dimanche 5 août 2012

Cocktail désaltérant, comme un Smoothie !

Il y a quelques jours, je vous avais présenté mon smoothie melon, orange, et concombre
(un peu plus bas),
Aux heures les plus chaudes,
Je me régale de plusieurs verres de smoothie et de quelques morceaux de fruits...
Aujourd'hui et sous l'inspiration de ma copine Alice du blog Liliskitchen (clic)
qui tient un blog de recettes végétariennes tout à fait alléchantes,
je me suis lancée dans un petit smoothie à base de pastèque,
auquel j'ai ajouté (toujours) du concombre,
mais également du melon et du citron vert pour le peps !

La recette :

Pour 4 verres de 20 cl cocktail pastèque, melon, concombre et citron vert :
1/4 de pastèque sans pépins
1/2 melon bien sucré
1 concombre long
2 citrons verts
des glaçons
Facultatif : un peu de sucre ou de sirop d'agave (je ne l'ai pas fait pour conserver le côté désaltérant)

-§- 

Epluchez le concombre, préparez le melon et la pastèque.

Coupez les en gros cubes.

Dans votre blender, transformez 6 glaçons en glace pilée. 

Ajoutez les morceaux de pastèque, melon, concombre et le jus de citron vert pressé et mixer quelques minutes jusqu'à obtenir un cocktail bien homogène et sans morceaux.

Servez avec des glaçons et des tranches de pastèque.

-§-

Et la version melon, orange, concombre


Pour 3 grands verres de 33 cl :
les 3/4 d'un melon gorgé de sucre
1 concombre long
1 orange à jus
1 citron
Quelques glaçons
et un blender

facultatif :
épices au goût : gingembre, cannelle...

Utilisez des fruits et légumes bien froids, voire légèrement glacés (une petite demi heure au congélateur, une fois coupés).

Préparez le melon et le concombre, afin qu'ils soient coupés en gros cubes.

Pressez le jus de l'orange et du citron.

Au blender, pilez les glaçons avec la fonction spécifique.

Ajoutez dans l'ordre les jus d'orange et de citron, le melon et le concombre et éventuellement les épices.

Mixez le tout jusqu'à obtenir une boisson bien homogène.

Consommez immédiatement pour conserver tous les bienfaits en vitamines.





6 commentaires:

  1. Nickel ce smoothie pour se désaltérer avec ce soleil !

    RépondreSupprimer
  2. Et ben mon bouchon, y me manque la piscine tout de même ! sinon j'ai tout le reste...bisous

    RépondreSupprimer
  3. Ben moi non plus j'ai pas de piscine...en même temps, je vois pas ce que je pourrais bien en faire ici... j'te dis même pas quel temps il fait, ce serait trop déprimant! Et dire qu'il y a un an et demi j'avais plein de place dans mon jardin pour en mettre une... bon, j'aurais pitêtre eu des serpents dedans parfois ou un alligator comme mes voisins... mais toute nue je les aurais chassés à grands coups de "barrez-vous cons de crocos" (t'as vu c'est la même réplique que pour les merles avec mes fraises...pfff je n'ai plus les mêmes valeurs qu'à l'époque lol). Bon et tout ça pour dire que oui, je veux bien ton smoothie! Inviiiiiiiite-moiiiiiiii!

    RépondreSupprimer
  4. Ah Scarlett, c'est vrai que c'est vraiment une drôle d'année dans le nord côté météo ! Et tu retournes en bretagne en août ? Tu serais pas maso des fois ? C'est vers le sud qu'il faut descendre... là où il fait beau ! et chaud (un peu trop parfois !), bon je ne vais pas me plaindre hein ? tu vas m'en vouloir...
    Ton voisin a vraiment eu un alligator dans sa piscine, c'est pas commun comme visiteur !!!
    et oui !!! j'avais reconnu de suite ta réplique pour ces cons de merles, hihi !
    Et si tu veux venir me voir, et ben vieeeens !!! ;)

    RépondreSupprimer
  5. Je trinque a ta santé avec l'un de tes jolis cocktails ... meme sans alcool ^^ LOL.
    Ils sont très beaux.
    Des bises gourmandes ma Belle.

    RépondreSupprimer

Pour déposer un commentaire :

1) Ecrivez votre texte dans le formulaire ci-dessous

2) En dessous de Choisir une identité, si vous publiez en mode anonyme, merci d'inscrire un nom (je ne réponds plus aux commentaires non personnalisés d'un prénom ou d'un pseudo).

3) Cliquer sur Publier

4) n'oubliez pas de saisir le code chiffré afin de valider votre commentaire.

Merci de votre intérêt et à bientôt.
Cath

Print Friendly and PDF