jeudi 6 septembre 2012

Cocktail Soda aux fruits d'été et à la rose

Désolée pour celles et ceux qui ont déjà perdu le soleil,
mais chez moi il fait encore beau et chaud, voire lourd...
J'ai donc très bien supporté ce petit cocktail sur ma terrasse...

Il devrait plaire à ma copine Scarlett qui a déjà testé 
l'association pastèque et framboise...
Alors Scarlett, il est pour toi ce petit cocktail,
j'y ai ajouté d'autres petites choses bien sympa,
mais pas d'alcool !

La recette :

Pour deux verres ou un très grand :
Utilisez des ingrédients bien frais
1/8eme de pastèque sans pépins
2 oranges à jus
10 framboises surgelées
1 cuiller à soupe d'eau de rose
de l'eau gazeuse
facultatif :  une cuiller à soupe de sirop d'agave
des glaçons



Préparez la pastèque, coupez la en gros cubes et déposez la dans un blender.

Ajoutez le jus des deux oranges fraîchement pressées, les framboises, le sirop d'agave et l'eau de rose.

Mixez jusqu'à obtenir une préparation bien homogène.

Remplir votre verre aux 3/4 et ajoutez l'eau gazeuse bien fraîche, ainsi que les glaçons.

Servir aussitôt.



8 commentaires:

  1. Oh mais que ce doit être BON !! MMMMMM ! Merci pour cette belle boisson !! Bisous Cath xx

    RépondreSupprimer
  2. La chaleur devrait revenir par chez nous d'ici 2-3 jours (apparemment) et c'est dans ces moments là que l'on aime à déguster de bon cocktails bien frais, sans cochonneries dedans et sans alcool de surcroît ^^ Bisous

    RépondreSupprimer
  3. chez moi il fait beau et encore un peu chaud un jour sur deux alors ton petit cooktail peux trouver ça place, j'aime beaucoup l'association des saveurs!!! bisous

    RépondreSupprimer
  4. Une délicieuse recette à tester tant qu'il fait chaud! :p

    RépondreSupprimer
  5. Une boisson très originale et rafraichissante !

    RépondreSupprimer
  6. Oh ma Cath! Tu sais que j'aime quand tu me fais les yeux doux par l'intermédiaire de ton blog?! Et dire que je suis passée à côté de cet article, c'est vraiment nul, d'autant que ton cocktail a l'air rafraîchissant à souhait et que je m'en vais tondre la pelouse (oui en même temps, quoi d'aytre sinon la pelouse? je te vois v'nir) et que je vais mourir de soif! Heureusement j'ai quitté la cheleur de ma Bretagne (on ne rigole pas) pour le froid du Chnord. Je ne devrais pas trop souffrir...enfin si je ne suis pas revenue dans une heure, appelle la police, on ne sait jamais...des fois que je me fasse attenter par une limace ;-)
    becs becs!

    RépondreSupprimer

Pour déposer un commentaire :

1) Ecrivez votre texte dans le formulaire ci-dessous

2) En dessous de Choisir une identité, si vous publiez en mode anonyme, merci d'inscrire un nom (je ne réponds plus aux commentaires non personnalisés d'un prénom ou d'un pseudo).

3) Cliquer sur Publier

4) n'oubliez pas de saisir le code chiffré afin de valider votre commentaire.

Merci de votre intérêt et à bientôt.
Cath

Print Friendly and PDF