lundi 27 février 2012

Yaourts à la pâte à tartiner


J'ai programmé mes publications, 
ce qui fait, que même absente,
je peux vous torturer avec mes petites recettes...

Allez, encore une petite recette de yaourts...
Celle-ci fait un peu dessert,
et nous donne des yaourts très onctueux...
délicatement parfumés de pâte à tartiner aux Spéculoos... 
un vrai régal pour les papilles !


Pour 8 yaourts de 100 g :
1 litre de lait entier
6 cuillers à soupe de pâte à tartiner
4 cuillers à soupe de sucre complet
1 sachet de ferments au bifidus pour yaourts

Chauffer la moitié du lait deux minutes et demi au micro-ondes dans un récipient adapté avec les quatre cuillers à soupe de sucre complet.
Verser le lait chaud sur la pâte de Spéculoos, progressivement et mélanger avec un petit fouet.
Incorporer l'autre moitié du lait, et enfin les ferments (pour ne pas tuer les ferments, le lait ne doit pas être trop chaud).
Bien mélanger au fouet et verser dans les pots.

Cuire en yaourtière 8 à 12 h selon la consistance souhaitée. Je les cuits 12 heures, pour qu'ils soient bien fermes.

Laisser reposer quelques heures au frais (au moins deux-trois heures) et déguster avec une cuiller à café de pâte à tartiner, déposée sur votre yaourt.


Print Friendly and PDF

vendredi 24 février 2012

Eclairs citron et framboise, à tomber par terre !


Ma grande nous a "encoooore" régalés de merveilleux éclairs...
Elle est lancée, on ne l'arrête plus...
Bon, nous ne nous sommes pas trop forcés à les déguster, 
ils étaient encore à tomber par terre,
Les recettes de base n'ont pas changé,
juste les parfums et les garnitures...
On ne change pas une équipe qui gagne...


Pour 10 éclairs et quelques mignardises :
Commencez par la crème pâtissière et laissez la prendre au frais au moins quatre heures avant de fourrer les éclairs (elle peut même être réalisée la veille).

Crème pâtissière - Recette Lenôtre, héritée de Marc, un ami, qui a travaillé dans les plus grandes maisons
1 litre de lait
Zeste et jus d'un citron bio
12 jaunes d'oeufs
300 g de sucre
80 g de maïzena ou de farine

Bouillir le lait avec le zeste de citron très finement râpé.
Battre les jaunes d'oeufs avec le sucre jusqu'à blanchiment. Ajouter la farine (ou la maïzena) sans trop travailler et le jus de citron.
Verser le lait bouillant très progressivement sur la préparation, en remuant avec un fouet.
Porter sur le feu et faire épaissir en tournant au fouet (pour éviter les grumeaux), jusqu'aux premiers bouillons.
Frotter la surface avec un morceau de beurre piqué sur une fourchette (pour éviter la formation d'une peau) ou couvrir d'un film alimentaire à même la crème.

Pâte à choux - recette de Pierre Hermé - Larousse des desserts :
8 cl d'eau
10 cl de lait entier
4 g de sel
4 g de sucre fin
75 g de beurre
100 g de farine
3 oeufs entiers

Préchauffer le four à 180°.

Verser l'eau et le lait dans une casserole, ajouter le sel, le sucre et le beurre en petits morceaux.
Porter à ébullition en remuant à la spatule.

Hors du feu, ajouter la farine d'un coup et mélanger énergiquement à la spatule jusqu' à ce que la pâte soit lisse et homogène.

Lorsqu'elle se détache des parois et du fond de la casserole, continuer de remuer pendant deux à trois minutes, afin de la dessécher  un peu.

Transvaser dans un saladier et ajouter les oeufs entiers, un à un, en veillant à ce que chaque oeuf soit incorporé complètement avant d'ajouter le suivant.

Continuer de travailler la pâte en la soulevant de temps en temps. Quand elle retombe en formant un ruban, elle est prête.

Glisser la pâte dans une poche à douille et former des boudins d'environ 13 cm de long sur 2,5 cm de large, sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier cuisson.

Cuire pendant environ 25-30 minutes, jusqu'à ce que les choux soient bien colorés et fermes.

Laisser refroidir avant de garnir.

Montage et décoration :
Un pot de fondant blanc (ou du fait maison)
250 g de framboises fraîches


une tasse de sucre glace
une cuiller à soupe de jus de citron
du colorant alimentaire naturel (liquide ou en poudre)

Couper un couvercle dans la partie haute des éclairs.
Mettre la crème dans une poche à douille (à défaut dans un sac congélation dont vous coupez un coin), garnir le fond des éclairs avec la crème au citron et alterner avec les framboises.

Mélanger le sucre glace avec la cuiller à soupe de jus de citron et le colorant alimentaire, jusqu'à obtenir une pâte colorée semi-épaisse.
Glisser dans un cornet (un sac congélation coupé sur quelques millimètres fait aussi l'affaire) et réserver.

Faire fondre le fondant dans une casserole à feu très doux (sur 2-3) jusqu'à atteindre environ 30°, tremper le couvercle des éclairs dans le fondant quelques secondes, et nettoyer du bout des doigts si nécessaire.

Décorer aussitôt avec le glaçage coloré, selon votre inspiration et vos goûts et éventuellement de quelques bonbons colorés.

Laisser prendre au frais et déguster...


Print Friendly and PDF

mardi 21 février 2012

Doughnuts au four, légers et moeeeelleuuux comme les vrais !!!!!


Deuxième recette en peu de temps que je trouve vraiment bluffante !
Des doughnuts au four, aussi moelleux que les vrais, vraiment délicieux,
et sans friture, si, si ! c'est possible !
Cette recette a fait le tour des blogs, mais c'est chez Camille que je l'ai trouvée, 

Pour une vingtaine de beaux doughnuts :
180 ml de lait
2 oeufs entiers battus à la fourchette
une bonne pincée de sel
80 g de sucre
430 g de farine T 65 (important pour le moelleux)
2 sachets de levure de boulanger sèche - en poudre (genre briochin)
60 g de beurre très mou

+ un peu de lait légèrement sucré pour badigeonner avant cuisson

Pour décorer après cuisson :
- du sucre en poudre pour enrober les doughnuts
- 40 g de beurre fondu

Mettre les ingrédients dans la machine à pain et faire fonctionner en programme pâte seule.

(Si vous n'avez pas de MAP, vous pouvez procéder au robot ou à la main.
Mélanger jusqu'à obtenir une pâte bien homogène et élastique.
Laisser doubler de volume à couvert vers un point chaud)

A la fin du programme, transvaser sur du papier cuisson légèrement fariné, étaler la pâte sur environ 1 cm d'épaisseur et à l'aide de deux verres (un d'environ 8 cm de diamètre, l'autre de 4 cm), former les "beignets".

Etaler les restes de pâte et recommencer jusqu'à épuisement.
Laisser lever environ une heure vers un point chaud (les doughnuts doivent doubler de volume), recouverts d'un linge propre.

Préchauffer le four à 150°.
Badigeonner les anneaux de pâte de lait sucré et cuire 10 minutes (la recette en préconisait 5, mais chez moi, c'était encore cru), jusqu'à ce qu'ils dorent à peine.
Vous obtiendrez alors des doughnuts ultra moelleux. Le secret de réussite de la recette est là, trouver la juste cuisson et ne pas trop les cuire !

Pendant la cuisson, fondre le beurre au micro-ondes dans un récipient adapté.
Préparer une assiette creuse dans laquelle vous déposez une bonne couche de sucre fin (additionné au goût, de cannelle).

Dès la sortie du four, à l'aide d'un pinceau, passer une fine couche de beurre fondu sur les beignets et rouler aussitôt dans le sucre, procéder de même sur le dessous.
Si vous n'êtes pas très becs sucrés, n'enrobez que le dessus.

Laisser refroidir et déguster... Ouaaouuuhhhhh !!! ils sont vraiment terribles !




Print Friendly and PDF

Vous réalisez mes recettes, je publie vos photos...

Vous avez réalisé une de mes recettes ?
Envoyez-moi une ou deux photos, via mon onglet contactez-moi...

Je la publierai sur la page qui y est dédiée (ici)

Aujourd'hui, j'ai reçu la photo de Jeanne, qui a réalisé mes beignets de carnaval (là)


Ils sont très réussis !!!
Bonne journée à toutes et à tous !

Print Friendly and PDF

samedi 18 février 2012

Des éclairs à tomber par terre, à la vanille de la Réunion


Il y a quelques semaines je me suis offert la box "Eclairs" de Christophe Adam.
Une superbe box qui contient tout ce qu'il faut pour faire des éclairs...

J'ai tout de même utilisé mes recettes fétiches,
recettes de chefs, Lenôtre et Pierre Hermé.
Une crème pâtissière extrêmement riche en oeufs et en vanille...
Une pâte à choux parfaite... 
Ils sont à tomber par terre...
Réalisés par ma Grande Miss Dessert,
qui y a mis tout son coeur !


Pour 10 éclairs et quelques mignardises :
Commencez par la crème pâtissière et laissez la prendre au frais au moins quatre heures avant de fourrer les éclairs (elle peut même être réalisée la veille).


Crème pâtissière - Recette Lenôtre, héritée de Marc, un ami, qui a travaillé dans les plus grandes maisons :

1 litre de lait
une gousse de vanille
12 jaunes d'oeufs
300 g de sucre
80 g de maïzena ou de farine

Bouillir le lait avec la vanille ouverte en deux. Gratter la gousse et intégrer les graines au lait. 
Battre les jaunes d'oeufs avec le sucre jusqu'à blanchiment. Ajouter la farine (ou la maïzena) sans trop travailler. 
Verser le lait bouillant très progressivement sur la préparation, en remuant avec un fouet.
Porter sur le feu et faire épaissir en tournant au fouet (pour éviter les grumeaux), jusqu'aux premiers bouillons. 
Frotter la surface avec un morceau de beurre piqué sur une fourchette (pour éviter la formation d'une peau) ou couvrir d'un film alimentaire à même la crème.

Pâte à choux - recette de Pierre Hermé - Larousse des desserts :
8 cl d'eau
10 cl de lait entier
4 g de sel
4 g de sucre fin
75 g de beurre
100 g de farine
3 oeufs entiers

Préchauffer le four à 180°.

Verser l'eau et le lait dans une casserole, ajouter le sel, le sucre et le beurre en petits morceaux.
Porter à ébullition en remuant à la spatule.

Hors du feu, ajouter la farine d'un coup et mélanger énergiquement à la spatule jusqu' à ce que la pâte soit lisse et homogène.

Lorsqu'elle se détache des parois et du fond de la casserole, continuer de remuer pendant deux à trois minutes, afin de la dessécher  un peu.

Transvaser dans un saladier et ajouter les oeufs entiers, un à un, en veillant à ce que chaque oeuf soit incorporé complètement avant d'ajouter le suivant.

Continuer de travailler la pâte en la soulevant de temps en temps. Quand elle retombe en formant un ruban, elle est prête.

Glisser la pâte dans une poche à douille et former des boudins d'environ 13 cm de long sur 2,5 cm de large, sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier cuisson.

Cuire pendant environ 25-30 minutes, jusqu'à ce que les choux soient bien colorés et fermes.

Laisser refroidir avant de garnir.

au cook´in ou au Thermomix :

Versez eau, lait, beurre (qui peut être remplacé par la même quantité d'huile d'olive douce), sucre (qui peut être remplacé par du fructose) et sel dans le bol. Portez à ébullition à 120°C, vitesse 2. (cela prend moins de 3 min).

Ajoutez la farine d'un coup (elle peut être remplacée par du grand épautre complet) . Appuyez sur la touche turbo 4 x 5 secondes. 

réglez la vitesse sur 4 et incorporez les 3 œufs, un à un. Stoppez le robot 30 secondes après avoir incorporé le dernier œuf. Ouvrez le couvercle du robot, raclez les bords, et mélangez à nouveau pendant 30 secondes à 1 minute, vitesse 4. Voilà, c'est prêt ! cuisson inchangée par rapport à la recette ci-dessus.

Montage

Un pot de fondant blanc (ou du fait maison, mais j'en avais encore un pot dans mes placards...)

A l'aide d'une petite douille (6 mm), percer les éclairs à chaque extrémité, dans la longueur.
Mettre la crème dans une poche à douille, et garnir généreusement les choux de crème.

Faire fondre le fondant dans une casserole à feu très doux (sur 2-3) jusqu'à atteindre environ 30°, tremper le dessus des éclairs dans le fondant quelques secondes, et nettoyer du bout des doigts si nécessaire.

Décorer, j'ai utilisé des sucres parfumés et colorés à la violette et à la barbe à papa.

Laisser prendre au frais et déguster...





Print Friendly and PDF

vendredi 17 février 2012

Mon blog est neutre en carbone

Ca y est, je l'ai fait. J'attendais d'enregistrer mon nom de domaine, et comme c'est effectif depuis cette semaine, dans la foulée, j'ai voulu rendre mon blog neutre en carbone...

Parce qu'à mes yeux, c'est important ! C'est en cumulant les petits gestes du quotidien comme celui-ci, parmi tant d'autres, que j'essaie de donner l'exemple à mes filles.

Pour qu'avec un peu de chance, elles puissent vivre sur une planète préservée (et nous aussi) !


Et toutes les explications en détail (ici)

Pour participer, c’est très simple : voici comment faire, en trois étapes !

Un petit badge sur une page (le mieux étant dans la barre de navigation de gauche, pour que le badge soit visible sur toutes les pages), et un petit article pour expliquer votre démarche, et voilà votre Blog zéro Carbone. Envoyez nous ensuite un lien vers votre blog à blog-zerocarbone@bonial.fr et nous nous chargerons, avec notre partenaire, de planter votre arbre. Celui-ci compensera tout au long de sa vie les émissions de CO2 dérivant de votre blog. C’est simple !

Pour récapituler :

1. Un petit article sur la démarche + un badge
2. Un e-mail à blog-zerocarbone@bonial.fr
3. Nous nous chargeons de tout pour la plantation de votre arbre !
Attention : nous ne plantons qu’un arbre par domaine/site. Pour assurer le bon fonctionnement du badge, nous vous conseillons de ne pas modifier le code HTML associé.

Print Friendly and PDF

mercredi 15 février 2012

La brioche qui a tout pour plaire !


Je peux le dire, cette recette m'a réellement bluffée !
Elle a vraiment tout pour plaire !
Je l'ai trouvé chez Aélis, encore un très joli blog à visiter.
Cette brioche ne contient pas d'oeufs et à peine de beurre... 
Elle est ultra légère !
réalisée dans la machine à pain (donc sans effort),
elle a une texture incroyable...
une mie filante (il m'a fallu parfois des manips et des heures d'attente interminables
pour obtenir ce résultat).
Elle va, sans conteste, supplanter mon ancienne recette à la MAP.
parfumée au citron pour l'occasion, une vraie merveille !!!

pour une belle brioche, dans la machine à pain :
270 g de lait
8 g de sel (qu'on ne met pas en contact avec la levure)
500 g de farine T 45 (fluide, c'est important pour la texture !)
20 g de levure de bière fraîche
70 g de beurre mou coupé en cubes
70 g de sucre fin
Zeste très finement râpé d'un citron bio et jus de la moitié du citron, ou autres...

Dorure : 1 blanc d'oeuf et une cuiller à soupe de lait
(si vous êtes allergique aux oeufs, le lait utilisé seul dorera également la brioche, l'essentiel étant d'utiliser une protéine).

Déco : sucre en grains ou autres

Toutes à vos MAP :
Tous les ingrédients déposés dans la MAP - Programme "pâte seule".
Laisser la brioche lever jusqu'au hublot (cela a pris 15 minutes après la fin du programme).
Former la brioche comme vous en avez envie, ici 8 boules placées dans mon moule coeur (c'était la Saint Valentin hier), au fond duquel on dépose une feuille de papier cuisson.
Laisser doubler de volume vers un point chaud, couvert d'un linge.

Préchauffer le four à 200°.
Dorer la brioche avec le mélange de blanc d'oeuf et de lait.
Parsemer de grains de sucre.

Cuire 20 minutes en couvrant la brioche d'une feuille d'alu à mi cuisson.
Tester la cuisson en plongeant un cure-dent quelques secondes au coeur de la brioche, il doit ressortir totalement sec).

Laisser refroidir sur une grille et déguster avec un bon thé ou un chocolat chaud !
Une vraie merveille !
Vraiment contente d'avoir trouvé cette recette !
Merci Aélis de l'avoir partagée !!!

Une texture parfaite

La machine à pain a encore tourné, hier...
une jolie tresse parfumée avec une gousse de vanille entière (broyée avec une cuiller à soupe de sucre)
Quelle douceur...



Print Friendly and PDF

mardi 14 février 2012

le gâteau au chocolat de Cyril Lignac


Pour remercier Salma du blog Cuisinons en couleur de m'avoir taguée,
j'ai décidé de (faire) réaliser une de ses recettes (par mon p'tit bouchon de 11 ans).
Car pour ceux qui suivent, je ne peux plus cuisiner depuis plus d'une semaine, 
je n'arrive même plus à casser un oeuf... Arrrgghhh :(
Et je dois me reposer au maximum jusqu'à mon opération... 
Il me fallait donc une recette facile, rapide, qui plaise à mon z'homme et qui se la joue Saint Valentin.

J'ai donc choisi son gâteau au chocolat de Cyril Lignac. 
Quoi de mieux pour la Saint Valentin que du chocolat ?
C'est tellement sensuel le chocolat...
Dans mon moule coeur...
Pour mon Amour...

-§-

La recette pour un moule coeur de 23 cm de diamètre :
120 g de beurre
200 g de chocolat noir à pâtisserie
150 g de sucre fin
4 oeufs entiers
80 g de farine T 45 (fluide)

Préchauffer le four à 180°.
Beurrer et fariner votre moule.

Fondre les 200 g de chocolat avec les 120 g de beurre au micro-ondes dans un récipient adapté (2,5 minutes à 500 Watts), ou au bain marie et mélanger.

Mélanger ensemble les 4 oeufs entiers avec les 150 g de sucre, les 80 g de farine.
Ajouter le mélange de chocolat à la cuiller en bois.

Verser dans le moule et cuire 30* minutes environ.


*Je pense que le mien est un peu trop cuit, il devrait être plus fondant. La prochaine fois, je le cuirai 5 minutes de moins. Mais d'un four à l'autre... 

Laisser refroidir 10 minutes dans le moule, puis sur une grille ou déguster tiède.

Ce gâteau est vraiment délicieux, à peine essayé, il est adopté ! un régal pour les papilles !


Print Friendly and PDF

lundi 13 février 2012

Velouté de chou fleur - variante purée



1 chou fleur frais ou un sachet d'un kilo de chou fleur surgelé
jus de citron
sel, poivre
2 marmites de bouillon de légumes dégraissé
Crème de soja
Maggi
fromage Tartare (en PL uniquement)

Cuire le chou fleur préparé et citronné dans 1,5 litres d'eau salée, dans laquelle vous aurez ajouté les marmites de bouillon.
Quand le chou fleur est bien tendre, poivrer et mixer.
Au moment de servir ajouter une cuiller à soupe de crème, une belle cuiller à café de tartare et une lichette de Maggi.

Vous pouvez également retirer tout le bouillon et mixer avec la crème de soja pour obtenir une purée de chou fleur. Excellente avec du jambon cuit fumé, mixé.
Print Friendly and PDF

dimanche 12 février 2012

Gâteau mousseline à la vanille, comme des muffins



Aujourd'hui je vous propose une recette de gâteau mousseline. Mon amie Evelyne m'en avait préparé un il y a quelques années, j'en avais gardé un souvenir... ouaouh !!! 
J'ai retrouvé sa recette dans mes archives et voilà !
Une croûte toute fine dévoile un gâteau au bon goût de beurre.
On peut le parfumer au citron, ce qui lui donne une petite fraîcheur très agréable. 
Mais comme c'est (pas si) petite Miss Dessert qui a réalisé ces gâteaux, elle a choisi de les parfumer à la vanille, et (tout à fait facultatif) de les décorer de petites pépites de chocolat au lait...

Certains le savent déjà, je suis en panne...
Pas en panne de four, mais de bras... une vilaine hernie discale me met au repos total jusqu'à une date indéterminée... Opération le 24 février...  
Pas de cuisine (arrrghhhhhh :((,  pas de ménage, repassage... (aaaaahhhh :))
Ce n'est donc plus moi qui cuisine à la maison...
Mes filles ont pris le relais en cuisine et ma foi, ce n'est pas si mal,
de se faire chouchouter à ce point...
Cette recette a été réalisée par mon petit machin de 12 ans,
 et pour la première fois, même la cuisson...  
Il faut dire qu'elle m'aide souvent en cuisine, 
elle voulait même devenir pâtissière il y a de cela quelques mois... 
Donc, il y aura (peut-être) moins de recettes sur le blog dans les jours à venir,
sauf si leur gourmandise les pousse vers la cuisine...

Assez de blabla, la recette...

Pour un cake de format classique ou 9 muffins (moules Téfal)
100 g de beurre très mou
200 g de sucre
une gousse de vanille (ou 2 sucres vanillés) - ou 1 zeste finement râpé et le jus d'un citron
1 cuiller à café de levure chimique (5 g)
une pincée de sel
200 g de farine
2 oeufs entiers
10 cuillers à soupe de lait
Pour la déco : quelques pépites de chocolat au lait (ou autres) - environ 50 g
huile d'olive et farine pour le moule.

Préchauffer le four à 180°.
Huiler et fariner le (s)  moule (s).

Mixer finement au mini hachoir à herbes deux cuillers à soupe de sucre prélevées sur les 200 g prévus avec la gousse de vanille coupée en deux, pendant deux minutes.
Tamiser au dessus du bol du robot. Ajouter le reste de sucre et mélanger avec les 100 g de beurre très mou jusqu'à ce que cela s'amalgame, environ 2 minutes.

Ajouter les deux oeufs, les 10 cuillers à soupe de lait, les 200 g de farine, les 5 g de levure et la pincée de sel, mélanger le tout jusqu'à obtenir une pâte bien homogène.

Verser dans le (s) moule (s), si vous réalisez des muffins, remplissez les aux 3/4 environ et parsemez les de quelques pépites de chocolat.

Cuire environ :
- 20 minutes pour les muffins,
- 45 à 50 minutes si vous avez choisi de faire un cake.

Tester la cuisson en plongeant un cure-dent dans le gâteau quelques secondes. Il doit ressortir sans trace de pâte.

Démouler après 10 minutes de refroidissement et laisser refroidir sur une grille.



Print Friendly and PDF

jeudi 9 février 2012

Tarte aux pommes Alsacienne pour certains, Normande pour d'autres...


Vous allez me dire : "encore une tarte aux pommes ?"
Eh ben ouiiiii ! 
Bon, il faut quand même vous dire que mon z'homme adore ça !
Et qu'en général, j'en prépare une dès que je fais une autre recette qu'il n'aime pas...
Parce qu'il est un peu difficile le z'homme ! 
Alors, je fais souvent des tartes aux pommes...
Et je n'ai pas encore épuisé mon stock de recettes... alors attendez-vous à en voir encore... ;)

Celle-ci se décline avec de beaux morceaux de pommes bien fondants,
un flan bien crémeux et riche en oeufs...
Comme toutes mes recettes, elle est bien sucrée... vous êtes prévenus...

La recette, pour un moule de 27 cm de diamètre environ 

pâte presque sablée :
180 g de farine
2 cuillers à soupe de sucre
1 bonne pincée de sel
90 g de beurre à peine sortie du frigo
2 oeufs entiers

4 à 5 pommes golden
2 sucres vanillés (des Isles de Vahiné, le meilleur)

flan :
2 oeufs + 2 jaunes
90 g de sucre
30 cl de crème liquide entière

-§-

Préparer la pâte au robot ou à la main, en mélangeant tous les ingrédients sauf les oeufs, que l'on ajoute un par un, à la fin, pour former la boule de pâte. Laisser reposer une heure minimum au frais dans du film alimentaire.

Préchauffer le four à 240°.

Sortir la pâte à température ambiante 15 à 30 minutes avant de l'étaler sur du papier cuisson poudré de farine.
Transvaser dans votre moule, égaliser les bords et percer avec une fourchette un peu partout.
Garder au frais le temps de préparer les pommes et le flan.

Eplucher et évider les pommes. Les couper en 8 morceaux (en 4, puis chaque morceau en 2).
Disposer en rosace sur la pâte et poudrer avec les sucres vanillés.

Fouetter les oeufs (+ les jaunes) avec le sucre pendant deux minutes. Ajouter la crème liquide et mélanger.
Verser doucement sur les pommes et enfourner.

Cuire 5 minutes à 240°, baisser le four à 200° et cuire jusqu'à ce que la tarte soit bien colorée (environ 40 minutes).

Laisser refroidir dans le moule et déguster tiède.


Print Friendly and PDF

mardi 7 février 2012

Petits fours : sablés pur beurre très vanillés


Je participe au concours de photos culinaires du blog légitime gourmandise,
organisé par Loul.
J'ai sélectionné la photo ci-dessus et du coup, la recette de mes petits sablés.
Pas de votes cette fois-ci les amis... je fais juste remonter la recette...
D'où ce sentiment de déjà vu, pour ceux qui suivent...

Revoici donc mes petits sablés, très faciles à réaliser et que tout le monde aime...
Riches en beurre et en vanille, ils ne peuvent que plaire !
On peut en préparer toute l'année et les servir avec tous les entremets possibles,
ils s'accordent avec tout.
Je les réalise (presque) tous les Noëls !

Pour environ 80 petits fours très fondants et très vanillés :
500 g de farine
250 g de sucre
250 g de beurre à température ambiante
8 jaunes d'oeufs
2 gousses de vanille

Pour dorer les biscuits : 2 oeufs entiers.

Pesez tous vos ingrédients.

Prélevez deux cuillers à soupe de sucre sur la quantité préparée et passez au mini hachoir avec la gousse de vanille pendant deux minutes. Tamiser au dessus du bol du robot.

Ajoutez la farine, le sucre, le beurre coupé en morceaux, les jaunes d'oeufs et mélangez.

Vous obtiendrez une pâte sablée qui va s'amalgamer sous vos mains.

Formez une boule de pâte et enrouler dans du film alimentaire.

Laissez reposer deux heures à température ambiante.

Préchauffez votre four à 180°.

Farinez votre plan de travail, le dessus de la pâte et le rouleau, puis étaler la pâte à sablés pas trop finement (sur 0,5 cm d'épaisseur environ). Plus les biscuits sont épais, plus ils sont savoureux.

Découpez des formes à l'emporte pièces.

Dorez à l'oeuf entier au pinceau.

Cuire 10 minutes environ, jusqu' à une jolie coloration des biscuits.

On peut aussi les laisser refroidir avant de se jeter dessus... chez moi, ils n'ont pas attendu, les vilains !


Print Friendly and PDF

Tartiflette


Cette recette s'adapte facilement à IG bas, en remplaçant les pommes de terre
par du chou fleur précuit.
Dans ce cas, n'ajoutez pas de vin blanc avant de cuire le plat au four.

Recette pour 4 gourmands :
1 beau reblochon fermier
1 kg de pommes de terre spéciales salade (j'ai utilisé des "Charlotte")
300 g de lard fumé paysan (ou pour faire plus léger du bon jambon fumé en tranche épaisse)
40 cl de vin blanc sec (de Savoie ou autre)
sel, poivre
facultatif : quelques oignons doux à griller en même temps que les lardons.


Préchauffer le four à 220°.
Beurrer un plat à gratin.

Eplucher les pommes de terre et les cuire 15 - 20 minutes dans l'eau bouillante salée.
Elles doivent être presque cuites, on doit sentir une légère résistance en y insérant la lame d'un couteau.
Egoutter et laisser tiédir dans une passoire.
Pendant ce temps, détailler le lard en morceaux pas trop petits.
Les faire dorer à sec dans une poêle avec les oignons épluchés et émincés en lamelles. réserver.

Mettre les pommes de terre coupées en tranches moyennes, à cuire dans la graisse des lardons, pendant environ 15 minutes, et retourner régulièrement jusqu'à ce qu'elles soient bien dorées. Si nécessaire, ajouter un peu d'huile d'olive et rectifier l'assaisonnement en sel et en poivre.

Remettre les lardons et les oignons et ajouter le vin blanc. Laisser l'ensemble prendre le goût du vin quelques minutes à feu vif et le liquide réduire un peu. Verser le mélange dans le plat à gratin.

Gratter le reblochon pour en retirer la fine pellicule blanche. Le couper en deux dans la largeur, puis en deux dans l'épaisseur.
Poser chaque quart de reblochon (croûte visible) sur les pommes de terre et passer au four 20 à 30 minutes. Le fromage doit avoir fondu et légèrement coloré.

Servir avec une salade.

Print Friendly and PDF

Galettes bretonnes (IG bas, phase 2)



D'après la recette de l'école des crêpes, 
attrapée au vol lors de l'émission de Cyril Lignac "Le chef en France", 
lors de l'épisode consacré à la Bretagne.

La pâte à galettes pour environ 12 galettes : la recette originale
- 500 g de farine de sarrasin bio
- 15 g de sel (gros si possible)
- 1 litre d'eau
- 1 oeuf (pour faciliter l'étalage)
- 1 cuiller à soupe de miel d'acacia  (pour adoucir et colorer la pâte à la cuisson)
- 25 cl de cidre brut (ou de lait ribot)
- 2 c à soupe d'huile 

Proportions pour quelques galettes 
- 165 g de farine de sarrasin
- 1 c à c de sel (fleur de sel pour moi)
- 33 cl d'eau 
- 1 œuf 
- 1 c à c de miel d'acacia 
- 8 cl de cidre (ou de lait ribot) 
- 2 c à c d'huile 

On mélange tous les ingrédients. On laisse reposer un quart d'heure minimum et on cuit ces délicieuses galettes bien aérées dans une poêle anti-adhérente bien chaude, légèrement huilée (ou sur une crêpière).

Pour des galettes salées, après avoir retourné votre galette, garnissez-les avec ce que vous aimez.


Ma préférée : jambon, oeuf (pour une cuisson parfaite de l'oeuf, privilégiez la crêpière à la poêle),  fromage et champignons de Paris grillés.

Pour les galettes sucrées, elles sont vraiment délicieuses, avec de la pâte à tartiner choco-noisette à IG bas Dardenne® (magasins bio) ou maison (ici) ou encore avec ma meilleure recette, issue de mon livre (clic).
Print Friendly and PDF

lundi 6 février 2012

Riz au lait aux pommes Tatin


J'ai eu envie de riz au lait en voyant celui de Mademois'El Gato, parfumé d'une belle mangue bien mûre ! 
Sauf que... pas de mangue à la maison...
Mais des pommes... 
J'ai encore fais un mix de plusieurs recettes trouvées dans mes bouquins... 
Et voilà un riz au lait bien crémeux, sucré comme je l'aime, très vanillé... 
Servi avec des pommes joliment caramélisées... 
sur un petit lit de gelée de coings préparée amoureusement par ma maman...

La recette pour 5- 6 gourmands


le riz au lait :
200 g de riz rond à dessert
une pincée de sel
75 cl de lait entier
140 g de sucre + 2 cuillers à soupe
1 gousse de vanille

Les pommes Tatin :
2 pommes (j'ai utilisé des golden, qui tiennent bien à la cuisson)
8 cuillers à soupe de sucre
25 g de beurre
1 cuiller à soupe d'huile d'olive
1 grosse pincée de fleur de sel

Facultatif : gelée de coings

-§-

Rincer le riz à l'eau froide, égoutter.
Le passer dans une casserole moyenne d'eau bouillante salée et cuire 5 minutes à feu fort.
Pendant ce temps, mixer finement la gousse de vanille au mini hachoir à herbes avec les deux cuillers à soupe de sucre, réserver.
Egoutter le riz, remettre dans la casserole avec le lait et le sucre vanillé tamisé, cuire environ 35 minutes à feu doux (sur 5-6).
A ce stade, le riz doit avoir presque tout imbibé le lait. On ajoute le sucre et on laisse cuire 5 minutes de plus.

Pendant que le riz cuit, on prépare les pommes Tatin.
On épluche les pommes, on les coupe en 8 quartiers chacune.
Fondre le beurre et la cuiller d'huile dans une poêle et y faire dorer les pommes à feu moyen (6), en les retournant de temps en temps, pendant 15 minutes environ. Ajouter deux cuillers à soupe de sucre de temps en temps, jusqu'aux 8 demandées par la recette. On ajoute les deux dernières cuillers pour faire caraméliser : lorsque les pommes sont fondantes, augmenter le feu (7-8) et laisser caraméliser des deux côtés quelques minutes. Ne laisser pas le caramel trop foncer.
Poudrer de fleur de sel et laisser tiédir.



Répartir une à deux cuillers à café de gelée de coings au fond de chaque verrine.
Verser le riz au lait, répartir les quartiers de pommes Tatin sur le dessus, ainsi qu'un peu de caramel de cuisson.
Laisser refroidir au frais une petite heure et déguster.

Perso, je l'adore tiède...  mais vous pouvez le déguster froid.


Print Friendly and PDF

samedi 4 février 2012

Le Gâteau aux cranberries de Giada



J'ai repéré ce gâteau il y a quelques temps sur le site de Giada de Laurentiis.
J'aime beaucoup ses émissions culinaires.
Elle donnerait envie de cuisiner à n'importe qui...

D'une belle couleur jaune grâce à la farine de maïs qu'il contient,  son gâteau est déjà très appétissant.
Aux cranberries que j'affectionne particulièrement...
parfumé à l'orange.
Un des meilleurs, sinon le meilleur gâteau que j'ai pu goûter !!!
Une très fine croûte, une texture ultra moelleuse... un goût... une vraie merveille ! 

190 g de beurre mou (3/4 cup)
160 g de farine (1 cup)
80 g de farine de maïs (1/2 cup)
1 cuiller à café de levure
1 pincée de sel
Zestes de deux oranges bio (ou non traitées)
160 g de cranberries séchées (1 cup) (la recette en demandait seulement 120 g)
285 g de sucre (1 cup + 1/4)
1/2 cuiller à café de vanille en poudre
2 oeufs + 4 jaunes d'oeufs

-§- 

Préchauffer le four à 180°.
Beurrer et fariner un moule à manqué de 20 cm de diamètre.

Battre en mousse le beurre et le sucre pendant deux à trois minutes, jusqu'à ce que le mélange prenne du volume.

Ajouter la vanille, les jaunes d'oeufs puis les oeufs, un par un, en mélangeant bien entre chaque ajout.

Dans un petit saladier, mélanger les farines, la levure et le sel.

Y intégrér les cranberries et les zestes et mélanger intimement.
Ajouter au reste de la préparation en mélangeant à la spatule.

Verser la pâte dans le moule et cuire 40 minutes au milieu du four.

Refroidir 20 minutes dans le moule et démouler.

Laisser refroidir sur une grille.

Vous pouvez poudrer ce gâteau de sucre glace.




Print Friendly and PDF

jeudi 2 février 2012

Mississipi Mud Brownies (avec une french touch)


Je suis tombée par hasard sur cette recette en naviguant sur le site Tastykitchen
Les magnifiques photos de Laurie (Simply scratch) m'ont vraiment donné envie de le tester...

Pour la petite histoire, la garniture du brownie est sensée représenter les boues du Mississipi... 
J'adore les brownies... celui-ci est particulièrement moelleux... 
Recouvert de pépites fondantes au chocolat noir, de ganache au milka (pour la touche frenchie), 
de chamallows moelleux et d'un glaçage... très très onctueux !
Le tout relevé par le croquant des noix de Macadamia caramélisées... 

Si vous comptez les calories, passez votre chemin !!!  
Ce gâteau n'est que pour les gourmands, les vrais !
Bon, ça ne vous empêche pas d'en goûter un tout petit morceau quand même...

Recette américaine = recettes en cups et en teaspoons... 
J'ai trouvé mes cups à la Foirfouille et mes teaspoons chez Casa - oups, j'ai fais de la pub ? 

Les ingrédients pour un brownie - j'ai utilisé mon moule coeur 23 x 23 cm.

Le brownie ultra moelleux :
3/4 cup de farine blanche
2 cuillers à soupe de cacao amer non sucré
1/2 teaspoon de sel
1/2 cup de beurre non salé à température ambiante
1 cup de sucre fin
3/4 teaspoon d'extrait de vanille liquide
3 oeufs moyens (ou 2 gros)
3/4 cup de petites pépites de chocolat noir

Les garnitures :
La ganache au milka :
1/2 cup de chocolat milka coupé en carreaux (dans la recette originale, du beurre de cacahuètes crunchy)
2 cuillers à soupe de crème liquide (dans la recette originale de l'huile végétale)

2 cups de mini chamallows (Aux Etats-Unis, on les trouve tout prêts, j'ai coupé des gros chamallows en 6 avec des ciseaux bien propres).

1/2 cup de noix de Macadamia caramélisées grillées (j'en ai trouvé dans mon hypermarché)

Le glaçage :
2 cups de sucre glace
une pincée de sel
4 cuillers à soupe de beurre mou
2 cuillers à soupe de cacao amer non sucré
1/4 cup de lait (+ 2 cuillers à soupe si nécessaire)
1/4 teaspoon d'extrait de vanille liquide

-§-

Préchauffer le four à 180°.

Beurrer et fariner un moule (la recette préconise un moule carré de 20 x 20 cm).

Dans un saladier moyen, mélanger ensemble la farine, le cacao et le sel. Réserver.

Au robot, ou dans un grand saladier, battre ensemble le beurre mou, le sucre et la vanille liquide, jusqu'à ce que le mélange soit crémeux et prenne du volume (2-3 minutes).
Ajouter les oeufs, un par un et bien mélanger entre chaque ajout.
Incorporer le mélange farine et cacao, mélanger.
Verser la préparation dans le moule, verser les pépites de chocolat à la surface du brownie et cuire 22 à 25 minutes.
Vérifier la cuisson avec un cure-dent qui doit ressortir sec, sans trace de pâte.

Passer le chocolat Milka et la crème liquide au micro-ondes pendant une minute, mélanger jusqu'à obtenir une ganache bien homogène.
Verser chaud sur le brownie et répartir les chamallows sur toute la surface.
Passer au four environ 3 minutes jusqu'à ce que les bonbons soient fondants (mais pas fondus).
Répartir les noix de Madadamia caramélisées dès la sortie du four.

Préparer le glaçage :
Dans un petit saladier déposer le sucre glace et le sel.
Dans un petit bol, fondre le beurre une minute au micro-ondes à 350 watts.
Ajouter le cacao, la vanille et mélanger. Puis le lait et mélanger.
Ajouter ce mélange au sucre glace, fouetter d'abord au fouet à main (si le mélange est trop épais à ce stade, ajouter une ou deux cuillers de lait supplémentaire, je n'ai pas eu besoin), puis avec un fouet électrique pendant 1 minute environ, jusqu'à ce que le mélange ait prit du volume.

Répartir sur le gâteau, délicatement avec une spatule. C'est la phase la moins évidente
Laisser refroidir au frigo une à deux heure dans le moule puis démouler et laisser reposer jusqu'au lendemain, pour développer les saveurs.


Qui en veut une petite tranche ?


C'était très gourmand, la prochaine fois j'essaierai de remplacer le glaçage par un nuage de cacao en poudre... histoire d'apporter une touche un peu moins sucrée (c'est moi qui ai dit ça ? j'arrive pas à le croire...)


Print Friendly and PDF

mercredi 1 février 2012

Crèmes dessert Vanille et Chocolat


J'ai utilisé la recette de Belle-Maman, déclinée à la vanille et au chocolat pour cette fois...
J'ai trouvé l'astuce de présentation sur le blog "Cooking Lili" - n'hésitez pas à le découvrir.
Joli, non ?
J'avais servi ces petites crèmes avec les Madeleines de Proust
Tout un programme...

Pour 5-6 pots de 125 g :


La crème vanille :

100 g de sucre - 1/2 litre de lait - 20 g de maïzena - 2 jaunes d'oeufs - 1 gousses de vanille

Faire bouillir le lait avec la gousse de vanille coupée sur la longueur. Dans un saladier, mélanger le sucre et les jaunes d'oeufs au fouet, afin qu'ils blanchissent.
Gratter l'intérieur de la gousse et intégrer aux oeufs sucrés.
Ajouter la maïzena. Puis verser le lait vanillé sur le mélange d'oeufs sucrés, petit à petit en fouettant jusqu'à avoir tout incorporé.

Transvaser dans la casserole et cuire jusqu'aux premiers bouillons sans cesser de remuer.
Répartir avec une poche à douille (ou un sac congélation coupé) dans des pots de yaourts, posés penchés sur une boîte à oeufs. Laisser refroidir à température ambiante puis au frais pendant au moins 2-3 heures.

La crème au chocolat :
100 g de chocolat noir - 1/2 cuiller à soupe de cacao non sucré (Van Houten) -
1/2 litre de lait - 50 g de sucre - 2 jaunes d'oeufs - 20 g de maïzena

Casser le chocolat en carreaux et le mettre dans une casserole avec le lait et le cacao en poudre.
Porter à ébullition en fouettant doucement.
Dans un saladier mélanger le sucre et les jaunes d'oeufs au fouet, afin qu'ils blanchissent.
Y ajouter la maïzena, juste avant de verser le lait chocolaté.
Verser le lait chocolaté petit à petit en fouettant jusqu'à avoir tout incorporé.
Transvaser dans la casserole et cuire jusqu'aux premiers bouillons sans cesser de remuer avec une cuiller en bois.

Transvaser dans un saladier, recouvrir de film alimentaire, posé contre la surface de la crème, afin qu'il n'y ait pas de peau qui se forme à la surface.

Laisser refroidir 2-3 heures au frais.
Au bout de ce temps, la crème vanille est fraîche, une peau s'est formée à la surface.
Toujours avec une poche à douille (ou un sac congélation coupé), répartir la crème au chocolat dans les pots (redressés).

Conserver au frais au moins deux heures avant de déguster.

Print Friendly and PDF