ 20 minutes et déguster avec une salade.


Print Friendly and PDF

Cocktail - Rhum Planteur

Pour un saladier de 4,5 litres :
- 1 litre de Rhum
- 2 litres de jus d'orange
- 1 litre de sirop de canne
- sirop de grenadine (pour donner une jolie couleur orangée/rouge).

Verser tous les liquides dans un grand saladier à couvercle et mélanger.

Laisser macérer deux à trois jours avant de servir, en remuant une à deux fois par jour.

Servir avec des tranches d'oranges, des morceaux d'ananas.

Pour un effet déco, tremper le bord du verre à cocktail dans de l'eau, puis dans une assiette plate qui contient du sucre. 
Print Friendly and PDF

Cocktail - Blue Lagoon

Ce cocktail est très doux...

Pour 1,5 litre de Blue Lagoon :

- Vider 40 cl de limonade d'une bouteille d'un litre et demi.
- Verser dans la bouteille 15 cl de vodka, 15 cl de gin (ou de mélange à base de Gin - contient souvent du citron) - du curaçao bleu jusqu'à obtenir la couleur désirée.

Conserver au frais jusqu'à consommation.

Servir avec une tranche de citron et des glaçons (dans lesquels vous pouvez faire prendre une framboise).
Print Friendly and PDF

lundi 28 novembre 2011

Glace express aux framboises


C'est une recette Tupp ! 
Un vrai petit délice et tellement rapide...

Pour 4 gourmands :
300 g de framboises surgelées à peine sorties du congélateur
sucre glace (au goût, j'en ai mis 6 grosses cuillers à soupe)
250 g de crème entière (liquide ou non)

Mixer ces éléments dans un robot à couteau, ou un gros hachoir à herbes et servir de suite.
Je l'ai mise au congélateur une heure avant le service, elle était parfaite !

Print Friendly and PDF

Financiers à la framboise - recette fétiche de Grande Miss Dessert !

Une recette du fort sympathique Chef, Cyril Lignac 

Ingrédients pour 5  financiers (mes moules font 10 cm de diamètre) :
130 g de sucre glace
50 g de poudre d'amandes
50 g de farine
une pincée de levure
4 blancs d'oeufs
70 g de beurre
7 framboises fraîches par financier
Facultatif : une ou deux gouttes d'arôme d'amande amère

Préchauffer le four à 180° - Th 6.
Beurrer et fariner vos moules.

Dans une petite casserole, faire fondre le beurre à feu moyen jusqu'à ce qu'il devienne noisette (au fond de la casserole, vont se former des petits points marrons clairs et le beurre va prendre une odeur qui ressemble à celle de la noisette).
Transvaser dans un petit bol et remuer de temps en temps pendant qu'il tiédit.

Mélangez le sucre glace, la poudre d'amandes,la farine et la levure.
Au fouet électrique ou à main, ajouter les blancs d'oeufs un à un. Bien mélanger entre chaque ajout.
Enfin, ajouter le beurre tiédi, petit à petit, toujours en fouettant.

La recette du Chef préconise de passer au frais pendant une heure, mais je les cuis de suite...
15 à 20 minutes.
Surveiller la cuisson, ils ne doivent pas trop foncer.
Un cure-dent piqué au coeur de la pâte, qui sort sans trace de pâte vous indique qu'ils sont cuits.

Laisser refroidir avant de démouler.
Décorer éventuellement de sucre glace et/ou autres gourmandises.
Extra avec un écrasé de framboises fraîches (à la fourchette) sucré à votre goût.

Cette fois ci, j'ai choisi de les servir avec une glace express à la framboise... la recette n'est pas loin...

Décoré par (pas si) petite Miss Dessert

Print Friendly and PDF

samedi 26 novembre 2011

Pain à l'épeautre et au seigle



Ingrédients pour une miche ou deux baguettes :
380 ml d'eau
200 g de farine d'épeautre
200 g de farine de seigle
200 g de farine blanche T 65
1 sachet de levure à pain "Françine" + 1 cuiller à café rase
2 cuillers à café de sel
1,5 cuiller à soupe d'huile d'olive de bonne qualité
2 cuillers à café de sucre complet

Dans votre machine à pain, déposer les ingrédients dans l'ordre préconisé par la notice de votre machine. Pour moi, c'est dans l'ordre ci-dessus (sauf les graines que j'ajoute au Bip machine).
Faire en sorte que la levure n'entre pas en contact avec le sel.
Faire fonctionner votre machine sur le programme "pâte seule".

A la fin du programme, mouler votre pain comme vous le souhaitez, à l'aide d'un peu de farine.
Former votre pain comme vous le souhaitez, ici en miche.
Déposer sur du papier cuisson fariné et fariner légèrement la miche.
Laisser lever une demi-heure, couvert d'un linge propre.

15 minutes avant la fin du temps de levage, préchauffer votre four à 240° (Th 8). Y déposer une grille au milieu du four et la lèche-frite à l' étage du bas.

Cuisson :
Préparer un verre d'eau très chaude (20 cl).
Faire des incisions dans votre pain à l'aide d'une lame de cutter et enfourner aussitôt.
Verser l'eau très chaude dans la lèche-frite et refermer très vite la porte du four (ce coup de buée va aider à former une jolie croûte fine et bien croustillante et un pain moelleux à coeur).

Cuire 35 minutes en baissant la température à 220°.

Laisser refroidir sur une grille.


servi avec un velouté de carottes

Print Friendly and PDF

lundi 21 novembre 2011

Pain aux 9 céréales


Ingrédients pour deux baguettes aux céréales :
380 ml d'eau
600 g de farine aux 9 céréales Bio (blé, seigle, flocons d'avoine, sarrasin, millet, tournesol, sésame, lin, épeautre, dans laquelle il y a déjà quelques graines) 
1 sachet de levure à pain "Françine" + 1 cuiller à café rase
2 cuillers à café de sel
1,5 cuiller à soupe d'huile d'olive de bonne qualité
2 cuillers à café de sucre complet
50 g d'un mélange de graines pour pain.

Dans votre machine à pain, déposer les ingrédients dans l'ordre préconisé par la notice de votre machine. Pour moi, c'est dans l'ordre ci-dessus (sauf les graines que j'ajoute au Bip machine).
Faire en sorte que la levure n'entre pas en contact avec le sel.
Faire fonctionner votre machine sur le programme "pâte seule".

A la fin du programme, mouler votre pain comme vous le souhaitez, à l'aide d'un peu de farine.
J'ai fais deux belles baguettes, au format de mon four.
Déposer sur du papier cuisson fariné et fariner légèrement les baguettes.
Laisser lever une demi-heure, couvert d'un linge propre.

15 minutes avant la fin du temps de levage, préchauffer votre four à 240° (Th 8). Y déposer une grille au milieu du four et la lèche-frite à l' étage du bas.

Cuisson :
Préparer un verre d'eau très chaude (20 cl).
Faire des incisions parallèles dans votre pain à l'aide d'une lame de cutter et enfourner aussitôt.
Verser l'eau très chaude dans la lèche-frite et refermer très vite la porte du four (ce coup de buée va aider à former une jolie croûte fine et bien croustillante et un pain moelleux à coeur).

Cuire 35 minutes en baissant la température à 220°.

Laisser refroidir sur une grille.



Print Friendly and PDF

dimanche 20 novembre 2011

Gâteau à l'orange, comme un Baba


Effet tonique assuré avec ce gâteau imbibé de jus d'orange sucré,
comme un baba au rhum, sans alcool...
Ce gâteau est un pur délice.



pour 6 gourmands :
1 grosse orange bio
120 g de beurre (ou de margarine) bien mou
120 g de sucre en poudre
2 oeufs
120 g de farine
1 cuiller à café rase de levure chimique

sirop d'orange :
40 g de sucre glace
le jus d'une orange

-§-

Préchauffer le four à 180°.

Beurrer et fariner un moule à manqué d'environ 20 cm de diamètre.

Râper très finement le zeste d'une orange bio (uniquement la partie orange, la partie blanche est amère).

Presser son jus et conserver le tout de côté.

Battre le beurre (ou la margarine) au fouet électrique quelques instants.

Ajouter le sucre et mélanger.

Ensuite, ajouter les oeufs, un par un et bien mélanger entre chaque ajout.

Puis la farine mélangée à la levure et fouetter à nouveau.

Enfin, ajouter le jus et le zeste d'orange et mélanger (la pâte peut vous sembler légèrement grumeleuse, ce n'est pas un problème).

Verser dans le moule et cuire 20-25 minutes environ. Vérifier la cuisson à coeur avec un cure-dent.

Attendre 5 minutes et démouler le gâteau.

Pendant ce temps, préparer le sirop d'orange en diluant le jus dans le sucre glace.

Piquer à la fourchette un peu partout et appliquer le sirop au pinceau partout sur le gâteau.

Laisser le gâteau s'imbiber du jus d'orange et refroidir complètement, puis conserver au frais jusqu'à dégustation.

Ce gâteau est excellent servi avec une salade d'oranges et pour les plus gourmands, de la chantilly...



Print Friendly and PDF

Fondant au chocolat


De tous les gâteaux au chocolat, voici mon préféré.
Pas seulement parce qu'il est super rapide,
mais surtout parce qu'il est fondant, mais fondant...
A réaliser avec des grands crus de chocolat... 

Pour 8 personnes, au moins:
250 g de chocolat noir (au moins 52 % de cacao)
100 g de beurre
100 g de sucre
5 oeufs entiers
4 cuillers à soupe rases de farine

Préchauffer le four à 180°.
Beurrer et fariner un moule à tarte de 28 cm de diamètre.
Fondre le chocolat et le beurre au micro-ondes, dans un plat adapté, à couvert, à 500 W, pendant 2 minutes.
Mélanger au fouet.
Ajouter le sucre d'un coup, mélanger.
Ajouter les oeufs entiers un à un, en mélangeant bien entre chaque ajout.
Puis la farine.
Cuire 20 minutes.
Démouler et décorer.

Glaçage :
80 g de chocolat noir
3 cuillers à soupe de crème fleurette entière (voir plus).

Chauffer le chocolat et la crème au micro-ondes dans un plat adapté pendant une minute à 500 W.
Mélanger au fouet.
Si le mélange est trop épais (ce fut mon cas), ajouter à nouveau 2 à 3 cuillers à soupe de crème fleurette et mélanger pour obtenir un beau glaçage bien brillant, facile à étaler.
Etaler avec une cuiller à soupe et laisser prendre à température ambiante.

Vous pouvez servir ce gâteau avec une crème anglaise à la vanille ou à l'orange.


Print Friendly and PDF

samedi 19 novembre 2011

Pain de campagne (au levain naturel) ou le meilleur pain au monde ! Rien que ça !

Cette recette vient du blog "Confiture Maison", 
merci à Vanessa d'avoir transmis tout son savoir sur le levain...

Ingrédients pour un gros pain complet :
400 g de farine blanche BIO
250 g de farine complète BIO
(on peut faire varier les proportions entre l'une et l'autre farine selon les envies)
1 cuiller à soupe rase de sel
1 cuiller à soupe de sucre complet
320 g de levain naturel - la recette est (ici)
320 g d'eau

Peser tous les ingrédients, les verser dans un robot pétrisseur, ou réaliser à la main (dans ce cas, battre la pâte au moins 15 minutes, jusqu'à ce qu'elle soit élastique).
Les mélanger avec la feuille du robot le temps de bien mélanger tous les ingrédients.
Remplacer la feuille par le crochet et faire fonctionner vitesse une, le temps de bien mélanger les ingrédients, puis vitesse 2 pendant 5 minutes.


Ajouter deux cuillers à soupe de farine et augmenter la vitesse à 4, pendant cinq minutes.
Si la pâte n'est pas suffisamment élastique, continuer ainsi pendant quelques minutes.

Le pointage :
Former une boule de pâte et déposer sur une plaque recouverte de papier cuisson fariné. Laisser reposer pendant 3 heures, vers une source de chaleur (un radiateur par exemple), à l'abri des courants d'air sous une cloche à gâteau (non hermétiquement fermée).

L'apprêt :
Aplatir la pâte pour en expulser le gaz carbonique et pétrir une minute avec un voile de farine.
Remettre en forme (dans la forme qui vous plaît). Fariner et remettre sous cloche pour deux heures.

Cuisson :
Préchauffer le four à 240° avec une grille au milieu du four et la lèche-frite à l'étage inférieur.
Préparer un verre d'eau bien chaude (20 cl).
Scarifier le pain avec une lame de cutter ou de rasoir.
Enfourner aussitôt, verser le verre d'eau dans la lèche-frite et refermer aussitôt la porte.
Baisser la température à 220° et cuire 35 minutes.
Laisser refroidir sur une grille.



Variantes :
- pain blanc : n'utilisez que de la farine blanche T 65, et suivre le même procédé.
- pain d'épeautre : j'ai réalisé le pain ci-dessous pour moitié avec de la farine T 65, et l'autre moitié avec de la farine d'épeautre.

Print Friendly and PDF

Velouté aux petits pois (IG très bas)





Pour 4 assiettes :
1 kg de petits pois surgelés (ou frais)
1 litre d'eau
2 marmites ou cubes de bouillon de légumes
6 fromages Kiri

Cuire en cocotte minute, les petits pois encore surgelés dans l'eau et le bouillon pendant 10 minutes (au départ de la soupape).
Ajouter le fromage, saler légèrement et mixer au pied à soupe. Passer au blender pour ne plus sentir les peaux des petits pois.



Print Friendly and PDF

jeudi 17 novembre 2011

Pain pour Hot dog et hamburgers




Ingrédients pour une douzaine pains à Hot-Dog, une dizaine de Hamburgers ou un beau pain de mie :
250 ml de lait
240 ml d'eau
1 oeuf entier + 1 jaune (le blanc servira pour la dorure)
30 g d'huile d'olive de bonne qualité
4 cuillers à café de levure sèche pour pain
850 g de farine (425 g de farine T 55 + 425 g de farine T 150 ou 850 g de farine T 55 si vous souhaitez un pain blanc)
1,5  cuillers à café de sel fin
2 cuillers à soupe de cassonade
dorure : le blanc restant + un oeuf entier dilués dans une cuiller à soupe de lait + graines si on aime...

Réalisation à la machine à pain (MAP) :
Mettre les ingrédients dans l'ordre préconisé par votre appareil. Pour moi, ce sont les liquides d'abord :
Eau, lait, huile d'olive, oeufs battus en omelette, puis aliments solides, sucre, levure, farine et enfin, sel (qui ne doit pas entrer en contact avec la levure).
Sélectionner le programme pâte seule.
A la fin du programme (environ 1 h 50), préchauffer le four à 180°.
Sur deux plaques recouvertes de papier sulfurisé, former 12 boudins de la taille des saucisses, en roulant la pâte entre vos mains et en l'allongeant, avec de la farine.
Mélanger les éléments de la dorure : le blanc restant, l'oeuf entier et la cuiller de lait, et appliquer au pinceau sur les pains. Mettre éventuellement des graines (sur la photo, j'ai utilisé le Mix Sésame Tanoshi).
Cuire à 180° pendant 15 minutes au minimum.

Pour les hamburgers, former une dizaine de boules, selon la taille de vos steaks hachés.

Pour le pain de mie entier, placer dans un grand moule à cake (le mien mesure 26  L x 16 l x 10 cm h), recouvert de papier sulfurisé et cuire environ 30 minutes, jusqu'à ce qu'il soit bien doré. Laisser refroidir sur une grille.
Un pain cuit, sonne creux.


Print Friendly and PDF

Pain de seigle



issue du livre "Pain maison" de Cathy Ytak.
Les conseils que vous trouverez tout au long de la recette proviennent également de son manuel.

Ingrédients pour un beau pain d' 1 kilo :
380 ml d'eau
300 g de farine blanche T 55 ou T 65 BIO
300 g de farine de seigle BIO
1 sachet de levure à pain "Françine"
2 cuillers à café de sel
1,5 cuiller à soupe d'huile d'olive de bonne qualité
2 cuillers à café de sucre complet de canne
1 cuiller à café de jus de citron (rend le pain plus digeste)

Dans votre machine à pain, déposer les ingrédients dans l'ordre préconisé par la notice de votre machine à pain... Pour moi, c'est dans l'ordre ci-dessus.
Faire en sorte que la levure n'entre pas en contact avec le sel.
Faire fonctionner votre machine sur le programme "pâte seule".
Vérifier que votre pâton soit assez hydraté pendant la phase de préparation, au besoin, ajouter  de l'eau par 10 ml. Si votre pâte est trop liquide,  ajouter de la farine par ajout de 10 g, jusqu' à obtenir la bonne consistance.
Personnellement, je fais très souvent cette recette et je n'ai jamais eu de problème...

A la fin du programme, mouler votre pain comme vous le souhaitez :
- à la main, à l'aide d'un peu de farine, en forme de grand pain comme ci-dessus.
- dans un grand moule à cake...
Laisser lever entre 30 minutes et une heure, couvert d'un linge propre.

15 minutes avant la fin du temps de levage, préchauffer votre four à 240° (Th 7). Y déposer une grille à 1/3 du bas du four et la lèche-frite à l' étage du bas. Votre four va préchauffer avec ces éléments qui vont être utiles à la cuisson.

Faire des incisions dans votre pain à l'aide d'une lame de cutter ou d'un couteau, afin qu'à la cuisson, votre pain gonfle harmonieusement.

Préparer un grand verre d'eau très chaude (33 cl).
Enfourner votre pain, et aussitôt verser l'eau très chaude dans la lèche-frite et refermer très vite la porte du four (ce coup de buée va aider à former une belle croûte bien croustillante et un pain moelleux à coeur).
Baisser la température du four à 220°.
Cuire 35 minutes.
Un pain bien cuit sonne creux quand on en cogne le dessous.
Laisser refroidir sur une grille.

Print Friendly and PDF

Pain complet


Ingrédients pour un beau pain d' 1 kilo :
380 ml d'eau
300 g de farine blanche T 55 ou T 65 BIO ou de farine "Bise" (pour ce pain, j'ai utilisé de la farine blanche)
300 g de farine complete BIO
1 sachet de levure à pain "Françine"
2 cuillers à café de sel
1,5 cuiller à soupe d'huile d'olive de bonne qualité
2 cuillers à café de sucre complet
1 cuiller à café de jus de citron (rend le pain plus digeste)
Facultatif : vous pouvez l'agrémenter de 75 g d'un mélange de graines.

Si vous aimez le pain avec une mie bien aérée, mettre 400 g de farine blanche et 200 g de farine complète.

Dans votre machine à pain, déposer les ingrédients dans l'ordre préconisé par la notice de votre machine à pain... Pour moi, c'est dans l'ordre ci-dessus.
Faire en sorte que la levure n'entre pas en contact avec le sel.
Faire fonctionner votre machine sur le programme "pâte seule".
Vérifier que votre pâton soit assez hydraté pendant la phase de préparation, au besoin, ajouter  de l'eau par 10 ml. Si votre pâte est trop liquide,  ajouter de la farine par ajout de 10 g, jusqu' à obtenir la bonne consistance.

A la fin du programme, mouler votre pain comme vous le souhaitez :
- à la main, à l'aide d'un peu de farine, en forme de grand pain comme ci-dessus.
- dans un grand moule à cake...
Laisser lever une heure, couvert d'un linge propre.

15 minutes avant la fin du temps de levage, préchauffer votre four à 220° (Th 7). Y déposer une grille à 1/3 du bas du four et la lèche-frite à l' étage du bas. Votre four va préchauffer avec ces éléments qui vont être utiles à la cuisson.

Faire des incisions dans votre pain à l'aide d'une lame de cutter ou d'un couteau, afin qu'à la cuisson, votre pain gonfle harmonieusement.
Préparer un grand verre d'eau très chaude (33 cl).
Enfourner votre pain, et aussitôt verser l'eau très chaude dans la lèche-frite et refermer très vite la porte du four (ce coup de buée va aider à former une belle croûte bien croustillante et un pain moelleux à coeur).

Cuire 35 minutes.

Si vous aimez le pain plus foncé, préchauffer le four à 240° et cuire le pain à 220°.
Un pain bien cuit sonne creux quand on en cogne le dessous.
Laisser refroidir sur une grille.

Print Friendly and PDF

Crêpes au rhum

Pour une dizaine de crêpes :
250 g de farine blanche
1/2 litre de lait
1 cuiller à soupe de rhum
1 oeuf
2 cuillers à soupe de sucre
2 cuillers à soupe d'huile d'olive


Mélanger ensemble au fouet tous les ingrédients en terminant par le lait, en l'ajoutant petit à petit.

Laisser reposer au moins un quart d'heure.

Cuire à la poêle à feu moyen/fort (6-7 pour l'induction) ou sur une crêpière.

Retourner quand les bords de la crêpe se décollent légèrement.

Pour un joli résultat, pulvériser un peu d'huile et la répartir au fond de la poêle 
avant de cuire chaque crêpe.


Print Friendly and PDF

mardi 15 novembre 2011

Pain à l'épeautre


pour un pain d'un kilo :
380 ml d'eau
400 g de farine d'épeautre
200 g de farine blanche
1 sachet + 1 cuiller à café de levure à pain Françine
2 cuillers à café de sel
2 cuiller à soupe d'huile d'olive
2 cuillers à café de sucre
Facultatif : 1 cuiller à café de jus de citron

Procéder en machine à pain, dans l'ordre que préconise votre machine.
Activer le programme pâte seule.
Au bip machine, vérifier que votre pâton soit suffisamment hydraté.
A la fin du programme, travailler le pain dans la forme souhaitée avec un peu de farine.
Laisser lever sur la plaque qui servira à la cuisson sous un linge propre, 30 minutes à une heure.
Préchauffer le four à 240°, lèche-frite dans le bas du four.
Inciser votre pain avec une lame de rasoir ou un couteau et insérer le, à cuire au milieu du four, jeter rapidement un grand verre d'eau bien chaude dans la lèche-frite.
(attention aux éclaboussures).
Fermer aussitôt le four, baisser la température à 220° et cuire 35 minutes.
Laisser refroidir sur une grille.



Print Friendly and PDF

lundi 14 novembre 2011

Boeuf en croûte au foie gras


Ingrédients pour 6 personnes :
Un filet de boeuf d 'un kilo, non ficelé
Un bloc de terrine de foie gras tout prêt (pour les jours plus ordinaires, de la mousse de canard)
2 pâtes feuilletées de bonne qualité (ou maison)
sel, poivre
1 oeuf pour la dorure

Saisir le rôti dans la poêle à feu vif, dans un peu d'huile d'olive sur toute les faces.
Laisser refroidir complètement.
Préchauffer le four à 240° (Th. 8).
Saler et poivrer la viande.
Etaler les pâtes feuilletées pas trop finement.
couper des petites tranches de terrine de foie gras (ou de mousse de canard).
Poser la viande sur la pâte, recouvrir de tranches de foie gras.
Envelopper la viande de pâte.
Décorer de bandes de pâte et / ou de formes découpées à l'emporte-pièce.
Les coller avec l'oeuf battu et couvrir également d'oeuf, la totalité du rôti au pinceau.
Enfourner à 240° (Th. 8) et laisser cuire 10 minutes, puis baisser le thermostat à 190° (Th 6, 7) pendant 15 minutes.
Laisser dans le four éteint pendant 10 minutes.

Servir avec une sauce au porto :
30 cl de porto
30 cl de fond de veau (30 cl d'eau et fond de veau Maggi par exemple)
sel, poivre
20 g de beurre mou

Dans une casserole, faire réduire le porto de moitié, ajouter le fond de veau, saler, poivrer, et laisser à feu doux 15 minutes environ, le temps que la sauce épaississe.
Hors du feu, ajouter le beurre mou au fouet à main.



Print Friendly and PDF

Sauce au foie gras (IG bas - phase 1 - PL)

Un petit bloc de foie gras coupé en cubes (tout prêt).
30 cl de crème liquide (légère de préférence)
poivre

Faire bouillir la crème dans une casserole.
Verser sur le foie gras coupé en petits morceaux.
Poivrer.
Attendre deux minutes et mixer au pied à soupe ou passer au blender.

Servir sur des pâtes fraîches ou avec une viande.

Print Friendly and PDF

dimanche 13 novembre 2011

Pain d'épice

-

Quand mon étudiante de fille me demande un pain d'épice pour partir au loin toute la semaine, 
et bien,... je lui prépare un pain d'épices...
Faudrait pas qu'elle meure de gourmandise, toute seule dans son appartement, non ?
et la petite : et moi, maman... pour mes petits déjeuners de la semaine...
Et deux pains d'épices, deux... !


Pour un pain d'épice :
350 g de miel de caractère (j'ai utilisé un miel de bruyère blanche des Cévennes)
125 g de farine blanche
125 g de farine complète
40 g de cassonade
2 oeufs
10 cl de lait
1 levure chimique
1 cuiller à café bombée de cannelle en poudre

2 cuillers à café bombées d'épices :
- Soit le mélange pain d'épices d' Eric Bur (qui contient anis vert, cannelle, gingembre, badiane, cardamome, poivre noir, coriandre, muscade, piment doux et clous de girole)
- à défaut, du mélange 4 épices classique.


Préchauffer le four à 180°.
Beurrer et fariner un moule.
Chauffer le miel au micro-ondes afin qu'il soit bien liquide et tiède.
Dans un saladier ou au robot, mélanger tous les ingrédients ensemble.
Transvaser dans le moule et cuire environ 45 minutes.
Un cure-dent plongé dans le gâteau doit ressortir sans trace de pâte.
Couvrir le gâteau de papier aluminium pendant la cuisson, si le gâteau fonce trop.
Laisser refroidir dans le moule.


Attendre le lendemain pour déguster...
Si vous pouvez, moi, je craque "presque" à chaque fois... Forcément, avec la fantastique odeur d'épices qui se dégage du four...
Le jour même, il a la consistance d'un gâteau...
Le lendemain, c'est magique, il a pris cette consistance un peu élastique du pain d'épice...
Très parfumé, très moelleux, un délice !



Décoré avec de la glace royale sur ces photos :
Environ 150 g (voire plus) de sucre glace, additionné d' un blanc d'oeuf, à mélanger jusqu'à homogénéité parfaite. Le mélange doit être bien épais.


Et pour les copines franc-comtoises, il n'y a plus qu'à trouver un moule en forme de cochon.
Bientôt le 25 novembre...


Print Friendly and PDF

Ma petite interview 750 grammes


Ca y est, me voilà sur le site 750 grammes !!!

Ma première interview est en ligne sur leur site.

A consulter en direct en cliquant sur le titre de cet article... ou sur la page d'accueil de 750 grammes, dans les nouveaux articles...

Alors, qu'en pensez-vous ???
Print Friendly and PDF

samedi 12 novembre 2011

Gâteau Girly ! Rose ! à la rose... mais pas seulement...

cliquer pour agrandir

J'ai refait des crèmes brûlées pour demain, parce que Monsieur Dessert m'en réclamait...
Il me restait donc ces pauvres petits blancs d'oeufs...
Il a bien fallu que je les transforme...
Cette recette est une improvisation totale, plutôt réussie ma foi...
Partie d'une recette de base de meringue, j'ai ajouté ce qui me faisait envie, et voilààààà !
Une petite couche craquante cache un coeur d' amande moelleux !

Ingrédients pour un plat rectangulaire de 29 x 19 cm :
7 blancs d'oeufs
175 g d'amandes
400 g de sucre
1 pincée de sel
colorant rouge
Facultatif : 2 cuillers à soupe d' eau de rose

Préchauffer le four à 180°.
Beurrer et fariner un moule rectangulaire.
Battre les blancs en neige avec la pincée de sel.
Ajouter le sucre, cuiller par cuiller, au fouet électrique et bien mélanger jusqu'à obtenir une masse bien brillante et épaisse.
Colorer afin d'obtenir une belle couleur rose.
(Parfumer avec l'eau de rose).
Cuire 20 minutes environ (un cure-dent plongé dans le gâteau ressort sans trace de pâte).
Laisser refroidir et poudrer de cacao amer.
Déguster avec un bon thé (non sucré, faut pas pousser, non plus...)

Une petite bouchée ?

Print Friendly and PDF

vendredi 11 novembre 2011

Pensez à consulter...

Mais non, pas votre médecin...
Juste la page des basiques... des indispensables...
Toutes les pâtes à tarte que j'utilise y sont répertoriées, ainsi que les différentes recettes de crèmes pâtissière, anglaise et enfin, les pâtes à crêpes, à gaufres...

Vous n'avez plus qu'à choisir selon l'envie du jour...

En cliquant sur le titre de ce post et aussi dans l'onglet Pages au dessus de l'index des recettes...
Print Friendly and PDF

mercredi 9 novembre 2011

Couronne aux amandes et son glaçage au café ou le gâteau C 10 +


En général, je ne suis pas fan de café dans les desserts.
Mais dans ce cas précis, j'adore !
Le glaçage au café apporte un réel plus à ce gâteau, c'est pourquoi je l'ai modestement nommé : 
le C 10 +
C = Café
10 = coefficient multiplicateur de saveur
 + = forcément, ça ne pouvait être que du +...
Ceux qui ont suivi, auront reconnu le clin d'oeil à la pub pour une célèbre crème antirides Q 10 +...
Je ne vous garantis pas l'effet sur les rides, mais sur le moral, par ce mercredi plus que pluvieux, 
je vous l'assure !!!

Ingrédients pour une couronne :
2 oeufs entiers
200 g de sucre
125 g d'amandes en poudre
1 cuiller à café d'arôme amande amère
250 g de farine
30 cl de lait
4 cuillers à café de levure

Ingrédients du glaçage :
200 g de sucre glace
15 g de beurre fondu
1 cuiller à café de café en poudre
2 cuillers à soupe d'eau chaude (voire un peu plus)

Préchauffer le four à 200°.
Beurrer et fariner un moule en forme de couronne (qui est un gage de réussite du gâteau, qui a une cuisson rapide et efficace dans ce type de moule).
Fouetter ensemble les oeufs et le sucre, jusqu'à ce que le mélange blanchisse et prenne du volume.
Ajouter les amandes, l'arôme, la farine, le lait, la levure et mélanger le tout rapidement.
Transvaser la pâte dans le moule sans attendre, et cuire 25 minutes.
Vérifier la cuisson avec un cure-dent, qui doit ressortir sans trace de pâte.
Laisser refroidir une quinzaine de minutes, et démouler.
Vous obtenez un gâteau d'un moelleux exceptionnel, un délice...


Préparer le glaçage :
Dans un bol, mettre le sucre glace, le beurre mou, le café en poudre et l'eau chaude. Passer une minute au micro-ondes à 500 Watts, couvert de film alimentaire.
Si le mélange est trop épais, ajouter un peu d'eau et chauffer une quinzaine de secondes au micro-ondes.
Appliquer sur le gâteau au pinceau à pâtisserie et laisser prendre à température ambiante jusqu'à refroidissement complet du gâteau.


Variante :
Vous pouvez remplacer la poudre d'amandes par de la noisette et l'amande amère par un sucre vanillé.
Le mariage de la noisette et du café est très intéressant...
Print Friendly and PDF

lundi 7 novembre 2011

Lapin à la provençale (IG très bas)

Pour 5 personnes :
Un lapin
500 g de tomates cerises
3 échalotes
une gousse d'ail
50 cl de vin rouge (Côte de Provence par exemple)
huile d'olive
une branche de thym
une branche de romarin
une branche de sauge
une feuille de laurier
une cuiller à café de fructose
sel et poivre

Dorer les morceaux de lapin à l'huile d'olive avec les gousses d'ail pelées et coupées en deux.
Ajouter le vin, les échalotes pelées et coupées en deux, les branches de thym, romarin, la moitié de la sauge et le laurier. Saler et poivrer.
Couvrir et laisser mijoter 1 heure minimum.
Retirer le couvercle et laisser le jus réduire légèrement.
Ajouter les tomates piquées avec la pointe d'une aiguille (pour éviter qu'elles n'éclatent à la cuisson), sucrez le jus et poursuivre la cuisson 10 minutes (les tomates ne doivent pas être en purée).
Servir parsemé du reste de sauge.


Print Friendly and PDF

Jambalaya (IG bas, phase 2)

La paëlla de la Nouvelle Orléans

Pour 8 personnes :
800 g de chair de poulet désossé (cuisses et blanc ou pour aller plus vite, des filets)
300 g de chorizo
200 g de lardons
huile d'olive
1 gousse d'ail
3 échalotes
1 poivron rouge
1 poivron orange ou vert
30 cl de coulis de tomates
25 cl de bouillon de volaille réalisé avec une marmite ou un cube
bouquet garni
sel, poivre
Facultatif : 1/2 cuiller à café de piment de Cayenne - quelques langoustines

Laver les poivrons, les couper en petits cubes en retirant les parties blanches et les graines.
Eplucher les échalotes et les couper en deux.
Eplucher et ciseler finement l'ail.
Couper le poulet en gros cubes.
Dans un faitout, faire revenir rapidement le chorizo coupé en tranches épaisses dans un peu d'huile d'olive avec les lardons. Réserver.
Puis faire dorer le poulet et réserver.
Remplacer par les échalotes, l'ail et les poivrons. Si nécessaire, ajouter un peu d'huile d'olive. Faire revenir quelques instants.
Remettre le poulet, les lardons et le chorizo.
Ajouter le bouillon et le coulis de tomates, le bouquet garni, saler et poivrer. (Ajouter le piment).
Laisser mijoter pendant 30 minutes à feu doux.
(5 minutes avant la fin de cuisson, ajouter les langoustines.)

Servir avec du riz basmati pour conserver un IG bas

Print Friendly and PDF

Poulet grand-mère

Pour 8 personnes :
2 poulets
300 g de champignons de Paris
250 g de lardons
50 cl de bouillon (avec 2 marmites ou 2 cubes)
3 échalotes
20 cl de vin blanc sec
3 belles cuillers à soupe de farine
un bouquet garni
huile d'olive
sel et poivre
jus de citron

Eplucher les échalotes, couper en deux.
Préparer les champignons : couper le bout, bien les laver à l'eau froide. Emincer en lamelles et citronner.
Faire revenir les lardons à sec dans un faitout, dès qu'ils libèrent du gras, ajouter les champignons et les échalotes. Remuer pendant quelques minutes jusqu'à ce que les champignons soient dorés. Réserver.
Ajouter de l'huile d'olive et faire dorer les poulets sur toutes leurs faces - coupé en 4.
Poudrer avec la farine et remuer quelques instants.
Déglacer avec le vin blanc, saler, poivrer, ajouter le bouquet garni et le bouillon.
Couvrir et laisser mijoter 45 minutes à feu doux.
Remettre les lardons et les champignons dans la cocotte, mélanger et laisser cuire encore 15 minutes.

Servir avec des pommes de terre sautées ou avec des pâtes.
Print Friendly and PDF

Crumble de tomates

Des tomates bien mûres
sel
une pincée de sucre
un peu de beurre bien froid coupé en tout petits cubes

Pour le crumble :
150 g de beurre 1/2 sel
150 g de farine
basilic frais haché (au goût - 1/2 bouquet pour moi)
facultatif : 100 g de parmesan râpé frais

Préchauffer le four à 180°.
Beurrer et fariner des moules individuels (genre plats à crème brûlée).
Trancher les tomates, saler, sucrer très légèrement (pour enlever l'acidité de la tomate) et déposer des tout petits morceaux de beurre par endroits.
Mélanger tous les ingrédients des miettes et répartir sur les tomates.
Cuire jusqu'à ce que la pâte à crumble soit bien dorée (au moins 20 minutes, mais surveiller). 
Print Friendly and PDF

Salade italienne

pour 6 personnes :
300 g de fusillis cuits al dente et refroidis
300 g de tomates cerise coupées en deux
250 g d' haricots verts cuits al dente au cuit vapeur et refroidis
6 cuillers à soupe de pignons de pin grillés avec à peine d'huile d'olive à la poêle
200 g de jambon cru émincé
150 g de parmesan frais émincé en copeaux à l'épluche légumes
basilic frais coupé aux ciseaux (au goût)

Vinaigrette : d'huile d'olive, vinaigre balsamique, sel, poivre, une gousse d'ail ciselée finement.

Ajouter les tomates cerise et les pignons grillés à la poêle à la dernière minute.

Print Friendly and PDF

Salade orientale (IG très bas)

Voilà comment j'aime manger des pois chiche...
dans cette délicieuse petite salade

Pour 4 personnes en accompagnement :
Une grosse boîte de pois chiche lavés
150 g de tomates cerise lavées et coupées en deux
une gousse d'ail finement ciselée
1/2 bouquet de menthe haché
1/2 bouquet de coriandre haché
60 g d'olives noires coupées en lamelles
4 cuillers à soupe d'huile d'olive
2 cuillers à soupe de jus de citron
sel poivre

Mélanger tous les ingrédients ensemble sauf les tomates cerise que l'on ajoute à la dernière minute.


Print Friendly and PDF

Cake salé, le meilleur !

Le classique "jambon/olives"


Pour 6 personnes :
100 g de comté râpé
225 g de farine
12 cl de vin blanc sec (ou de lait entier)
4 oeufs
10 cl d'huile d'olive (ou de tournesol)
1 levure chimique
1/2 cuiller à café de sel
40 g d'olives vertes émincées
Compter 200 g de viande ou de poisson à émincer

Préchauffer le four à 210°.
Beurrer et fariner un moule à cake.
Mélanger, farine, levure, oeufs, vin blanc, huile et sel.
Incorporer les olives et la viande émincées, ainsi que le comté râpé.
Cuire à mi-hauteur du four pendant environ une heure, surveiller la cuisson dès 45 minutes.
Plonger un cure-dent au coeur de la pâte, qui doit ressortir sans trace de pâte et si nécessaire, couvrir d'une feuille d'aluminium pour que le cake ne fonce pas trop en cours de cuisson.
Laisser refroidir dans le moule.

Vous pouvez mettre dans vos cakes tout ce que vous aimez, quelques suggestions :
Garder la même base, fromage compris (que vous pouvez remplacer par de l'emmenthal), et ajouter :

- courgette : une belle courgette revenue à l'huile d'olive et 200 g de fromage de chèvre.
- chorizo : 150 g de chorizo, une belle tomate fraîche pelée, égrenée et coupée en dés.
- raclette : 100 g de fromage à raclette, 150 g de lardons bouillis 2 minutes.
- saumon : 200 g saumon fumé et 80 g de pointes d'asperges vertes (très jolie couleur de la pâte)
- crabe : 200 g de crabe et 5 brins de ciboulette ciselée.
- thon : 200 g de thon et 100 g de tomates séchées, quelques olives noires.
- pizza : 100 g de filets d'anchois, 1 belle tomate fraîche pelée, égrenée et coupée finement, quelques olives noires.
- 3 fromages : 150 g de mimolette, 50 g de Roquefort, quelques noix concassées.
-  festif : 100 g de foie gras, 150 g de tranches de magret de canard fumé et dégraissé.
- tartiflette : 150 g de Reblochon, 200 g de lardons bouillis 2 minutes.

Les régionaux :
- Cévenol : 200 g de fromage de chèvre (type Pélardon) et 100 g d'oignons doux des Cévennes revenus à l'huile d'olive.
- Grec :  150 g de Feta, quelques olives noires.
- Italien : 200 g de mozzarella, tomates confites, olives noires, 8 feuilles de basilic.
- Parisien : 200 g de champignons de Paris frais, revenus à la poêle
- Franc-comtois : 150 g de saucisse de Montbéliard, 100 g de morbier coupé en petits cubes
- Alsacien : 100 g d'oignons revenus à l'huile d'olive, 200 g de lardons bouillis pendant 2 minutes.

sucrés/salés :
- 200 g de lardons, une banane coupée en petits dés.
- 200 g de lardons (passés quelques minutes à l'eau bouillante) et 80 g de pruneaux.
- 200 g de fromage de chèvre et 60 g de raisins secs hydratés dans de l'eau chaude, 1 cuiller à soupe de miel bien parfumé.

Print Friendly and PDF

Terrine de viandes (IG très bas)

Une délicieuse recette,
facile et savoureuse

Pour une belle terrine :
500 g de chair à saucisse
500 g de boeuf ou de canard haché
3 échalotes ciselées
3 oeufs
mélange 4 épices
un peu de cognac
une feuille de laurier
tranches fines de lard fumé
sel, poivre
escalopes de dinde ou de canard taillées en aiguillettes.

A réaliser quelques jours avant dégustation...


Un jour avant cuisson :
Mélanger ensemble la chair à saucisse, le boeuf ou le canard haché, les échalotes, les oeufs entiers battus à la fourchette et les épices, saler et poivrer.
Dans une terrine, mettre au fond une couche du mélange, une couche de tranches de lard, une couche d'aiguillettes de dinde (ou de canard), une couche de tranches de lard et terminer avec une couche de mélange.
Arroser de cognac et déposer une feuille de laurier à la surface.
Couvrir et laisser une nuit au frais avant cuisson.
Mélanger de la farine avec un peu d'eau et fermer le couvercle avec ce mélange.
Préchauffer le four à 160° et cuire au bain-marie 1 h 30.
Laisser refroidir à température ambiante et au frais 2 à 3 jours avant dégustation.

Print Friendly and PDF

Moules au curry - IG bas - phase 1 - PL

Excellentes en entrée,
déposées sur une salade de mâche,
ou lors d'un repas GP avec des frites de céleri au four.

Moules fraîches
1 cuiller à soupe d'huile d'olive
3 échalotes
une gousse d'ail
25 cl de vin blanc sec
25 cl de crème fraîche
un bouquet de coriandre

Laver les moules à plusieurs eaux, il ne doit plus rester de sable. Jeter les moules ouvertes.

Dans une cocotte, mettre de l'huile d'olive, 3 échalotes ciselées, une gousse d'ail. Faire étuver.
Ajouter les moules et mouiller avec un grand verre de vin blanc.
Laisser cuire 10 minutes à feu moyen.
Poudrer de curry au goût et ajouter la crème fraîche.
Laisser cuire doucement 5 minutes de plus (sans bouillir).
Au moment de servir, poudrer de coriandre fraîchement ciselée.
Print Friendly and PDF

Pain au sarrasin





pour un pain d'un kilo :
400 ml d'eau
100 g de farine de sarrasin
200 g de farine complète
300 g de farine blanche
1 sachet + 1 cuiller à café de levure à pain Françine
2 cuillers à café de sel
1,5 cuiller à soupe d'huile d'olive
2 cuillers à café de sucre
1 cuiller à café de jus de citron

Procéder en machine à pain, dans l'ordre que préconise votre machine.
Activer le programme pâte seule.
A la fin du programme, travailler le pain dans la forme souhaitée avec un peu de farine.
Laisser lever sur la plaque qui servira à la cuisson sous un linge propre, 30 minutes à une heure.
Préchauffer le four à 240°, lèche-frite dans le bas du four.
Insérer le pain à cuire au milieu du four, et jeter un grand verre d'eau bien chaude dans la lèche-frite.
(attention aux éclaboussures).
Fermer aussitôt le four, baisser la température à 220° et cuire 35 minutes.
Laisser refroidir sur une grille.


Print Friendly and PDF

Quiche au fromage (Phase 1 - PL)



Pour une tourtière de 28 cm de diamètre
Une pâte brisée :
150 g de farine d'orge mondé, 50 g de poudre d'amande, 1/2 cuiller à café de sel, 1 cuiller à café de sucre 7,5 cl d'eau tiède, 6 cl d'huile d'olive, 1/2 c à café de levure chimique ou bio

Garniture :
200 g d' Emmenthal râpé
25 cl de crème épaisse légère ou de soja cuisine Bjorg
3 oeufs entiers
sel, noix de muscade

Facultatif : 2 cuillers à soupe de concentré de tomates - ou 1 cuiller à café de cuisinez tout à la créole de Ducros

Préchauffer le four à 180°.
Préparer la pâte en mélangeant les ingrédients à la fourchette dans un saladier. Etaler entre deux feuilles de papier cuisson.
Retirez la feuille du dessus, transvasez et ajustez dans une tourtière, piquez le fond à la fourchette.
Dans un petit saladier, casser les trois oeufs, battre à la fourchette.
Ajouter la crème, saler légèrement, éventuellement le concentré de tomates ou autres...
Intégrer l' emmenthal râpé et mélanger.
Transvaser sur la pâte, râper de la muscade sur le dessus et cuire 35 à 45 minutes (jusqu'à ce que la quiche soit bien dorée).

Servir avec une salade verte. 
Print Friendly and PDF

dimanche 6 novembre 2011

Craquant aux deux chocolats et à la noisette


Ingrédients pour 8 personnes :
5 blancs d'oeufs
une pincée de sel
180 g de sucre
250 g de noisettes en poudre
140 g de chocolat noir à pâtisserie
70 g de chocolat blanc à pâtisserie
100 g de beurre très mou
40 cl de crème fleurette entière + quelques cuillers pour fondre le chocolat
cacao amer pour la déco

A réaliser la veille pour le lendemain.

Préchauffer le four à 150° en chaleur tournante.

Dessiner sur trois feuilles de papier cuisson à l'aide d'un compas, un disque de 23 cm de diamètre sur chaque feuille (marquer le centre du cercle d'une croix et prendre un écart de compas de 11,5 cm).

Fouetter les blancs en neige bien ferme avec la pincée de sel, puis ajouter le sucre fin, cuiller par cuiller, et battre jusqu'à l'obtention d'une meringue bien brillante.

Répartir cette préparation sur les trois feuilles de cuisson,  posées sur l'envers du côté tracé, à l'aide d' une cuiller à soupe et égaliser la surface avec le dos de la cuiller.

Ajouter la poudre de noisettes en la saupoudrant par dessus les disques de meringue.

Faire glisser sur des plaques de cuisson et insérer dans votre four, aux trois étages supérieurs.
Cuire 35 à 45 minutes (selon votre four). La meringue doit être cuite sans trop foncer, il faut surveiller...

Laisser refroidir complètement.

Fondre séparément les deux chocolats avec un peu de crème liquide, dans des récipients adaptés au micro-onde à couvert (une minute à 500 Watts maximum). 
Laisser tiédir. 

Ajouter :
 - 30 g de beurre mou dans le chocolat blanc et lisser à la cuiller.
- 70 g de beurre mou dans le chocolat noir et lisser la préparation à la cuiller.
Laisser complètement refroidir les deux préparations.

Pendant ce temps, monter les 40 cl de crème fleurette bien froide, en chantilly bien ferme (dans un bol en métal bien froid - vos fouets doivent également être bien froids).
Mélanger les deux tiers de la chantilly au chocolat noir et le dernier tiers au chocolat blanc.

Montage du gâteau :
Poser la première plaque de meringue aux noisettes sur le plat de service.

Répartir la moitié de la préparation au chocolat noir.

Puis, poser la deuxième plaque de meringue, et répartir la mousse au chocolat blanc.

Enfin, poser la dernière plaque de meringue et le reste de préparation au chocolat noir.
Ne pas trop égaliser la surface.

Laisser reposer au frais jusqu'au lendemain, sous cloche si possible, que les saveurs se diffusent au maximum.

Sortez votre gâteau du froid au moins une demi-heure avant le service.

Poudrer généreusement de cacao en poudre avant dégustation.



Variante
N'utiliser que du chocolat blanc et remplacer les noisettes par des pistaches non salées, répartir des framboises fraîches en les posant délicatement sur les couches de mousse au chocolat blanc, poudrer de sucre glace avant le service.

Print Friendly and PDF

mercredi 2 novembre 2011

Gâteau de bonbons


Voici le gâteau que j'ai réalisé à l'occasion des 30 ans d'une amie, qui adore les bonbons... 
Je me suis bien amusée...
Joli, non ?

- 8 génoises plates toutes prêtes
- Paquets de bonbons assortis (ici chamallows, bananes, fraises, oeufs, dragibus, cocas et rouleaux de réglisse, serpentins colorés sucrés)
- cure-dents (plusieurs boîtes)
- beaucoup de patience...  plus de 3 heures pour assembler celui-ci.

Découper les génoises avec un couteau, en déposant sur chacune un gabarit en carton, dont la taille se réduit progressivement (d'environ 2 cm par cercle de génoise).
Planter un cure-dent dans chaque bonbon, et piquer dans les génoises.
Assortir joliment les couleurs.

vu du dessus

Print Friendly and PDF

mardi 1 novembre 2011

Quiche au saumon et aux poireaux (IG très bas)


Une pâte brisée :
150 g de farine d'orge mondé, 50 g de poudre d'amande - une pincée de sel - 6 cl d'huile d'olive - 7,5 cl d'eau tiède - 1/2 cuiller à café de levure chimique

Garniture :
5 beaux poireaux
5 tranches de saumon fumé (ou deux morceaux de saumon cuits 20 minutes à la vapeur)
3 oeufs
25 cl de crème fraîche épaisse légère ou de soja
sel poivre
noix de muscade

Bien laver les poireaux. Couper le vert et l'autre extrémité. Retirer une ou deux couches du légume.
Couper en deux dans le sens de la longueur et laver à nouveau pour retirer toute trace de terre.
Emincer finement.
Cuire à feu moyen/fort dans une poêle, à l'huile d'olive avec deux cuillers à soupe d'eau, saler, poivrer. Quand les poireaux commencent à rendre de l'eau, couvrir et baisser le feu. Terminer la cuisson jusqu'à ce qu'ils soient bien tendres en mélangeant de temps en temps. Si nécessaire, ajouter un peu d'eau.

Préchauffer le four à 180°.
Préparez la pâte en mélangeant les ingrédients à la fourchette dans un saladier.
Etalez la entre deux feuilles de papier cuisson, retirez la feuille du dessus puis transvasez et ajustez dans une tourtière.
Percer à l'aide d'une fourchette.
Dans un bol, mélanger les oeufs entiers avec la crème, saler et poivrer.
Emincer le saumon fumé en lanières (ou le saumon cuit en petits morceaux).
Mélanger la crème avec les poireaux et le saumon, répartir sur la quiche.
Saupoudrer de noix de muscade fraîchement râpée.
Cuire 35 à 45 minutes, jusqu'à ce que la quiche soit bien dorée.
Print Friendly and PDF

Quiche au thon et à la tomate (IG bas - Phase 1 - PL)


Une pâte brisée (150 g de farine d'orge mondé - 50 g de poudre d'amande - 6 cl d'huile d'olive - 7,5 l d'eau tiède, sel, 1 c à c de levure chimique ou bio)
Moutarde forte sans sucre ajouté
2 grosses boîtes de thon
3 oeufs
25 cl de crème fraîche épaisse allégée ou crème de soja
sel, poivre
2 belles tomates
une belle poignée de gruyère râpé
Herbes de Provence
Noix de muscade

Préchauffer le four à 180° Th 6.
Mélangez les ingrédients à la fourchette dans un saladier et étalez la entre deux feuilles de papier cuisson. Retirez la feuille du dessus puis transvasez et ajustez dans une tourtière.
Percez la pâte à l'aide d'une fourchette.
Etaler une couche de moutarde forte sur la pâte.
Emietter le thon et répartir sur la moutarde.
Mélanger les oeufs, la crème, le gruyère râpé, saler et poivrer.
Répartir sur le thon.
Poudrer de noix de muscade fraîchement râpée.
Trancher les tomates et les répartir harmonieusement sur la tarte.
Répartir les herbes de Provence sur les tomates.


Cuire 35 à 45 minutes.
La quiche doit être bien dorée.

Print Friendly and PDF