jeudi 12 juin 2014

Quiche végétale aux tomates cerise, parfum de curry, d'ail et d'anis (IG bas, GP ou PL selon la pâte choisie)

© Fromage ou Dessert ? Dessert !!!

Bonjour tout le monde !

Je vous publie une petite recette aujourd'hui, car je pars en vacances une dizaine de jours...
Je répondrai encore demain à vos questions ou commentaires, mais à partir de samedi je serai en mode off (téléphone, ordinateur...) Je vous répondrai ensuite dès mon retour...

Alors, je devais vous publier des muffins aux tomates séchées et aux olives, parfumés de délicieux cubes d' Appenzeller (ce n'est que partie remise), quand je suis tombée sur un article très éclairé d'Antigone XXI (lisez 21),
où elle nous explique comment véganiser nos recettes en remplaçant les oeufs par toutes sortes d'ingrédients. Certains sont tout à fait compatibles avec les IG bas, d'autres moins.
Je vous invite à lire son article (ici), il est passionnant !
En lisant son article, j'ai instantanément eu envie d'une quiche...
Me voilà donc en train d'allumer le four par une chaleur presque intenable...
Ma gourmandise a été la plus forte...

Alors, pourquoi est-ce que je vous parle de véganiser notre alimentation ?
Parce que après mûre réflexion (environ un an), j'ai décidé de passer le cap et de devenir végétarienne (un comble pour une fille de boucher).

Une première expérience il y a quelques mois s'était soldée par un échec, je m'étais alors dit que j'avais trop de tentations, entourée par des mangeurs de viande et au bout de 3 jours, j'avais jeté l'éponge... Depuis, je mangeais tout de même beaucoup moins de viande, souvent blanche, mais j'y avais moins en moins de goût, jusqu'à en arriver au triste constat que je n'aimais plus vraiment cela...

Même les viandes label rouge ou bio (incompatibles avec mon budget de tous les jours) avaient du mal à satisfaire mon palais, j'en arrivais surtout à les cuisiner pour ne pas avoir deux plats à cuisiner à chaque repas...

Une longue discussion avec un ami qui n'en consomme plus depuis le début de cette année a fini par me convaincre de passer le cap et d'enterrer bien profond toutes les mauvaises excuses qui m'empêchaient je ne sais plus par quel fil, de faire comme lui...

Sans parler des raisons éthiques de ne plus manger de viande, deux points ont tout à fait retenu mon attention : il a retrouvé la pêche (ce dont je manque cruellement depuis quelques années), et s'est allégé de quelques kilos (il était pourtant déjà tout steak).

Trois jours après notre discussion, j'ai décidé de ne plus manger de viande !

Et le poisson, me direz-vous ? Au départ, je comptais le conserver, par goût... Et je suis allée lire plein d'articles "santé" et "éthique" sur le végétarisme, qui quelques jours plus tard, m'ont fait apparaître comme une évidence que c'était un non sens de continuer à en consommer...

Pour info, et si vous avez le courage d'aller voir les vidéos qui circulent sur youtube, les animaux que nous mangeons, à moins d'être bio ou label rouge (enfin, je l'espère) sont élevés aux antibiotiques à hautes doses, et nourris aux OGM dans des conditions effroyables - vous n'élèveriez pas votre animal de compagnie de la sorte, j'en suis certaine - lorsque je regarde ces vidéos, je n'arrive pas au bout, c'est au dessus de mes forces. J'aurais peut-être du pourtant, j'aurais probablement pris ma décision plus tôt... En consommant cette viande, vous consommez vous aussi des OGM et des antibiotiques. Je ne ferai pas de chapitre sur les OGM, mais parlons des antibiotiques... qui affaiblissent nos organismes. Si comme moi, vous avez vu l'émission passée il y a quelques semaines sur France 3 sur le sujet, vous avez probablement entendu ce scientifique de renom (dont j'ai oublié le nom), nous expliquer que les antibiotiques que nous consommons nous aussi à travers cette viande affaiblit nos organismes au point qu'à l'avenir (c'est sûrement déjà le cas), notre système immunitaire sera tellement affaibli qu'il nous sera impossible de lutter contre une maladie grave, comme un cancer ou autres... ça fait réfléchir, non ?

Savez-vous que si nous continuons ainsi, nous n'aurons plus assez de surfaces cultivables pour nourrir toute la planète ? Nous sommes de plus en plus nombreux, et il n'y aura plus assez de nourriture à moins de passer au végétarisme, qui est beaucoup moins gourmand en eau que l'élevage d'animaux...

Et le poisson ? Est-ce encore sain d'en consommer ?
Si je vous dis que l'OMS recommande de ne pas en consommer plus de 2 fois par semaine, sous peine que ce soit dangereux à la santé...
Pourquoi ?

... Le poisson d'élevage est élevé dans des conditions aussi mauvaises que celles de l'élevage du poulet. Entassé en très grand nombre, le saumon grandit sans avoir suffisamment de lumière au point que sa chair perd sa jolie couleur rose, qu'à cela ne tienne, on le gave d'un colorant qui va contrebalancer ça... Sauf que cette substance est cancérigène... Ca fait réfléchir non ?
Autorisé à être à nouveau nourri aux farines animales depuis juin 2014... Ca vous inspire confiance à vous ? Et ça ne vous rappelle rien ?

... et le poisson sauvage alors ? Les mers et les rivières sont tellement polluées aux métaux lourds que les poissons en sont eux aussi, gavés !!! Toujours envie d'en manger ?

Sans même parler du fait que si nous continuons la sur-pêche comme nous le faisons actuellement, il n'y aura plus de poisson dans les mers d'ici 2050... Plutôt inquiétant non de penser à ce que pourrait provoquer tout l'écosystème perturbé ?

Alors, bien sûr je n'empêcherai pas mes enfants et mon mari de manger de la viande (ils n'aiment pas trop le poisson). Mais j'espère bien que ma prise de position fera bouger les choses... en fait, j'en suis sûre... patience, patience...

Vous l'aurez compris, mon expérience du végétarisme est toute récente, puisque ce soir, cela fait deux semaines que j'ai retiré totalement la viande de mon alimentation, et une semaine le poisson et les fruits de mer...  C'est donc difficile de vous dire quels bénéfices j'en retire déjà... Quoi que...
C'est peut-être une fausse impression, mais j'ai justement l'impression d'avoir plus d'énergie...
C'est peut-être (sans doute) lié au fait que je mange plus de légumes... Forcément, en retirant viande et poisson, il faut modifier ce que contient son assiette... Ca incite forcément à manger plus de légumes, rien que cela me fait dire que j'ai bien fait !

Comme je souhaite continuer les IG bas, et plutôt deux fois qu'une, je dois aussi adapter ma façon de manger... Comme je ne veux et ne peux pas manger d'oeufs et de fromage tous les jours, j'alterne avec le tofu Tossalia (délicieux !) que je grille et que je mange avec mes légumes le midi. J'y mets plein d'épices et parfois, un peu de crème de soja... Pour le reste, ça ne change pas grand chose à ma façon de manger habituelle...

Voilà, vous savez tout ! A t'on perdu du monde en route ou vous êtes toujours là ? Super, c'est que j'ai peut-être capté votre attention...

pour en revenir à la quiche, le tofu soyeux remplace parfaitement les œufs, c'est  vrai ! j'ai obtenu un flan léger," crémeux", si si ! et ma quiche était aussi bonne qu'une quiche classique... le secret avec le tofu soyeux ? bien le parfumer pour ne pas retrouver ce petit goût particulier... et c'est parfait, un vrai régal ! ce produit est vraiment magique ! 

Une dernière petite chose et je vous laisse enfin découvrir la recette de ma petite quiche aux tomates cerise...

Vous pouvez suivre mes actualités sur mon nouveau Facebook, ici
Cliquez sur "suivre" pour ne rater aucun article.

© Fromage ou Dessert ? Dessert !!!

Quiche pour 8 gourmands - en plat unique pour 3/4 gourmands (moule de 25 cm).

Une pâte à quiche à IG bas (au choix ici)

La mienne est GP sauf si on dépasse le quart de la quiche, elle sera alors phase 2 :
farine d'épeautre complet (200 g), je lui ai ajouté 4 cuillers à soupe d'huile d'olive, 6 cl d'eau tiède, une petite cuiller à café rase de poudre à lever bio et une grosse pincée de sel.

La garniture :
500 g de tomates cerise jaunes et rouges
400 g de tofu soyeux
1/2 cuiller à café de curry Madras fort (ou plus si vous aimez que ça pique)
une cuiller à café de curcuma en poudre
une cuiller à café d'épices à columbo
quelques brins de ciboulette
graines d'anis vert à saupoudrer au goût
une belle gousse d'ail
sel rose, mélange 5 baies

Préchauffez votre four à 180°.

Préparez votre pâte à quiche. Etalez la sur du papier cuisson à l'aide d'un peu de farine. Transvasez dans le moule, égalisez les bords et piquez le fond à la fourchette.

Déposez les tomates cerise harmonieusement.

Mixez le tofu soyeux à grande vitesse pour obtenir une crème lisse. Ajoutez les épices et mélangez.

Salez au goût. Rectifiez l'assaisonnement si nécessaire, que ce soit en épices ou en sel.

Versez sur les tomates et penchez le moule pour répartir le mélange partout.

Poivrez.

Saupoudrez généreusement de graines d'anis vert.

Ciselez finement la ciboulette et l'ail dégermé et répartissez à la surface de la crème.

Cuire environ 45 minutes jusqu'à obtenir une pâte et un flan doré. Le mélange peut sembler tremblotant au centre, mais il figera en refroidissant.

Consommez tiède ou bien froid, s'il fait une chaleur écrasante.


22 commentaires:

  1. Je ne doute pas que ce soit excellent... C'est le genre de.... Quiche qui me plait pour le soir avec une belle salade verte.... Je t'en reparle..... Pas de problème.....
    Et puis Bonnes vacances.... Tu pars où ? Sans être trop indiscrète ?❤️

    RépondreSupprimer
  2. merci Marielle ! je pars dans le var prendre encore plus de soleil... premières vacances depuis 5 ans... il était temps ! ;)

    RépondreSupprimer
  3. Et moi, je pars dans la Drôme le 28 pour une semaine avec Nathalie....,profite bien.... Tu vas voir Coco ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. du tout. je ne suis pas dans son coin en fait...
      si on ne se lit pas d'ici là, passes de bonnes vacances Marielle !

      Supprimer
  4. Tout cela me plait beaucoup beaucoup et je suis de plus en plus sur le même chemin ....Et cette quiche me semble fort goûteuse :-) bisous et à très vite

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. bisous Denise... j'espère que tu te régaleras autant que moi.

      Supprimer
  5. Le tofu soyeux c'est magique, ça remplace le lait, la crème, les oeufs, c'est un aliment que j'ai souvent dans le frigo et dans la famille, personne ne se rend compte de rien quand je l'utilise^^ Courage pour ta nouvelle voie, je sais qu'elle restera gourmande, pour ma part, je reste flexi, famille oblige! J'en profite pour te souhaiter de belles vacances, les miennes c'est fin juin, j'ai trop hâte.... et je t'embrasse bien fort .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. tu y es presque Isa ! encore un peu de courage... ;)
      tu me connais bien, bien sûr qu'elle sera gourmande...
      des bises ma belle

      Supprimer
  6. J'ai l'impression de me retrouver dans ce que tu écris. J'ai arrêté la viande et le poisson depuis un mois. C'est encore peu.. Mais je ne peux vraiment plus. ça me dégoûte... ça fait déjà un moment que j'avais dû mal à en avaler. Mais après avoir vu des reportages sur l'élevage des saumons et des tilapia, ça m'a soulevé le coeur.. Et les pauvres vaches qui croupissent sur plusieurs hectares aux Etats-Unis. C'est lamentable...
    Ma décision surprend autour de moi et je dois faire face à une multitude de questions.. "Alors tu ne mangeras plus de ceci ou de cela ?"...Réponse "non, ça ne me tente pas"...
    Les gens s'imagine à tort qu'il faut manger de la viande pour être "fort" et en "forme".. Et bien depuis que j'ai arrêté je suis en train grande forme. J'ai même battu mes records d'endurance à la piscine et en apnée ! Je n'en revenais pas !!!
    J'aime trop la nature pour qu'elle finisse dans mon assiette !
    Alors je vais m'empresser de tester cette délicieuse quiche aux tomates cerises !!! Miam miam !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. coucou Miss K,
      je m'attends aussi à des surprises au niveau des réactions, mais comme je n'ai pas une vie sociale trépidante, ça ne devrait pas être si compliqué...
      je reçois peu en définitive et je sors peu... je cuisine surtout pour mon mari et mes filles et quelques amis...
      je vais te faire rire, ce week-end nous avions des invités... on a fait un barbecue et comme je ne m'étais pas encore rencardée sur ce que je pourrais me préparer au barbecue, j'ai préparé plusieurs salades composées sans viande ou poisson bien entendu... les invités ont mangé de tout et n'ont même pas remarqué que je n'avais pas pris de grillades...
      ça m'a fait sourire intérieurement... bon, ça doit être moins évident quand on est invités mais le peu d'amis que j'ai sont vraiment adorables, je suis sûre que ça se passera très bien. ça m'inquiète plus pour les restau... on verra bien ;)

      Supprimer
  7. Moi je n'aime pas trop la viande, même si j'en cuisine et j'en mange quand même un peu. Mon chéri est un inconditionnel de la viande rouge, mais il la mange seulement au resto (ou éventuellement au barbecue si c'est lui qui la "gère")... Je comprends tout à fait ton point de vue même si pour le moment je ne suis pas prête à devenir végétarienne, mais je réduis ma consommation... De toute façon, je préfère les dessert ;)
    Bonnes vacances, bises gourmandes!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci Sarah !
      c'est déjà très bien si tu réduis ta consommation de viande Sarah.
      et surtout chacun fait ce qu'il veut et comme il peut... ;)
      des bises à toi aussi

      Supprimer
  8. Ton article m'a beaucoup intéressé, ce sujet me fait aussi beaucoup réfléchir, surtout le poisson qui d'élevage ou sauvage est aussi dangereux c'est déprimant. Sans parler qu'ils viennent presque tous de Norvège, et que le gouvernement Norvegien lui même a dit à ses habitants d'éviter leur poisson (mais sans le dire aux autres pays importateurs bien sûr).
    Du coup, depuis, niveau poisson je me réduis aux sardines et maquereau, 1 fois par semaine on va dire, les petits poissons avalent moins de métaux lourds. Ce n'est pas parfait parfait car ce n'est pas label rouge mais bon, j'en consomme peu.
    Et puis, je prend 1 ou 2 escalopes de poulet label rouge par semaine, pas vraiment abordable pour moi non plus, donc ca se raréfie, mais il faut mettre le prix pour la qualité.
    Et j'ai la chance d'habiter à côté d'un des meilleurs bouchers spécialiste de la maturation, amoureux de la viande, qui selectionne minutieusement sa viande et ses fournisseurs, C'est Yves Marie Le Bourdonnec, là bas je prends quelque fois 2 steack hachés pour des recettes, c'est 5€ mais au moins c'est excellent et meilleur qu'au supermarché !
    Bref, sans pouvoir vraiment y renoncer à 100% j'essaie de limiter car je suis très sensible à cette réalité comme toi.. Je me demande dans quel monde on vit quand je vois où on en est arrivé.
    Merci pour tes recettes, j'avais intégré le tofu soyeux dans des recettes sucrées mais pas salées encore !
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est vrai que notre monde marche sur la tête Ella... et comme tu dis ça fait peur !
      je l'avais lu aussi que le gouvernement norvégien recommandait de ne pas consommer le poisson d'élevage local... là aussi on marche sur la tête ! ils feraient mieux d'imposer des méthodes d'élevage qui ne soient pas nuisibles à la santé, non ?
      mais les profits réalisés sont plus importants que notre santé... c'est triste...

      Supprimer
  9. Je suis déjà au courant de tout ce que tu as évoqué mais c'est le genre de chose qui à mon sens doit rester une démarche personnelle, comme en spiritualité, donc je n'avais pas besoin de l'évoquer d'autant plus que je mange de tout ou presque, n'ayant pu passer végétarienne pour raisons familiales. La culpabilité ressort et parfois non, car nous avons la chance énorme de pouvoir nous adapter avec un aussi large éventail de produits alimentaires! Et même en étant végétarien cela ne résoudre pas le problème de l'alimentation de nos animaux de compagnie par exemple (hors de question de rendre un chat végétarien lol ils mangent déjà bien assez voire trop de végétaux et féculents alors que ce n'est pas leur régime alimentaire). Et c'est l'interview d'une ancienne végétarienne qui m'a aussi fait comprendre qu'il faut aussi écouter son corps, parfois le végétarisme exclusif ne peut pas tout compenser et on peut au contraire être fatigué de ne manger que végétal, chacun étant différent. Personnellement, les légumes je veux bien mais ça ne me comble absolument pas en terme d'énergie (je parle des légumes verts). Bref, ta démarche est louable et courageuse mais je pense que c'est à chacun de faire sa propre démarche et de décider en fonction des différents facteurs dont il dispose. Je te souhaite enfin bon courage surtout pour tenir. Pas à cause de l'amour de la viande (lol) mais surtout en terme d'organisation. Car un des soucis du végétarisme c'est le côté social du choix (ce à quoi j'ai été confrontée), être seul dans la démarche familialement, sans soutien ou sans partage peut être difficile à vivre. Faire à manger juste pour soi d'une façon et d'une autre pour son conjoint ça donne à revoir la notion de partage au niveau de la cuisine et c'est avant tout avec son conjoint que l'on vit, pas avec les vaches, les poules ou les poissons même si moi je voudrais bien aussi lol.
    Merci pour la quiche bien que j'ai pour l'instant supprimé le tofu soyeux de mon frigo, trop onéreux et fragile. Je confirme que sa tenue est plutôt bonne et pour le goût on s'y fait vite. Bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. loin de moi l'idée de vouloir convertir qui que ce soit Estelle, je partage juste avec vous les raisons qui m'ont fait changer ma façon de me nourrir...
      pour ce qui concerne l'organisation, cela ne changera pas grańd chose vu que mon mari ne mange pas les mêmes choses que moi depuis déjà très longtemps. cela ne nous a pas empêchés de partager nos repas jusqu'ici et cette modification de "régime" ne changera pas grand chose.
      de plus, je ne suis pas vraiment seule dans ma démarche car mes filles se régalent de mes plats vegetariens, ma cadette a même pris goût au tofu grillé et m'a demandé d'en acheter pour elle aussi... je n'ai rien imposé à qui que ce soit... ce n'est pas pour ça qu'elle deviendra forcément végétarienne elle aussi, mais ça lui ouvre d'autres horizons gustatifs et ça me plait, je dois bien l'avouer...

      Supprimer
    2. Coucou! Ça c'est top de ne pas être seule chez toi dans ta démarche car mine de rien ça facilite énormément les choses. Au final pour toi j'ai presque envie de dire que la conversion était naturelle, elle ne pouvait donc que se faire en douceur, du coup tu n'auras sûrement pas beaucoup de problèmes dans la globalité. Le défi ça va être de fair des "ersatz" végétaliens de plats omnivores en parvenant à trouver les bonnes textures et les bons goûts! Voilà de quoi te satisfaire pour tes expérimentations culinaires, encore de longues heures en cuisine, pour ton plus grand bonheur je pense. ;) Bonne continuation.

      Supprimer
  10. coucou!!
    moi aussi je suis en plein questionnement... je commence doucement le végétarisme... lorsqu'on a un homme à la maison,pas toujours facile!!! ;)
    par contre le tofu, soja, mon médecin me l'a formellement interdit aisnis que la naturopathe..
    alors forcément, je galère pas mal!!
    mais antigonexxi est là !!
    sympa ta quiche!! je pense que je remplacerai le tofu soyeux par de la crème de riz ou d'avoine....
    suivant ce qu'il me restera dans le frigo!!
    merci pour ton partage!! ça fait du bien!! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. si ce n'est pas indiscret pourquoi t'interdit-on le tofu (soja) résé ?
      après tu as raison il n'y a pas que le soja dans la vie d'un végéta*ien... tellement d'autres goûts et options sont à notre portée ;)
      en fait par rapport à ton homme, ce ne devrait pas être si compliqué une fois que tu auras accepté le fait de devoir cuisiner 2 plats à chaque repas... parce qu'ils sont effectivement réfractaires à certains plats ces vilains carnivores Hihi

      Supprimer
  11. Bonjour,
    Nous ne sommes pas végétariens mais nous consommons très peu de viande. En fait, je cultive un jardin (sans produit chimique) de 2000m² qui nous permet de se nourrir de fruits et légumes frais. Nous mangeons les œufs que nos poules nous donnent. Bref, nous savons ce que nous mangeons, et bien manger est un énorme plaisir.
    Je crois que nous avons le même goût pour les légumes même si je ne suis pas végétarienne. En tout cas j'adore ta recette, j'en préparerai lorsque les tomates cerises seront là. Merci et bon courage pour ton choix du végétarisme, à la lecture de ton article, cela devrait bien se passer.
    Amicalement
    Jenny

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. bonsoir Jenny !
      quelle chance tu as d'avoir un si grand jardin !
      je ne peux plus depuis 2 ans à cause d'une lourde opération des cervicales, mais j'envisage de me faire un jardin en pot l'an prochain... ça me manque de manger mes bons légumes et c'est un tel plaisir et une telle fierté de les cultiver soi-même !
      et bien d'accord avec toi, c'est si bon les légumes et les fruits !!!

      Supprimer
  12. Bonsoir mon Amie
    Je viens ENCORE UNE FOIS ,de m'inscrire. Je ne te reçois pas??????
    Je viens de lire ton article, et je t'approuve entièrement. Moi j'essaie de supprimer le gluten au maximum, et< la vache>
    mai c'est difficile pour cette dernière, car le lait de soja ne passe absolument pas .( idem pour les yaourts).
    Comment faire?????Je ne mange du poisson de Méditerranée qu'une fois par semaine maintenant, et je limite la viande au maximum. Ma colite chronique me limite sur le plan fruits et crudités.
    Même cuits, j'ai des problèmes.Tout cela est bien difficile à gérer.
    Comme mon ordi est resté fermé un mois, et qu'en plus ,je ne reçois pas tes articles, j'ai manqué tes vacances.
    Alors là, JE RÂLE sec car vous n' étiez pas loin de moi::VAR et ALPES MT.
    Cela m'aurait rempli de bonheur de faire la connaissance de toute la famille, mais surtout la tienne.
    Il y a 4 ans, tu m'as guidé ,instruit sur les indices glycémiques car j'avais des difficultés avec ces bébêtes là.
    De ce jour, je t'ai suivi fidèlement,sauf il y a 2 ans, où l'ordi est resté totalement fermé durant un an, pour cause familiale.
    Le plus difficile pour toi, maintenant,du moins je le crois,c'est de ne pas avoir de carences, et de bien gérer les menus.
    Tu m'inspires une profonde admiration,car tu gères la cuisine d'une main de maitre, et tout semble facile avec toi.
    J'espère avoir de tes nouvelles, et dans cette attente, je t'embrasse affectueusement. Ta copine Chris 06

    RépondreSupprimer

Pour déposer un commentaire :

1) Ecrivez votre texte dans le formulaire ci-dessous

2) En dessous de Choisir une identité, si vous publiez en mode anonyme, merci d'inscrire un nom (je ne réponds plus aux commentaires non personnalisés d'un prénom ou d'un pseudo).

3) Cliquer sur Publier

4) n'oubliez pas de saisir le code chiffré afin de valider votre commentaire.

Merci de votre intérêt et à bientôt.
Cath

Print Friendly and PDF