mercredi 9 juillet 2014

Petite confiture de Noël, pour les Wasa® de Mamz'elle Zaza !

© Fromage ou Dessert ? Dessert !!!

Coucou tout le monde !!!

Oui, c'est vrai que j'avais dit que je ne reviendrais pas avant la rentrée... mais ma rencontre de ce week-end avec les copines qui suivent les IG bas en a décidé autrement...

Je vous entends d'ici... Vous vous dites, Elle a pété les plombs notre Cath... Une confiture de NOËL en juillet, elle a pris un coup (de froid) sur la tête !
Bon, pour ma défense, il parait qu'il fait pas beau dans le nord de la France...

J'ai même entendu dire qu'il fait froid dans certaines régions, donc au final ma p'tite confiture tombe à pic, non ? Et puis, je vous rassure chez moi ce n'est pas non plus l'été chaud comme il devrait, mais du coup, c'est supportable !

Ceci dit, je ne l'ai pas réalisée avec un fruit d'hiver, puisqu'elle est préparée avec des prunes.
Les prunes de Mam'zelle Zaza bien sûr !
Vous la connaissez Mam'zelle Zaza...
Elle est même en photo dans ma rubrique "Mes recettes chez vous" avec sa superbe bûche au citron meringuée !

Alors Mam'zelle Zaza est arrivée ce dimanche avec des kilos de jolies prunes bio, qu'elle a partagées entre copines, adorable, non ?
Merci encore ma Zaza et à ton Pascal aussi !!!

Je vous rappelle une dernière fois que vous pouvez participer à mon petit "concours pour les 3 ans du blog". Le colis cadeau est prêt !!! Vous pouvez jeter un oeil sur les cadeaux que j'ai mis dedans sur ma page Facebook (clic). N'hésitez pas à cliquer sur "suivre" pour ne rien rater des petites actus en direct de Fromage ou Dessert...

Les quantités indiquées d'agar agar sont idéales. N'en ajoutez pas davantage, même si votre confiture vous semble trop liquide, au risque de vous retrouver avec un pavé de prunes aux épices... Elle épaissira en refroidissant...
Bien sûr, il vous faudra adapter la quantité d'agar agar à la quantité de prunes. Si vous préparez votre recette avec 2 kg de prunes, doublez la quantité d'agar agar, etc...

Et maintenant, en piste !

© Fromage ou Dessert ? Dessert !!!


Pour 3 pots de 375 g :
1 kg de prunes dénoyautées (mélange de grosses prunes jaunes et de petites prunes rouge/orangées).
300 g de fructose (mais à mon goût elle méritait au moins 50 g de plus)
1/2 cuiller à café d'agar agar
3 clous de girofle
1 étoile de badiane
1 belle gousse de vanille bien charnue

Rincez vos fruits rapidement. Coupez les en deux et retirez les noyaux. Pesez-en 1 kilo. Déposez les dans une cocotte en fonte, et recouvrez les de fructose. Ajoutez les épices et la vanille dont vous aurez gratté les graines. Ajoutez également les gousses.

Faites cuire à découvert environ 35 minutes, à petits bouillons en remuant de temps en temps. Surveillez régulièrement afin d'ajuster le feu.

Pendant ce temps, mettre vos pots propres et vos couvercles dans une seconde cocotte remplie d'eau.
Faire bouillonner pendant une vingtaine de minutes. Videz l'eau et égouttez vos pots sur un linge bien propre.

Poussez la cocotte hors du feu et saupoudrez l'agar agar par-dessus.
Mélangez rapidement au fouet et remettez sur le feu. Augmentez un peu le feu si nécessaire, cela doit bouillonner pendant 2 minutes.

Versez dans les pots presque à ras bord et fermez aussitôt vos pots. Je laisse les épices dans la confiture, ça développera encore la saveur des épices dans les pots. Retournez les jusqu'à complet refroidissement.

Et régalez vous !

♡ ❀ ✬ Bel été les ami(e)s ! ✿ ✺ ♡

© Fromage ou Dessert ? Dessert !!! 



Retrouvez également la recette de ma délicieuse confiture de fraise à la bergamote (ici)




Print Friendly and PDF

vendredi 4 juillet 2014

Gratin de courgettes à l'ail (IG BAS)

© Fromage ou Dessert ? Dessert !!!

Encore une recette pour utiliser les délicieux légumes du potager...
je sais que certaines d'entre vous en ont de superbes !


Pour un joli gratin pour 4 personnes :
3-4 courgettes selon leur taille
3-4 gousses d'ail
4 oeufs
25 cl de crème de soja sans cochonneries dedans (ou entière pour plus de fondant)
sel rose et mélange de poivre 5 baies
un peu de fromage râpé
huile d'olive

Préchauffez votre four à 210°.

Lavez les courgettes à l'eau fraîche, coupez les extrémités, puis épluchez des bandes de peau pour alterner les bandes de vert et de blanc. Coupez les en tranches pas trop fines.

Epluchez les gousses d'ail et coupez les en 2. Retirez la partie verte au centre. Conservez une demi-gousse de côté.  Coupez les morceaux d'ail restants en deux.

Faites revenir l'ail et les courgettes à l'huile d'olive, jusqu'à ce qu'elles soient dorées et qu'elles aient rendu toute leur eau de végétation en remuant régulièrement (10-15 minutes environ).

Salez et poivrez.

Huilez bien un plat à gratin et frottez la demi gousse d'ail sur le fond et les côtés du plat.

Répartissez les courgettes à l'ail dans le plat.

Mélangez oeufs, crème, sel et poivre et versez sur les courgettes. Ciselez très finement la demi gousse restante et répartissez sur les légumes.

Parsemez de fromage râpé, enfournez, et cuire environ 45 minutes, jusqu'à ce que le gratin soit bien doré. Laissez tiédir et servez.

Encore meilleur le lendemain...







Print Friendly and PDF

Quiche aux tomates confites



Encore une recette en retard... 

Pour environ 8 belles tartelettes de 11 cm, ou une quiche de 25 cm :

Une pâte à IG bas au choix sur mon récap (ici)

Garniture :
un bocal de tomates confites ou séchées (on en trouve en magasins bio)
200 g de fromage râpé de bonne qualité *
4 oeufs
25 cl de crème de soja sans cochonneries dedans (ou de crème fraîche entière si vous préférez)
sel rose, mélange de poivre 5 baies et noix de muscade

Préchauffez votre four à 210°.

Préparez la pâte, étalez la sur une feuille de papier cuisson, piquez la à la fourchette.

Si nécessaire épongez l'huile des tomates confites avec du papier absorbant et coupez les en morceaux.

Mélangez les oeufs avec la crème de soja, salez et poivrez.  Ajoutez le fromage râpé.

Versez sur les fonds puis répartissez uniformément les tomates confites que vous enfoncerez légèrement.

Râpez et saupoudrez de noix de muscade et enfournez.

Baissez le four à 180° et cuire jusqu'à obtenir des quiches bien dorées.

Servez avec une jolie salade.


* concernant le fromage : si l'on veut faire attention à ne pas consommer d'animaux morts (ça fait un peu intégriste dit comme ça, je l'admets), ce qui est mon cas depuis quelques semaines, il faut savoir que les fromages contiennent soit des ferments lactiques,  soit de la présure végétale, chimique ou animale.
Or, la présure animale provient de l'estomac de jeunes bovins ou de chevreaux.

Il faut donc une fois de plus, bien lire les étiquettes (on y est habitué avec les IG bas) et laisser de côté ceux qui contiennent de la présure. Une astuce ? On évite les AOC qui contiennent tous de la présure animale puisque c'est obligatoire, et on sélectionne dans la liste du site www.vegetarisme.info (clic). L'idéal étant de vérifier au dos de chaque emballage. Certains fromages sont dorénavant étiquetés "compatibles à un régime végétarien".


Print Friendly and PDF

Chili d'azukis (IG bas)

© Fromage ou Dessert ? Dessert !!!

On continue la série des recettes en retard !

Les mélanges d'épices mexicaines ? J'adore ! J'ai tendance à en mettre de partout... 
Extra pour relever un plat de carottes ou de chou fleur cuits à la tomate,
et bien sûr excellentes dans un chili... végétarien... 

Et je remplace les haricots rouges classiques par ces délicieux petits haricots japonais si doux et plus digestes par nature... les azukis bien sûr !

Chez moi tout le monde adore ! 


Pour un chili végétal :
Un paquet de 500 g de délicieux haricots azukis
une pincée de bicarbonate alimentaire
500 ml de coulis de tomates de bonne qualité
quelques tomates pelées en boîte coupées en morceaux et un peu de leur jus
mélange d'épices mexicaines (poivron, paprika, oignon, coriandre, cumin, sésame, origan, piment fort, persil)
deux cuillers à soupe de concentré de tomate
une échalote
une grosse pincée de sucre de fleur de coco
huile d'olive
une feuille de laurier
sel rose et mélange 5 baies fraîchement moulu
facultatif : une cuiller à moka rase de piment de Cayenne en poudre

La veille, faites tremper vos haricots azukis dans de l'eau de source, à couvert.

Le lendemain matin, videz l'eau, rincez les haricots sous l'eau fraîche et égouttez les.

Cuisez les à feu doux dans un grand volume d'eau additionné de bicarbonate alimentaire, jusqu'à ce qu'ils soient tendres mais pas en purée (à surveiller).

Egouttez les.

Dans une sauteuse, faites dorer à feu moyen dans l'huile d'olive, l'échalote ciselée jusqu'à ce qu'elle soit transparente.

Ajoutez les haricots, les tomates pelées en morceaux, parsemez généreusement d'épices mexicaines (en général j'en mets beaucoup) et remuez quelques instants.  Ajoutez la brique de coulis de tomate, le concentré de tomates, le laurier, le piment, le sucre, salez, poivrez et laissez mijoter 15 à 20 minutes. Goûtez en cours de cuisson et ajoutez des épices si nécessaire selon votre goût.

Servez avec du riz basmati blanc (pour avoir une protéine complète), une belle salade verte et formez des billes d'avocats à la cuiller parisienne, à la dernière minute sur un beau fruit bien mûr. Vous pouvez ajouter quelques légumes crus sur la salade, style poivron cru en lamelles et des tranches de tomates... Un régal !

Print Friendly and PDF

Petite salade de crudités toute fraîche ! Parfaite pour l'été... qui arrive... on y croit !

© Fromage ou Dessert ? Dessert !!!

On continue la série de petites recettes en retard avec cette petite salade de légumes crus...

on mélange des morceaux de concombre, de tomates cerise, de poivrons (jaunes ici, mais on peut en mettre des 3 couleurs pour encore plus de gaieté dans l'assiette), des tranches fines d'olives à la Grecque, du vinaigre balsamique blanc (ou de cidre) et un peu d'huile d'olive (ou de noix ou de colza), on sale, on poivre et le tour est joué...

on entrepose un peu au réfrigérateur pour la déguster toute fraîche et on se régale !

Et on n'oublie pas le concours des 3 ans du blog, ici (clic)






Print Friendly and PDF

Aubergines grillées à l'ail confit, au coulis de tomates (IG bas)

© Fromage ou Dessert ? Dessert !!! 

Pas de blabla, on continue la petite série de recettes avant pause estivale...
Si vous l'avez raté, retrouvez mon blabla sur le post précédent...

Sinon, n'oubliez pas de participer au petit concours anniversaire des 3 ans de mon petit blog.
Retrouvez toutes les modalités par ici : (clic).

Mais quand même...  juste un petit mot pour vous dire que cette recette est très largement adaptée de celle de mon amie Isabelle... Merci encore Isa pour cette belle recette si savoureuse que je réalise souvent l'été !

Pour une personne :
une à deux aubergines selon leur taille et votre appétit
de l'huile d'olive
un peu de sel rose
deux à trois gousses d'ail frais
du coulis de tomate de bonne qualité (si possible maison, comme ici : (clic)


© Fromage ou Dessert ? Dessert !!! 


Préchauffez votre four à 210°.

Epluchez l'ail, coupez le en deux, retirez la partie verte centrale et ciselez le très finement.

Lavez et coupez les aubergines en tranches pas trop épaisses.

Déposez les sur une plaque de cuisson recouverte de papier cuisson. Huilez légèrement vos tranches d'aubergines à l'aide d'un pinceau de cuisine, sur une face, puis sur l'autre.

Saupoudrez légèrement la face supérieure de sel rose, puis avec les petits morceaux d'ail frais.

Cuire environ10 minutes la première face (les aubergines doivent être suffisamment colorées),  on surveille... Retournez les à l'aide d'une pince et prolongez la cuisson jusqu'à obtenir des tranches dorées des deux côtés.

Pendant ce temps réchauffez votre coulis de tomate et servez soit avec des pâtes ou du riz complet.
Délicieux également avec du quinoa...


Print Friendly and PDF

Petite salade de pois chiche aux tomates confites et aux olives... et pause estivale !

© Fromage ou Dessert ? Dessert !!!

Je profite d'avoir enfin un après-midi de liberté pour publier à la suite les quelques recettes que j'ai en attente, et ensuite je ferai une petite pause estivale... plutôt longue en fait, jusqu'à la rentrée de septembre... histoire de me reposer et de me ressourcer. Je publierai juste un récapitulatif de vos recettes et le résultat du concours, je ne vais pas faire attendre le ou la gagnante jusque là quand même... et puis je répondrai à vos questions aussi bien sûr ! Pas forcément le jour même... vous me connaissez maintenant, non ?

De plus, pas trop de desserts sur le blog en ce moment, j'en conviens...
C'est fou comme les IG bas ont modifié ma façon de manger... J'ai beaucoup moins envie de sucre qu'avant... et quand j'en ai envie, c'est de sucreries "saines" !
Et puis je fais ma cure de fruits d'été, que je préfère croquer tout frais plutôt que dans un dessert...
Je dois avoir besoin de vitamines...

Je suis persuadée que notre corps nous envoie des signaux sur nos besoins du moment, pas vous ?
De temps en temps, je me prépare une petite glace instantanée, en mélangeant de délicieux fruits surgelés (rouges le plus souvent, je fais des mélanges) à une protéine végétale ou animale (crème d'amande, tofu soyeux, ou yaourt de brebis et un peu de fructose... et là, je suis au paradis...

en attendant de retrouver l'envie et le besoin de refaire de la pâtisserie, je vous propose une petite salade de pois chiche, très goûteuse par l'ajout de vinaigre balsamique et d'échalotes ciselées imbibées dans la sauce.

Bien sûr, les tomates confites et les olives à la grecque (tendres et très parfumées, donc idéales dans les salades et dans toutes sortes de plats cuisinés) renforcent les saveurs, parce qu'il faut bien le dire, le pois chiche tout seul, c'est plutôt fadasse !


© Fromage ou Dessert ? Dessert !!!

Pour réaliser cette petite salade, il vous faudra :
Une boîte de pois chiche, bien rincés et égouttés.

Si vous avez du temps, vous pouvez bien sûr les cuire vous même, ils seront bien meilleurs.
Pour les rendre plus digestes, faites les tremper toute une nuit dans de l'eau fraîche. Rincez les pour retirer leur peau. Mettez les à cuire dans une casserole d'eau froide, dans laquelle vous aurez pris soin d'ajouter une belle pincée de bicarbonate alimentaire (merci Tina) et/ou une algue kombu. Une fois à ébullition, cuisez les à petit feu jusqu'à ce qu'ils soient tendres. Vérifiez la cuisson au bout de 20 minutes et prolongez par tranches de 5 minutes, jusqu'à obtenir la consistance idéale. (variable selon les pois chiche et si vous n'utilisez pas de bicarbonate).

Garniture, à doser selon vos goûts :
des tomates séchées à l'huile,
des olives noires à la grecque.

Pour la sauce :
quelques cuillers à soupe de vinaigre balsamique
selon la quantité de pois chiche et le type de repas (GP ou PL) une à quelques cuillers à soupe d'huile de noix (ou de colza)
une échalote

sel rose et poivre de la Jamaïque (très fruité) fraîchement moulu

Ciselez l'échalote en petits morceaux, ajoutez lui l'huile et le vinaigre, mélangez bien et réservez.

Tranchez les olives en fines tranches ainsi que les tomates bien épongées sur du papier absorbant.

Mélangez tous les ingrédients de la salade dans la sauce et laissez au frais deux bonnes heures minimum.

Régalez vous en ajoutant une belle salade verte par exemple ou une belle assiette de légumes cuits à cette petite salade.




Print Friendly and PDF