mercredi 17 octobre 2012

Pain blanc (au levain)

Comme vous l'avez vu hier, j'ai redémarré un levain.
Car chez moi, on adore le pain !

Voici donc un pain réalisé avec de la farine blanche, mais le levain maître est intégral.

Vous avez vu les belles bulles d'air à l'intérieur ?
(voir plus bas)

Et je peux vous dire que niveau goût, rien ne vaut un pain au levain naturel !
Votre MAP ne vous offrira jamais un tel résultat...

Demain matin sur le blog,
mon pain intégral, au levain naturel, bien sûr...
Cuisson cocotte.


Pour un beau pain au levain :
440 g de farine blanche T 65 bio + 2 cuillers à soupe rase
240 g d'eau tiède
240 g de levain naturel (la recette ici)
2 cuillers à café de sel
2 cuillers à café de sucre

(Ce pain a été cuit sur une plaque de cuisson)

La veille au matin de faire votre pain, rafraîchissez votre levain
ajoutez 50 g de farine T 150 et 50 g d'eau tiède.

Le soir même, conserver 25 g dans votre bocal de levain maître
(ajoutez à nouveau 50 g de farine T 150 et 50 g d'eau tiède et laissez le suivre son cycle complet)

ajoutez au reste de levain 100 g de farine blanche (T 55 ou 65)
et 100 g d'eau tiède, aérez bien ce levain avec un fouet rincé et laissez le lever toute la nuit.

Le lendemain matin, mélangez au robot tous les ingrédients de votre pain avec l'accessoire mélangeur
(ou à la main dans un grand saladier).

Quand les ingrédients sont bien amalgamés, continuez avec l'accessoire pétrisseur. 

Pétrir la pâte vitesse 2 pendant 5 minutes (idem à la main).

Ajoutez 2 cuillers à soupe de farine, incorporez la sur vitesse 1-2, puis montez la vitesse sur 4 et laissez la pâte se pétrir pendant 10 minutes. La pâte doit être bien élastique. Si ce n'est pas le cas, prolongez le pétrissage de quelques minutes.

Le pointage :
Dans un saladier, déposez une feuille de papier cuisson, farinez la abondamment et déposez la pâte pétrie dessus. Couvrir avec une cloche à gâteau et laissez lever 3 heures
(si possible vers une source de chaleur).

La pâte doit au moins doubler de volume.

L'apprêt :
Aplatir votre pâte avec la paume de la main, pétrissez la une minute, après avoir pris soin de retirer la farine du dessous.

Moulez votre pain comme vous le souhaitez (ici en boule) et déposez le sur la plaque qui vous servira à la cuisson, recouverte de papier cuisson fariné. 

Farinez le dessus de votre pain, couvrez le de la cloche à gâteau et laissez lever au moins 2 heures, toujours vers une source de chaleur
(en ce moment, je le mets derrière ma baie vitrée, mais un radiateur,
une cheminée sont parfaits également).

Cuisson :
Chauffez votre four à 240° avec une grille posée au milieu du four, la lèchefrite à l'étage inférieur.

Préparez un verre d'eau chaude au moment d'enfourner.

Scarifiez votre pain avec la lame d'un cutter ou d'un rasoir.

Enfournez et aussitôt versez le verre d'eau chaude sur la lèchefrite et fermez aussitôt le four.

Baissez la température à 220° et cuire 35 minutes environ.

Laissez refroidir sur une grille.

(Ce pain a été cuit dans une cocotte en fonte fermée à 230°, départ four à froid, pendant une heure)



Cette recette a été sélectionnée par :



3 commentaires:

  1. Il est magnifique ton pain, ma Cath!
    J'aimerais vraiment prendre le temps de me consacrer à un levain, j'y pense, j'y pense ;-)
    Je t'en prends une petite tranche juste pour saliver un peu ;-)
    Plein de bisous, et une belle fin de journée !

    RépondreSupprimer
  2. La mie est superbe, j'aimerai faire un levain mais il y a toujours une excuse ± bonne pour reporter, reporter, ... ;-) bientôt !!

    RépondreSupprimer
  3. Il est absolument sublime ce pain Cath !!!! Bisous et bonne journée ! xx

    RépondreSupprimer

Pour déposer un commentaire :

1) Ecrivez votre texte dans le formulaire ci-dessous

2) En dessous de Choisir une identité, si vous publiez en mode anonyme, merci d'inscrire un nom (je ne réponds plus aux commentaires non personnalisés d'un prénom ou d'un pseudo).

3) Cliquer sur Publier

4) n'oubliez pas de saisir le code chiffré afin de valider votre commentaire.

Merci de votre intérêt et à bientôt.
Cath

Print Friendly and PDF