samedi 4 mai 2013

Carry mauricien

Cette recette mauricienne m'a été généreusement transmise par mon copain Thierry,
qui cuisine divinement bien !
Elle est devenue une recette culte à la maison,
que j'adore servir aux amis de passage à la maison.
Cette recette a généralement beaucoup de succès...

Pour tout vous dire,
j'aime beaucoup la cuisine mauricienne,
tout autant que le pays que j'ai déjà eu le plaisir de visiter à deux reprises...
Un pays haut en couleurs,
où différentes ethnies vivent en harmonie en respectant les coutumes et les religions de chacune.
La gentillesse des mauriciens est d'ailleurs à la hauteur de leur réputation,
des gens adorables...
Il me tarde que mes deux grandes nenettes aient terminé leurs études pour y retourner...
Encore deux ans à patienter...

Pour en revenir à la recette,
je n'ai rien modifié à la recette de Thierry...
Relevée d'un excellent curry madras (fort),
la viande de boeuf a mijoté doucement et est tendre comme du beurre...
Réalisez la cuisson de la viande la veille pour que la viande ait le temps de reposer
et ainsi laisser les saveurs se développer...

Cette recette s'adapte très facilement à la phase 1 (PL),
en la servant avec du quinoa,
(elle est tout aussi savoureuse).

LA RECETTE :

Ingrédients pour au moins 6 personnes :
1,4 kg de boeuf à bourguignon
1,6 kg net de tomates pelées en boîte (2 grosses boîtes)
3 échalotes (ou oignons si vous préférez)
2 cuillers à soupe bombées de double concentré de tomates
Curry Madras fort (celui qui n'est pas mouliné : le meilleur)
cannelle en poudre
une cuiller à café rase de sucre à IG bas
1 bouillon réalisé avec un cube de bouillon de boeuf et 25 cl d'eau bouillante
sel, poivre

Accompagnement :
420 g de riz basmati 
(en phase une, accompagnez cette recette de la même quantité de quinoa)
1 cube de bouillon pour cuire la céréale choisie
sel

Compote épicée :
10 pommes moyennes (Chanteclerc des pyrénées pour moi)
cannelle et curry

Crudité d'accompagnement :
2 concombres 

Garniture :
cacahuètes grillées et salées
Facultatif : noix de coco râpée (je n'en mets pas) 


Réalisez la cuisson de la viande la veille :
Braisez le boeuf en deux fois, à la poêle dans un peu d'huile d'olive. 

Poudrez généreusement de curry, remuez deux minutes, saler. 
(je le fais dans une poêle en fer blanc qui va saisir rapidement la viande et conserver les sucs à l'intérieur pour lui garder toute sa tendreté).

Déposez la viande dans une cocotte en fonte.

Braiser les échalotes, toujours dans la poêle, puis quand elles sont transparentes, poudrez de curry et tournez 2 minutes.

Ajoutez les à la viande. 

Coupez les tomates pelées en morceaux, ajoutez les à la viande ainsi que leur jus.

Préparez un bouillon avec 25 cl d'eau bouillante et un cube de bouillon de boeuf. 

Ajoutez le dans la cocotte, ainsi que le concentré de tomates et le sucre.  Mélangez et portez à ébullition en augmentant progressivement la température, puis laissez mijoter à feu doux pendant deux heures.
Ajouter du curry si nécessaire, ça doit piquer un peu, voire beaucoup selon les goûts...


Le lendemain, réalisez la compote au curry et à la cannelle :

Je la réalise au cook'in en épluchant mes pommes, puis je les évide au vide pommes et je les coupe en 4. Je les cuits 12 minutes à 90°, vitesse 2. Je mixe 30 secondes vitesse 5, puis je cuits encore 3 minutes à 90°, vitesse 2. et je mixe 4 fois 5 secondes en fonction turbo. Ajoutez le curry et la cannelle en les dosant selon vos goûts et mélangez au fouet à main.

A la casserole
Epluchez les pommes, évidez les et coupez en cubes moyens.  Passez les dans une casserole à feu doux et faites les compoter entre 20 et 25 minutes. Ajoutez du curry et de la cannelle au goût (chez moi c'est au pif, jusqu'à ce que le goût me plaise. Mixez goûtez et ajoutez des épices si nécessaire.

Cuire le riz ou le quinoa à l'eau salée avec un cube de bouillon, additionnée de curry et éventuellement de safran.

Epluchez partiellement le concombre en laissant des bandes de peau apparentes et coupez en bâtonnets épais.

Mixer les cacahuètes au hachoir à herbes (pas trop finement).

Réchauffez la viande doucement pendant environ 30 minutes.

Servez la viande, accompagnée de quinoa ou de riz, de compote, de bâtonnets de concombres, poudrez le tout généreusement de cacahuètes et si vous aimez, de noix de coco râpée.

Traditionnellement, ce plat se sert également avec une omelette aux crevettes (3 oeufs, sel, poivre et curry) assez fine et coupée en tagliatelles, mais je ne le fais jamais.




1 commentaire:

  1. ha ! j'adore !
    voilà de quoi faire plaisir à la famille
    merci pour cette belle recette

    RépondreSupprimer

Pour déposer un commentaire :

1) Ecrivez votre texte dans le formulaire ci-dessous

2) En dessous de Choisir une identité, si vous publiez en mode anonyme, merci d'inscrire un nom (je ne réponds plus aux commentaires non personnalisés d'un prénom ou d'un pseudo).

3) Cliquer sur Publier

4) n'oubliez pas de saisir le code chiffré afin de valider votre commentaire.

Merci de votre intérêt et à bientôt.
Cath

Print Friendly and PDF