jeudi 26 décembre 2013

Omelette norvégienne des grands jours et sa version simplifiée (IG bas, Phase 1 - PL)

*** Voilà Noweeel c'est fini !!!
Et je peux affirmer que ce Noël est un des meilleurs que j'ai passé !
Beaucoup de joie cette année, de grands moments de bonheur
passés avec mes filles, mon homme et un invité des plus agréables, 
les enfants grandissent, la famille s'agrandit !

Beaucoup de bonnes choses sur ma table,
et comme d'habitude beaucoup de douceurs !
Cette année, je me suis lâchée, des IG bas, mais également des IG hauts !
Vous aurez donc droit à quelques recettes festives parfois très sages 
comme cette omelette norvégienne,
et parfois pas sages du tout, mais que ça fait du bien de se faire plaisir de temps en temps !
A suivre donc sur les quelques jours à venir, 
histoire de vous donner des idées pour fêter la nouvelle année ?

J'ai servi ce dessert le jour de Noël,
l'idéal pour terminer un repas festif, 
la glace ça passe tout seul !

Vous pouvez le démarrer deux jours à l'avance pour n'avoir qu'un peu de montage à réaliser le jour de la fête ! Et en plus, un vrai régal !

Je vous laisse découvrir la recette... et vous explique en bas de page comment la simplifier 
(je la préfère d'ailleurs ainsi, de la glace, de la meringue et on flambe !
Mais j'ai voulu la réaliser de manière intégrale pour la publier, vous n'avez plus qu'à choisir vos options).

Pour une omelette de 10 belles parts environ

La génoise :
5 oeufs
une pincée de sel
35 g de farine d'orge mondée
35 g de crème d'orge (farine d'orge mondée très fine, précuite à la vapeur)
2 pincées de levure instantanée bio ou chimique
125 g de fructose

La glace vanille :
4 jaunes d'oeufs
2 gousses de vanille de Madagascar
80 g de fructose
 40 cl de crème liquide entière 
15 cl de lait 1/2 écrémé 

Le sirop d'alcool :
5 cl d'amaretto (ou tout autre alcool de votre choix)
sirop de rose (ma recette ici)

Pour la meringue :
4 blancs d'oeufs
100 g de fructose
une pincée de sel

5 cl d'alcool pour flamber l'omelette (rhum, Grand Marnier...) - facultatif

matériel particulier :
une plaque de 37 x 27 cm
un moule à cake en silicone moyen 
(contenance à ras bord 1,5 litre)
une sorbetière 
film fraîcheur


Les étapes de réalisation du biscuit et de la glace peuvent être réalisées jusqu'à 2 jours à l'avance
(ce que j'ai fait).

Si vous n'avez pas de sirop à IG bas, commencez par en réaliser un, il sera prêt au moment souhaité.

Puis réalisez le biscuit :

Préchauffez le four à 150° (Th 5).

Séparez les blancs des jaunes d'oeufs.

Pour éviter les mauvaises surprises, je casse mes oeufs un par un dans un mini bol avant de les glisser dans le bol du robot, ceci pour éviter d'accidentellement mettre du jaune dans mes blancs déjà séparés.

Battre les blancs en neige bien ferme avec la pincée de sel. Augmentez la vitesse progressivement, ceci afin qu'ils montent parfaitement.

Dans un autre récipient, battre vos jaunes d'oeufs avec le fructose jusqu'à ce qu'ils blanchissent et doublent de volume.

Mélangez ensemble, farine et crème d'orge ainsi que les deux pincées de levure et ajoutez les progressivement au mélange de jaunes d'oeufs sucré, jusqu'à obtenir un mélange homogène et épais.

Ajoutez une cuiller de blancs d'oeufs, mélangez rapidement à la spatule en caoutchouc. Puis ajoutez les blancs en 2 ou 3 fois, mélangez délicatement cette fois, toujours à la spatule, en partant du dessous et en enrobant la masse.

Lorsque votre pâte est bien homogène, répartissez la sur une plaque de cuisson format  27 x 37 cm, recouverte de papier cuisson. Etalez bien la pâte en une couche égale en hauteur. Lissez à la spatule métallique droite ou coudée.

Cuire environ 20 minutes. Le biscuit doit être doré et ferme au toucher sans être sec.

Retournez sur une plaque froide, retirez le papier cuisson et laissez refroidir.

Une fois complètement refroidi, découpez deux plaques de génoise :
- une à la taille du fond de votre moule à cake,
- une à la taille du tour supérieur de votre moule.

Pour ce faire, déposez votre moule sur le biscuit et à l'aide d'un couteau dentelé, découpez délicatement. Ce n'est pas grave si le biscuit est plus grand que la glace, cela fera un excellent socle.

Conservez les dans du film fraîcheur dans votre réfrigérateur jusqu'au moment du montage.

Vous aurez plus de biscuit que nécessaire, mais je crois que ce n'est pas bien grave... Chez moi je siffle, et il disparait en 30 secondes... Je ne sais pas siffler, mais bon, vous avez compris l'idée ?

La glace :
Séparez les blancs de vos jaunes d'oeufs,
conservez les blancs pour la meringue dans une boîte hermétique si vous ne la réalisez pas le même jour.

Battre vos jaunes d'oeufs avec le fructose jusqu'à obtenir un mélange blanchâtre qui aura doublé de volume.

Ouvrez vos gousses de vanille sur la longueur avec un couteau, retirez en les graines et ajoutez les au mélange d'oeufs sucrés.

Ajoutez la crème en mélangeant au fouet manuel, puis le lait. Mélangez jusqu'à obtenir une préparation homogène et passez en sorbetière pour au moins 30 minutes. La glace doit être prise mais pas trop ferme.

Découpez et déposez une très longue feuille de film fraîcheur dans un moule à cake. (elle doit être assez longue pour emballer complètement la glace que vous allez y déposer (dessous, dessus et côtés).

Versez la glace dans le moule, et recouvrez du film restant. Faites prendre au congélateur, pour qu'elle soit bien dure (au moins 24 heures, voire plus).


Le jour de la dégustation :

Chauffez l'amaretto (ou l'alcool de votre choix) dans une petite casserole, flambez le avec une allumette longue ou un briquet et laissez refroidir.

Avant le service :

Préchauffez votre four à 180°.

Mélangez le sirop de rose avec l'amaretto.

Montez les blancs d'oeufs en neige bien ferme avec la pincée de sel. Ajoutez le fructose en pluie et continuez de fouetter jusqu'à obtenir une meringue bien ferme et bien brillante.

À l'aide d'une spatule, remplir de meringue une poche à douille cannelée ou un sac congélation de grande taille.

Sur un plat supportant la chaleur du four déposez la grande plaque de biscuit, imbibez la de sirop à l'alcool avec un pinceau à pâtisserie.

Démoulez votre glace, retirez le film et déposez la sur la plaque.

Recouvrez de la seconde plaque de biscuit et imbibez la de sirop également.

Décorez de meringue. J'ai démarré par les côtés de bas en haut, puis terminé par le dessus. Enfournez pour environ 3 minutes. La meringue doit être dorée. Ne  vous inquiétez pas, la glace ne fondra pas, elle sera justement à la consistance idéale pour être dégustée !

Vous pouvez également flamber votre omelette. J'ai fait le choix de ne pas le faire. Dans ce cas, chauffez 5 cl d' alcool de votre choix dans une petite casserole (rhum, Grand-Marnier...), flambez le et versez sur l'omelette au moment de servir.

Comment simplifier cette recette ?

Vous pouvez vous simplifier la vie en ne réalisant ni la génoise, ni le sirop d'alcool.
Vous pouvez aussi faire le choix de réaliser la génoise, mais ne pas l'imbiber. Dans ce cas, vous pouvez flamber l'omelette à la dernière seconde, pour un effet bluffant à table ! Ce sera ainsi moins sucré et plus rafraîchissant !
Dans ce cas, ne vous gênez pas pour faire des portions individuelles dans des petites tasses ou dans des mini bols, puis meringuez les et flambez la meringue au chalumeau de cuisine juste avant de servir.

vite, une p'tite photo avant qu'il n'en reste plus !


10 commentaires:

  1. Encore une recette qui me fait envie!!! Mais j ai pas de sorbetière es çe un achat utile?

    RépondreSupprimer
  2. Très utile Bibi si tu aimes les glaces et sorbets en tous genres !
    J'ai la mienne depuis 10 ans, une Philips à 30 euros... 3 euros par an, c'est économique non ?

    RépondreSupprimer
  3. Tiens, j'ai la même Cath.

    Super recette, miam mais on va devoir se calmer. Je la ferai, promis

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un régal en effet !
      A bientôt Mireille.
      Bonne journée !

      Supprimer
  4. Ahh ! Je l'attendais ta recette Cath !
    Superbe !

    RépondreSupprimer
  5. Entrain de la préparer .....suis a l'étape de sirop de rose ...délicieuse et faite avec des roses sèches...bac a glace en congélateur ....;))) je suis impatient de l'effet final ;)))
    Joanna ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous, on l'a terminé à midi, aussi bonne que le jour de Noël ! J'attends de tes nouvelles Joanna ;)

      Supprimer
  6. petite j'adorais ça, puis un jour j'en ai mangé une qui m'a vraiment déplu, et depuis ça ne me faisait plus du tout envie ... j'avoue que la tienne me plait quand même !! l'amaretto, surtout :) :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour tout te dire ma Baba, c'est le seul alcool qui me restait, mais ce fut un excellent concours de circonstance car ce petit parfum d'amande a ravi nos papilles ;)
      Bisous ma belle

      Supprimer

Pour déposer un commentaire :

1) Ecrivez votre texte dans le formulaire ci-dessous

2) En dessous de Choisir une identité, si vous publiez en mode anonyme, merci d'inscrire un nom (je ne réponds plus aux commentaires non personnalisés d'un prénom ou d'un pseudo).

3) Cliquer sur Publier

4) n'oubliez pas de saisir le code chiffré afin de valider votre commentaire.

Merci de votre intérêt et à bientôt.
Cath

Print Friendly and PDF