lundi 23 février 2015

Sablés aux figues, meilleurs que des Figol... (IG bas, détox)


Hier, vous avez voté pour que cette recette paraisse aujourd'hui... (sur Facebook) 
Je pensais que la tarte aux framboises remporterait tous les suffrages, 
et j'ai été quelque peu étonnée de voir qu'au final, ce sont ces petites douceurs sucrées,
qui ont raflé vos suffrages...

Je suis bien contente de pouvoir vous offrir cette petite recette, qui comme je le disais,
se déguste en cachette des enfants, parce que quand ils tombent dessus,
c'est vraiment plus difficile d'arriver à en chopper un ou deux... hihi...
Allez savoir pourquoi, mes filles les ont boudés au départ.

Bon, c'est vrai que ma déco à la fourchette laisse peut-être un peu à désirer et ne les rend
pas si gourmands que cela... 
(Je saurai comment faire la prochaine fois, parce que honnêtement, ce genre de petites douceurs,
c'est vraiment, mais alors vraiment, mon pêché mignon...)
Retour en enfance assuré, n'est-ce pas ? 

Je ne sais d'ailleurs pas si les petits biscuits d'origine sont toujours commercialisés,
(il faut dire que le rayon biscuits est celui que je fuis... 
huile de palme, sirop de glucose/fructose et compagnie, trop peu pour moi !)
et je peux vous assurer qu'ils sont encore meilleurs que les originaux...
Forcément, il n'y a que de bons produits dedans...

Quoi qu'il en soit, mes filles ne les ont pas trop regardé au départ...
HÉHÉ ! Ce qui m'a bien arrangée, car je me suis régalée un peu toute seule,
la boîte bien fermée sur le bar,
en choppant un de temps en temps au passage,
et puis quand elles les ont goûtés, et les ont trouvé trop bons, 
beeeeen, y en avait presque plus... 
DOMMAGE ! 

Bon, j'en referai bien sûr, mais je reconnais que ces biscuits sont un piège à eux tout seuls...
malgré leur IG bas et le peu de gras qu'ils contiennent,
on a vite fait de les engloutir, alors, allons-y doucement quand même,
hein les gourmandes, je vous connais ! hihi !

Pour réaliser cette recette, je me suis fortement inspirée 
de celle de Carole du blog "Alter Gusto" (clic)
Sa recette étant des plus engageante, elle me sembla aussi, la plus facile à réaliser,
et la plus rapide, car cela m'a évidemment pris comme ça, un dimanche, 
après avoir regardé le gâteau de mes rêves (donc à 11 h 30 environ),
il ne fallait pas que ça traîne cette histoire de sablés...

On file en cuisine ?

Réédit du 1er mars :
Aujourd'hui j'ai transformé ma recette pour qu'elle soit compatible avec les semaines de cure centrale de la cure Cabot de détox douce du foie. 
La recette est toute aussi bonne au final... je continuerai à la réaliser ainsi...
J'ai donc modifié la recette ci-dessous en retirant les jaunes d'œufs et en ajustant les autres ingrédients. 

La pâte sablée aux amandes :
100 g de farine de grand épeautre T 150 
100 g de farine de petit épeautre T 150 
50 g de poudre d'amande blanche 50 g d'huile neutre de qualité (colza bio chez moi)
50 g de sucre de coco
3 à 4 c à spe d'eau tiède 
1 blanc d'œuf
2 gousses de vanille ou zeste d'un citron bio 
1 c à c de poudre à lever bio 

Farce aux figues
250 g de figues moelleuses
1 grosse cuiller à soupe de miel d'acacia 
1 gousse de vanille 
3 c à c d'eau de rose ou de fleur d'oranger. 

Dorure
1 blanc d'œuf + une pincée de sel rose 

Si vous utilisez des figues séchées bio, faites les tremper 2 heures dans de l'eau chaude pour les ré-hydrater. Ce ne sera pas nécessaire avec des figues moelleuses. 

Préchauffez votre four à 180°C. 


Préparez la pâte sablée :

Mélangez tous les ingrédients de la pâte en ajoutant l'eau en dernier, la quantité juste nécessaire pour rendre la pâte facile à travailler (2 à 3 c à soupe seulement).

Étalez entre deux feuilles de papier cuisson en un rectangle d'environ 38 x 24 cm. Égalisez les bords à la roulette. 

Réalisez la pâte de figues
Retirez le pédoncule et mixez vos figues avec le miel, la vanille et l'eau de fleurs choisie. 

Répartissez cette pâte sur la moitié de la surface du rectangle de pâte. j'ai déposé des grosses cuillers de farce à plusieurs endroits, puis je l'ai repartie en une couche égale du bout de mes petits doigts tout propres. 

À l'aide de la feuille de papier cuisson, rabattre la moitié de pâte non garnie sur l'autre moitié.

Appuyez légèrement du bout des doigts. 

Découpez environ 25 rectangles à l'aide d'une roulette, et dorez-les avec le mélange œuf + sel. Écartez-les un peu sur la plaque afin qu'ils ne se touchent pas. 

Si vous le souhaitez, striez-les avec les dents d'une fourchette et enfournez pour environ 15 à 20 minutes de cuisson (au milieu du four).

Laissez refroidir et dégustez avec un bon thé vert. 



D'habitude, je glisse vos photos dans la rubriques "mes recettes chez vous",
mais vous avez été quelques-unes à me faire parvenir vos photos...
Apparemment, cette petite recette vous a bien plue...
Je les glisse donc, une fois n'est pas coutume, sous la recette...
Je ferai peut-être comme cela à l'avenir si vous êtes quelques-unes à m'envoyer vos photos...
à suivre !


voici les biscuits de Saze, tout mimi avec leurs rayures !



ceux, euuuuh, celui de Marie (il n'en restait qu'un pour la photo, Marie ? Gourmande !)


Ceux de Marielle (qui n'ont pas été badigeonnés d'oeuf battu)  


ceux de Joëlle (saupoudrés de fructose 5 minutes avant la fin de la cuisson). 


Print Friendly and PDF

jeudi 19 février 2015

Moules en persillade et cure détox du foie



Bonjour à toutes et à tous,

Pour celles et ceux qui me suivent sur Facebook, voilà quelques semaines que j'aborde vaguement le sujet de la détox du foie en vous montrant des photos de quelques-unes de mes réalisations...

Je crois qu'il est temps d'entrer dans le vif du sujet, je sais que vous piaffez d'impatience derrière votre ordinateur... hihi !

Commençons par le commencement... Les éditions "Terre vivante" ont eu la gentillesse de me proposer de recevoir le nouveau livre de Marie Chioca, dont je suis une fan inconditionnelle, vous le savez maintenant... "Mes recettes détox super-gourmandes !"Alors, pour être tout à fait honnête avec vous, j'étais plutôt indécise au départ sur ce coup là... J'avais lu un article sur un site santé très réputé (dont je ne citerai pas le nom, n'insistez pas...) qui disait que la détox après les fêtes, ça ne servait à rien et patati et patata... Puis je suis allée lire les articles de Marie, sur son blog (je vous mettrai les liens en bas de page, ne vous inquiétez pas...), dans lequel, rien que dans son introduction, j'ai pu constater, que tous mes symptômes du moment pouvaient être liés à un foie surchargé... à savoir : 
j'avais l'énergie d'une courgette cuite, autant dire, réduite à néant... voir à - 40 ! D'où, une fatigue chronique du matin au soir...,  je me sentais lourde après les repas, comme si j'avais un semi-remorque sur l'estomac... 
Sa dernière phrase a achevé de me décider... parlant de kilos rebelles, nous restant sur les hanches... Bref, j'ai été convaincue en 2 minutes de répondre au gentil mail de "Terre Vivante" !  



Aussitôt dit, aussitôt fait, je reçois mon livre 4 jours plus tard... Le temps de potasser les articles de Marie, de m'inscrire sur un groupe de soutien sur Facebook et de glaner toutes les informations qui pourraient m'être utiles en la matière... 

Alors le livre de Marie est vraiment très appétissant ! Il est plein de jolies couleurs, qui vont vous donner envie de cuisiner et de vous régaler à tous les repas, histoire de ne pas prendre la cure comme une punition, mais comme une fête chaque jour... Les recettes sont légères mais très gourmandes !
Beaucoup de salé dans ce livre, mais aussi du sucré avec de très bonnes idées pour le petit déjeuner et les en-cas sucrés types desserts de fruits et desserts tout court...

Les recettes du livre sont élaborées pour nettoyer son foie en douceur, selon les préceptes du docteur Sandra Cabot sur 8 semaines (lien en bas de page).

Alors je ne vais pas vous faire un cours sur le sujet, je vais vous aiguiller vers les bonnes lectures... Après tout, comme tout engagement, il doit être personnel et volontaire...
Ce qui fut mon cas, personne ne m'a tenu un fusil sur la tempe pour me lancer dans l'aventure...

Je suis actuellement dans la 4ème semaine de cure (qui en compte 8) et j'ai remarqué dès le 4ème jour, un changement radical... en 4 jours, vous avez bien lu !

Une énergie comme en plein été ! si, si ! Je me lève avec la patate et je me couche avec aussi... presque tous les soirs (on ne parlera pas des jours où vous avez démonté toute la maison de la cave au grenier, ceux-là ne comptent pas hein, vu l'énergie que vous avez dépensée !).
Le moral est bien meilleur aussi... 

A quoi cette énergie est-elle due ? A toutes les crudités ingérées déjà...
Dès le matin, on attaque avec des jus ou des smoothies de fruits ou de légumes (perso, je reste sur les fruits, car les smoothies verts c'est vraiment pas mon truc, mais chacun fait comme il veut)... et puis à tous les bons aliments que nous allons consommer... On essaie de privilégier le bio encore une fois, pour nettoyer son corps de tous les pesticides... 

Enfin, on élimine tout ce qui est lourd dans nos repas : 
  • les viandes... on va garder les volailles maigres en fait : filet de poulet par exemple.
  • le fromage... 
  • le chocolat... ne grimacez pas ce n'est pas si terrible en fait... 
  • le café et le thé noir (un par jour toléré si vous ne pouvez absolument pas vous en passer). Thé vert et infusions sont compatibles.
  • l'alcool (2, 3 verres de vin par semaines tolérés).
  • pour un bénéfice optimal, on diminue sa consommation de gluten (privilégions riz complet, pâtes et farines de petit épeautre...)
Du coup, on mange quoi ?

Le matin :
  • on démarre par une eau tiède citronnée ou orangée, préparée avec du jus fraîchement pressé. 
  • on continue 1/4 d'heure plus tard avec un jus ou un smoothie de fruits ou de légumes, que l'on consomme immédiatement, pour bénéficier de tous ses bienfaits. On privilégie les ingrédients détox (agrumes, bananes, avocat, légumes, etc...)
  • 1/4 d'heure plus tard, on termine avec un "miam" aux fruits (mélange de fruits, d'huiles végétales de premières qualités, de graines mixées, de fruits frais déposés par dessus)... 
  • ou par une préparation céréalière type pain, crêpes, galettes,... réalisées avec des farines complètes ! On peut les garnir de purées d'oléagineux, d'avocat... de confitures sans sucres ajoutés (sucrées au jus de fruits par exemple...)
A midi ou le soir : On fait le choix d'un repas principal, chez moi c'est très souvent le midi... mais chacun fait en fonction de ses impératifs et de son mode de fonctionnement...
  • on commence par une salade de crudité réalisée avec des ingrédients bio si possible, et détox : betterave crue, navet, carottes, etc... 
  • On continue avec une viande blanche, des oeufs, du poisson ou certains fruits de mer, et un féculent complet (le riz complet est un excellent aliment détoxifiant) avec des légumes ou une légumineuse cuite. (lors des semaines 3 à 6 de la cure, on retire les viandes blanches et les jaunes d'oeufs de l'alimentation).
Le second repas sera plus léger : (midi ou soir)
  • des légumes crus (retenez que votre alimentation doit être crue à 40 % environ)  cuits, et si on a faim, un peu de féculents complets ou de tofu cuisiné... (ça peut arriver la première semaine, ensuite on a moins faim).
Au goûter, si on a une petite faim, on peut manger des fruits crus ou et des fruits secs  (figues, abricots, pruneaux... et noix et oléagineux en tous genres également).

On peut également se faire des petits desserts compatibles lorsque l'envie est trop forte... ouf ! 

Vous l'aurez compris, cette cure est compatible avec les IG bas, puisqu'il est conseillé de consommer des aliments complets... Ce qui rend l'adaptation très facile... Perso, je ne consomme pas le miam au fruits le matin, car comme j'ai des problèmes de glycémie, il me faut une céréale, qui va mieux me convenir... et que je vais mieux digérer... Cela fait beaucoup de fibres toutes ces crudités... 

N'hésitez pas à saupoudrer vos salades, plats de graines fraîchement mixées type lin, chia, ces "super aliments" que l'on trouve bien sûr en magasins bio... 

Passons à la recette, après ce pavé d'écriture. Une fois n'est pas coutume, j'ai décidé de vous présenter une recette salée, car la recette de moules de Marie m'a vraiment tapé dans l'oeil ! J'adore les moules, c'est très léger, sain et on n'a pas besoin de les manger avec des frites pour se régaler, il suffit que la sauce soit bonne... 



Les moules en persillade de Marie 
Pour 2 personnes :
  • 1 kilo de moules de Bouchot
  • 1 bouquet de persil plat
  • 1 échalote
  • 2 gousses d'ail
Servir avec environ 200 à 250 g de nouilles soba ou d'autres pâtes complètes cuites al dente dans de l'eau salée.

Nettoyez les moules à plusieurs eaux bien froide, dans un grand saladier. Retirez les moules ouvertes ou celles qui ne se referment pas lorsque vous les pressez entre deux doigts. 

En parallèle de la cuisson des moules, préparez votre accompagnement : Marie a servi ses moules en persillade avec des nouilles soba (sarrasin), mais je n'en avais plus, alors j'ai préparé des spaghettis de petit épeautre. 

Epluchez l'échalote et l'ail, lavez le persil et essorez-le. Dans un petit hâchoir, mixez l'échalote et l'ail puis ajoutez le persil et renouvelez l'opération jusqu'à obtenir une persillade.

Dans une cocotte ou une grande casserole, versez un petit verre d'eau, la persillade et remuez. Ajoutez les moules. Couvrez et laissez cuire quelques minutes, jusqu'à ce que les moules soient ouvertes.

Remuez les moules dans la sauce et servez avec les pâtes cuites al dente... 

Un régal ! N'hésitez pas à mouiller vos pâtes avec la petite sauce... 

Et maintenant les liens promis...

Liens vers les articles de Marie sur la cure détox sur son blog : 

Article 1 (clic) La cure Cabot en 10 questions et liens vers tout plein de recettes
Article 2 (clic) explications sur la cure détox, exemples de repas, recettes et liens vers recettes en ligne.
Article 3 (clic) recette de sa gelée de pissenlit et interview de Miss Pat  du blog "la cuisine bio de Miss Pat"

Où se procurer le livre sur la cure Cabot (clic)

Consulter l'article de Marie présentant son livre de recettes détox (clic).

Commander le livre de recettes détox de Marie sur le site Terre vivante (clic).

Et pour celles qui lisent jusqu'au bout, héhé, on va voir qui suit... Qu'est ce qui vous ferait plaisir dans mon prochain article ? les recettes de mes jus / smoothies préférés testés sur plusieurs semaines ou une recette gourmande détox ?


Print Friendly and PDF

jeudi 12 février 2015

Soleil feuilleté pour amener un peu de soleil au coeur de l'hiver ! (IG bas, phase 2, si réalisé avec ma pâte feuilletée)

Recette à IG bas (phase 2), si vous utilisez ma pâte feuilletée (ici) 
avec un tuto complet en images pour la réaliser,
elle est trop trop bonne !

Ce soleil feuilleté fera impression lorsque vous le présenterez à l'apéritif !
Et délicieusement garni, c'est un régal...


Pour plusieurs gourmands :
2 pâtes feuilletées pur beurre ou ma délicieuse pâte feuilletée à IG bas
1 oeuf entier battu pour dorer

Garnitures :

  • de l'emmenthal râpé
  • des épices mexicaines 


Une autre fois, j'y ai mis :

  •  jambon 
  •  épices mexicaines 
  • fromage râpé

La prochaine fois, j'y mettrai :

  •  du pesto verde (choisissez le sans pommes de terre dans sa composition) 
  •  du parmesan fraîchement râpé 
(testé dans des petits croissants à Noël, qui ont eu un succès fou !)


KOMMENTKONFAIT ? 

Préchauffez votre four à 180° C.

Etalez vos pâtes feuilletées sur du papier cuisson (si ce n'est déjà fait) et recouvrez-les d'un moule à tarte retourné. Découpez-en le contour avec une roulette, gardez le rond central et gardez l'excédent pour réaliser d'autres petits feuilletés.

Faites de même avec la seconde pâte feuilletée, afin d'obtenir deux cercles de pâte identiques.

Transvasez sur une plaque de cuisson.

Sur la première étalez vos garnitures (plus la couche de garniture sera fine, plus ce sera facile à rouler ensuite, choisissez des garnitures qui ont du goût) .

Déposez la seconde pâte sur la première, et déposez un petit verre au centre pour avoir un repère de traçage.



A l'aide de votre roulette, séparez votre pâte en 4 parts égales. 

Puis séparez chacune de ces parts à nouveau en 2 parts, puis chacune en 2. 

Renouvelez l'opération jusqu'à obtenir 16 parts égales (on fait au mieux en fait en matière d'égalité des parts, hihi).


Roulez une part choisie sur elle-même, 3 à 4 fois, dans un sens (vers la gauche par exemple). Puis roulez la part adjacente en sens inverse (vers la droite) et continuez ainsi en alternant les sens, jusqu'à les avoir toutes roulées sur elles-mêmes.

Dorez à l'oeuf battu, vous pouvez aussi décorer de graines si vous aimez, et enfournez pour environ 20 à 25 minutes.

Laissez refroidir et détachez une branche pour la déguster !



Vous pouvez suivre les actus du blog sur Facebook, Pinterest, Twitter et Instagram... (voir colonne de droite).

A bientôt !






Print Friendly and PDF

mercredi 4 février 2015

Gâteau aux noisettes en 2 versions et zestes d'agrumes confits (IG bas)


❀ ✹ ❀ Bonjour, bonjour ! ❁ ❊ ❁

Au revoir choux de Bruxelles et galettes de sarrasin sages comme des images,
retour à des recettes très très gourmandes...

Ces gâteaux sont parfaits en cas de visite impromptue.
Quelques ingrédients dans le placard et le frigo et hop, 
voilà (un) deux gâteaux absolument délicieux qui vont bluffer vos hôtes...

Les habitué(e)s du blog, reconnaîtrez-vous de quel autre gâteau je me suis inspirée pour le réaliser ?
Je suis sûre que oui !


Zestes de citrons et d'oranges confites (phase 1 PL et GP) :
  • Ecorces d'une orange et d'un citron bio
  • leur poids en fructose


Pour un gâteau de 9 parts noisette / orange (IG bas - Phase 2 - détox si vous utilisez du sucre de coco) :
  • 200 g de noisettes
  • 135 g de fructose ou de sucre de coco (voir moins selon votre goût sucré)
  • 4 oeufs entiers
  • zeste d'une orange bio
  • jus d'une demie orange (4 cuillers à soupe de jus)
  • 4 cuillers à soupe d'huile douce en goût (olive, colza, amande,...)

Pour la version choco/noisette (phase 1 mais pas détox) :  
Remplacez les zestes et le jus d'orange dans la pâte par :
  • 100 g de chocolat fondu à 70 % minimum
  • 3 cuillers à soupe de rhum
  • Réduire le sucre à 100 g. 




Commencez par réaliser les zestes confits :
  • Coupez le dessus et le dessous des fruits afin de de pouvoir les poser facilement sur une planche et de laisser apparaître la chair.
  • Coupez des lamelles de peau du haut vers le bas, en faisant apparaître la chair à vif, en tournant autour des fruits. 
  • Retirez les résidus de peaux blanches éventuels.
  • Coupez des lamelles d'environ 3, 4 mm.
  • Déposez-les dans une casserole à fond épais et recouvrez-les d'eau à hauteur.
  • Portez à ébullition, videz l'eau et renouvelez l'opération deux fois de plus (pour en retirer un maximum d'amertume).
  • Déposez vos écorces dans la casserole et ajoutez leur leur poids en fructose. 
  • Cuire à feu doux pendant minimum 30 minutes. Cela ne doit pas bouillonner fortement, coller ou brûler. Baissez le feu si nécessaire. Les zestes doivent être tendres.
  • Laissez refroidir à couvert, puis égoutter et conservez dans un pot hermétique.



Puis réalisez le gâteau aux noisettes de votre choix :
  • Faites torréfier les noisettes 20 à 25 minutes à 160° C, sur une plaque recouverte de papier cuisson. (vous pouvez en torréfier plus de 200 g et les garder dans un pot pour en croquer... à l'apéritif par exemple, ou lors d'un en-cas).
  • Laissez-les refroidir.
  • Préchauffez le four à 180° C.
  • Mixez-les noisettes en poudre, quelques secondes à l'aide un robot puissant.
  • Ajoutez les autres ingrédients et mélangez rapidement au fouet manuel.
  • Versez dans un moule de 20 x 20 cm, recouvert de papier cuisson et cuire environ 35 minutes.
  • Laissez refroidir sur une grille et servez recouvert de quelques zestes d'agrumes si vous le souhaitez (évitez en détox).
  • Et on se régale... ça, c'est obligatoire !


❀ ✺ ❊ A bientôt les ami(e)s ! ✹ ❊ ❁ 


Print Friendly and PDF

lundi 2 février 2015

Galettes de sarrasin véganes et délicieuses (IG bas)


Certains ou certaines diront que ma recette de chandeleur n'est pas très gourmande...
certes !
J'ai hésité à vous présenter des crêpes garnies de fruits secs caramélisés au jus d'orange et garnies d'amandes effilées, repérées dans une revue culinaire... cela viendra en son temps... car ce matin, je n'ai pas eu envie de tout ce sucre en fait...
(sûrement parce qu'hier je me suis régalée d'un dessert de fou fou !)... à suivre... 

En attendant, je vous présente ma recette de petit déjeuner de ce matin, tellement je me suis surprise à trouver cette nouvelle recette délicieuse...

Mais si vous aimez le sarrasin autant que moi (son petit goût grillé en particulier) 
si vous appréciez ses qualités nutritionnelles autant que moi, 
si vous appréciez l'effet anti ballonnement qu'il a sur le petit ventrou,
si vous avez envie de vous régaler d'une recette sans oeufs et sans lait, 
de galettes qui forment une jolie dentelle, 
craquantes sur les bords et moelleuses à coeur...

Vous avez répondu oui à toutes les questions précédentes ?

Alors courez dans votre magasin bio pour acheter ce qui vous manque et réalisez cette recette ce soir... Régal assuré !

Le petit jus de pomme gazeux apporte l'effet dentelle à la recette, il est donc nécessaire
(je l'écris avant qu'on me pose la question, je sais que certaines l'avaient déjà au bout des doigts... n'est-ce pas ?)

Une dernière chose, cette recette est compatible avec une cure détox du foie, puisqu'elle ne contient ni jaune d'oeuf, ni lactose... certaines le savent déjà, puisque j'en ai parlé sur Facebook, vous n'avez pas fini d'entendre parler de ça... 

Belle chandeleur les gourmands !



Pour un bon nombre de galettes :
  • 250 g de farine de sarrasin bio
  • 50 cl d'eau fraîche 
  • 2 cuillers à soupe d'huile d'olive
  • 1 cuiller à café de sel
  • 15 cl de jus de pomme bio gazeux sans sucre ajouté (Marque Démeter pour moi)
Mettre tous les ingrédients dans un saladier moyen sauf l'eau et le jus gazeux.

Ajoutez l'eau petit à petit en fouettant pour éviter les grumeaux.

Puis ajoutez le jus de pomme gazeux.

Laissez reposer 15 à 30 minutes et cuire dans une poêle anti-adhésive très chaude (8 sur l'induction) et légèrement huilée.

Garnir à votre goût (ici une bonne confiture de coings sans sucres ajoutés).

Délicieuses également saupoudrées de sucre de coco...



Promis ma Françoise, ta recette au chocolat et / ou à l'orange arrive... cette semaine !


Print Friendly and PDF