mercredi 27 janvier 2016

Brioche Buchty à IG bas


Pour une belle brioche Buchty extra-moelleuse :
IG bas - phase 2 - sans lactose
  • 450 g de farine de grand épeautre 150
  • 50 g de gluten 
  • 25 g de levure fraîche 
  • 1 c à c de bicarbonate alimentaire 
  • 80 g de fructose 
  • 1 c à c de sel rose 
  • 20 cl (une petite briquette) de crème de coco entière (Kara pour moi).
  • 2 œufs à température ambiante (à peser)
  • Complétez le poids d'œufs mesuré avec du lait d'amande tiédi à 35°C pour obtenir 200 g (environ 90 g).
Parfum au choix
  • 2 gousses de vanille 
  • ou zeste d'un citron bio (ma version préférée)
  • ou 10 gouttes d'huile essentielle de bergamote ou d'oranger doux ou de mandarine rouge bio.
Pour la déco :
  • du sucre glace réalisé avec du fructose ou du sucre de bouleau


En cuisine : 
  1. Dans le bol de votre robot muni du crochet, émiettez la levure fraîche. 
  2. Couvrez-la avec la farine mélangée au gluten. 
  3. Saupoudrez du sel rose, du sucre et du bicarbonate.
  4. Ajoutez la crème de coco. 
  5. Versez par dessus le mélange œufs/lait tiède et enfin le parfum choisi. 
  6. Pétrir pendant 10 à 15 minutes, jusqu'à ce que la pâte prenne corps. 
  7. Couvrez votre bol avec du film alimentaire et laissez lever au four à 35°C, en fonction étuve, environ 2 heures (jusqu'à ce que la pâte ait doublé de volume).
  8. Chassez le gaz carbonique en pressant la pâte du plat de la main et sortez-la du bol. 
  9. Formez environ 24 boules de 40 g que vous déposerez dans un grand plat (style plat à gratin) recouvert de papier cuisson. 
  10. Couvrez votre plat avec votre film alimentaire et laissez lever une seconde fois, dans les mêmes conditions que précédemment. 
  11. Sortez la brioche du four et préchauffez-le à 150°C, cuire votre brioche 30 minutes. (vous pouvez la couvrir d'une feuille d'aluminium à mi-cuisson). 
  12. Elle doit rester relativement claire mais doit être cuite à cœur. (testez la cuisson avec un couteau).
  13. Une fois refroidie, saupoudrez votre Buchty de sucre glace et dévorez-la avec un bon thé ou un chocolat chaud au lait de noisette. 

Pour réaliser cette recette de brioche d'origine allemande, extra-moelleuse à la mie filante, je me suis inspirée de celle du blog "C'est ma fournée" ici



Les avantages de cette recette

  • l'impression de ne pas perdre de temps ; le déroulement de la recette qui en fait une recette super agréable à réaliser : pas besoin d'activer la levure au préalable, on dépose tout par couches au fur et à mesure, le robot (ou vos mimines) font tout Ie travail. 
  • Pas d'œuf au 3/4 gâché pour la dorure (ou à réintégrer dans une autre)... 
  • La cuisson à basse température lui confère un moelleux absolu qui en fait désormais ma brioche préférée à IG bas ! 
  • Bref, elle n'a que des avantages... adoptez-la ! 



Vous pouvez encore vous simplifier la vie sur la mise en forme de la brioche. ci-dessus, j'ai étalé la pâte en un grand rectangle, sur du papier cuisson, en m'aidant d'un nuage de farine. Puis j'ai découpé la pâte en 2 dans le sens de la longueur. Ensuite, j'ai coupé des bandes et j'ai réalisé (en tout) une vingtaine de rectangles, que j'ai roulé sur eux-même et placé dans un grand plat à gratin (toujours sur le papier cuisson)... et hop ! voilà le résultat !


C'est encore plus rapide et plus facile !




Print Friendly and PDF

jeudi 21 janvier 2016

Sapin feuilleté à la vanille


Pour un sapin feuilleté à la vanille :
  • 2 pâtes feuilletées pur beurre pré-étalées
  • du sucre vanillé bio à la vanille naturelle (4 sachets)
  • 1 oeuf  entier pour la dorure additionné d'une pincée de sel
  • des décorations : ci-dessus : du sucre doré, sucre en grains, pralines roses et sucre mimosa.
  • Matériel : une règle de 30 cm, une roulette à pizza.
En cuisine :
  1. Préchauffez votre four à 180° C.
  2. Déroulez la première pâte feuilletée.
  3. Saupoudrez-la de sucre vanillé sur toute sa surface.
  4. Déroulez la seconde pâte feuilletée et apposez-la sur la première. (si nécessaire, étirez-la légèrement pour que les 2 cercles soient de la même taille).
  5. Posez votre règle bien propre, à la verticale au centre du sapin. Appuyez légèrement pour marquer l'emplacement de la règle.
  6. Tracez le pied de votre sapin, à la roulette (voir photos ci-dessous).
  7. Puis tracez la base de votre sapin, plus ou moins large, selon l'effet souhaité. 
  8. Marquez d'un petit trait de règle le milieu de la cime de votre sapin, puis à partir de ce point, posez votre règle pour rejoindre la base du sapin et coupez nettement. Faites de même de l'autre côté.
  9. Posez votre règle au centre du sapin et décalez-la d'environ un demi-centimètre vers le centre.
  10. Tracez des bandes de pâtes à peu près égales, d'un côté, en laissant la cime en forme de triangle.
  11. Faites de même de l'autre coté. 
  12. Torsadez vos bandes de pâte sur elles-mêmes.
  13. Dorez votre sapin à l'oeuf battu additionné d'une pincée de sel. 
  14. Faites de même avec les morceaux découpés autour du sapin (réalisez des bandelettes torsadées).
  15. Décorez à votre goût et enfournez pour environ 20 à 25 minutes. 
  16. Laissez refroidir et dévorez !
(vous pouvez cliquer sur les photos pour les agrandir)

photos du traçage :
Pour un résultat optimal, lisez bien la totalité des instructions ci-dessus.

6. Tracez le pied du sapin

7. Tracez les bases de votre sapin

8. Tracez les côtés de votre sapin (bien lire le détail plus haut)

8. Tracez des bandes les plus régulières possibles des 2 côtés 

9.  10... Torsadez vos bandes, dorez-les à l'oeuf, décorez avec ce que vous aimez et enfournez.


ici décoré de confettis colorés, sucre doré, sucre en grains et pralines roses

Facile, joli, gourmand et délicieux !

A la base, ce sapin se fourre de pâte à tartiner chocolat et noisette, mais j'ai préféré une version plus "légère", avec uniquement du sucre vanillé. Mes gourmands ont adoré ainsi...
Cela doit être très bon également avec un mélange de sucre cannelle... 
Vous pouvez aussi le présenter à l'apéritif de vos tables de fêtes, fourré de de tapenade ou de crème d'anchoïade, de caviar d'aubergine, de fromage... les idées ne manquent pas.

A bientôt !









Print Friendly and PDF

mardi 19 janvier 2016

Cookies festifs au chocolat et au citron (recette IG bas, phase 2)



pour une vingtaine de cookies IG bas - phase 2 :

  • 135 g de chocolat noir à 70 % minimum 
  • Zestes de 2 citrons bio
  • 100 g de fructose
  • 100 g de sucre de fleur de coco 
  • 170 g de beurre mou 
  • 1 + 1/4 cuiller à café de poudre à lever bio
  • 1 œuf + 1 jaune 
  • 260 g de farine de petit épeautre intégral 

En cuisine :

  1. Préchauffez votre four à 180°C, mode multi-cuisson (chaleur tournante). 
  2. Râpez vos zestes de citron et coupez le chocolat en petits morceaux avec un bon couteau. 
  3. Fouettez ensemble le beurre mou et les 2 sucres, jusqu'à obtenir un mélange ayant pris un beau volume et qui soit mousseux et très onctueux.
  4. Ajoutez l'oeuf puis le jaune, un par un, continuez de fouetter quelques instants.
  5. Remplacez le fouet par la feuille du robot et ajoutez la farine mélangée à la levure et aux zestes de citron, cuiller par cuiller, tout en mélangeant.  
  6. Enfin, ajoutez le chocolat en petits morceaux et mélangez-le rapidement à la pâte.  
  7. À l'aide d'une cuiller à glace à ressort, répartissez la pâte sur deux à trois plaques de cuisson recouvertes de papier cuisson. Espacez vos cookies qui vont beaucoup s'étaler à la cuisson. (j'en dispose 3 par ligne sur 3 lignes sur chaque plaque).
  8. Cuire 14 minutes environ, en échangeant à mi-cuisson, les plaques de grilles et en changeant votre plaque de côté.
  9. Laissez refroidir complètement et dégustez avec un bon thé ou un cacao au lait de noisette... à tomber ! 

Coucou les gourmands, 

Toujours à la recherche du cookie croquant parfait à IG bas, j'ai tenté un essai au beurre pour essayer d'obtenir encore un p´tit peu plus de croquant que mes délicieux cookies à IG bas au pandan et au chocolat (ici) ou  ceux à l'okara d'amande choco/coco/noisettes (là). Mes deux recettes préférées, et très saines avec ça ! Les avez-vous déjà testés ?

 
cookies au pandan et au chocolat

cookies à l'okara d'amande choco/coco/noisettes 


Alors, ces cookies au beurre sont excellents bien sûr... ils le seraient à moins, vu la quantité de beurre qu'ils contiennent me direz-vous ! et vous avez entièrement raison... Mais je les ai réalisés pour nouvel an, c'était donc une recette de fêtes pour moi, seule période où je me permette autant de beurre dans mes recettes à IG bas... Je les ai accompagnés d'une délicieuse glace à la vanille maison, d'une délicieuse sauce au chocolat réalisée avec un Guanaja à 70 % et des petits fruits frais (framboises, Physallis, etc).

Concernant le croquant tant attendu, je n'y suis pas encore, même s'ils l'étaient (relativement) le jour de leur réalisation... mais pas autant que le souhaitais... et je crains de ne pas l'atteindre un jour ce croquant que j'appréciais tant dans certaines recettes de cookies à IG haut... Je pense avoir compris d'où vient le "problème" si l'on peut dire... très probablement des sucres à IG bas... Avec les IG bas, je dirais qu'on ne peut pas tout avoir
 !

Sur cette conclusion très philosophique (hihi), je vous laisse avec la photo de la prochaine recette...
Pas IG bas pour deux sous, mais mes gourmands ont adoré fêter la nouvelle année avec sapin feuilleté tout en couleurs !



Print Friendly and PDF

dimanche 10 janvier 2016

Tarte frangipane très très citron, pour remplacer la galette !



Pour une tarte frangipane qui convient pour 8 gourmands : moule de 25 cm de diamètre
IG bas - phase 2 - pauvre en gluten (7 %) - sans lactose

La pâte :

  • 200 g de farine de petit épeautre complet
  • 6 cl d'huile d'olive douce en goût
  • 1 pincée de sel rose
  • 3 cuillers à soupe de fructose (ou sucre de bouleau si vous aimez)
  • 1 cuiller à café de poudre à lever bio (ou de levure chimique)
  • 3-4 cl d'eau tiède (à doser)
  • Zestes d'un citron bio (ou non traité) fraîchement râpé


La garniture :

  • 150 g de poudre d'amande blanche
  • Jus d'un citron
  • Zestes de 2 citrons bio
  • 150 g de fructose (ou sucre de bouleau)
  • 40 g de beurre fondu et tiédi (hors période festive, remplacez le beurre par de l'huile d'olive douce)
  • 2 oeufs


Facultatif :

  • amandes effilées
  • sucre glace de fructose ou de sucre de bouleau réalisé à la minute au blender


En cuisine :
  1. Préchauffez votre four à 180° C.
  2. Mélangez les ingrédients de la pâte en terminant par l'eau que vous ajouterez petit à petit. La pâte est un peu molle, mais vous allez l'étaler entre deux feuilles de papier cuisson, ce sera donc très facile à travailler. Retirez la feuille supérieure, transvasez dans votre moule et percez avec une fourchette. Gardez au congélateur le temps de préparer la garniture.
  3. Mélangez les oeufs avec les amandes en poudre, le sucre, le jus de citron, les zestes, le beurre fondu tiédi (ou l'huile). 
  4. Versez sur le fond de pâte.
  5. Cuire environ 25 minutes. Au bout de 10 minutes de cuisson, répartir généreusement les amandes effilées à la surface et poudrez de sucre glace. Enfournez pour le reste du temps de cuisson. La tarte doit être dorée à souhait.
  6. Une fois la tarte tiède, poudrez-la à nouveau de sucre glace ou pas.
  7. Dégustez tiède, c'est un délice ! ou refroidie.


Coucou les gourmands,

Voici ma galette à moi pour cette année 2016 !
Pas envie de pâte feuilletée, mais  une super envie de frangipane !
Voici donc une version légère, qui contient très peu de beurre
(5 g par part, ce qui en fait une recette festive assez sage).

L'arôme de citron est vraiment fabuleux, car bien marqué et sans aucune acidité.
Les fadas de citron apprécieront !

Pour rendre cette recette phase 1, remplacez la farine de petit épeautre par de l'orge mondée et utilisez de l'huile d'olive dans la garniture, à la place du beurre. Et on n'oublie pas de déguster sa part de tarte à la fin d'un repas complet, pour qu'elle fasse moins mal, surtout si on veut perdre du poids !

Ainsi, la recette est bien sucrée, vous pouvez diminuer un peu les doses selon votre bec... mais ne diminuez pas le sucre de la pâte, car elle serait trop fade.

Vous pouvez retrouver mes autres recettes pour l'épiphanie dans l'article "Récap de recettes de fêtes"en cliquant (ici)  ou dans le lexique des recettes...


La prochaine recette sur le blog ?


De délicieux cookies au citron et au chocolat, que j'ai réalisés pendant les fêtes...
très riches... certes, mais à se taper les fesses par terre !

A bientôt les gourmands !





Print Friendly and PDF

vendredi 1 janvier 2016

Christollen de Noël aux fruits et à la pâte d'amande




Pour un très gros Christollen ou 2 moyens : (2 moyens c'est plus pratique)
IG bas - phase 2 - à réaliser au moins 4 à 7 jours avant dégustation.
Recette adaptée à IG bas à partir d'un vieux livre de recettes alsaciennes
  • 450 g de farine de grand épeautre T 150
  • 50 g de gluten
  • 1 belle pincée de sel rose 
  • 250 g de beurre bio mou (vous pouvez le sortir la veille)
  • 40 g de levure fraîche en cube
  • 1 cuiller à café rase de bicarbonate alimentaire 
  • 250 g de fruits secs à IG bas (abricots et cranberries à parts égales)
  • 1/8 de litre de lait d'amande vanillé tiédi 
  • 80 g de fructose 
  • 1 gousse de vanille 
  • 1 œuf à température ambiante  
  • 200 g d'amandes en poudre (ici blanches)
  • du rhum ambré pour faire macérer vos abricots + 4-5 cuillers à soupe pour la pâte. 
  • zestes d'1 citron bio
  • zestes de 2 oranges bio
  • 100 g de fruits confits à IG bas (ici du citron, ma recette ici)
  • 1 cuiller à café de cannelle en poudre 
  • Facultatif : 1 cuiller à café d'arôme d'amande amère 
  • si on aime : pâte d'amande pour fourrer le Stollen : 200 g d'amandes blanches en poudre, environ 7 cuillers à soupe de miel d'acacia et une petite cuiller à café d'arôme d'amande amère. 
Déco
  • 30 g de beurre fondu 
  • du sucre glace réalisé au blender à partir de sucre de bouleau ou de fructose 

La veille au soir de la réalisation de votre Stollen 
- Faites macérer uniquement vos abricots (les cranberries perdraient leur sucrant), coupés en 8-10 petits morceaux dans le rhum. Tous les morceaux doivent être recouverts de rhum. couvrez de film alimentaire jusqu'au lendemain matin. 

Le lendemain matin

Sortez vos aliments du réfrigérateur au moins deux heures avant utilisation si vous ne les avez pas sortis la veille.
  1. Dans le bol de votre robot (ou votre saladier), versez la farine en fontaine. Y ajouter l'oeuf, le lait tiédi (pas plus de 35°C), le beurre mou coupé en morceaux, les graines de la gousse de vanille, la cannelle, les zestes fraîchement râpés de citron et d'orange, la levure émiettée et sans qu'il ne la touche, le sel rose. Mélangez au crochet quelques instants.
  2. Ajoutez ensuite la poudre d'amande, les zestes confits coupés en morceaux, les abricots macérés dans le rhum et les cranberries et les cuillers à soupe de rhum.  Si la pâte n'est pas assez souple (ce ne fut pas mon cas), ajoutez un peu de lait d'amande tiède. Pétrir environ 15 minutes.
  3. Couvrez le bol de votre robot d'une feuille de film alimentaire et laissez lever dans votre four, fonction étuve, à 35°C, pendant environ 2 heures. La pâte doit prendre du volume.
  4. Pendant ce temps, mélangez les ingrédients de la pâte d'amande, elle sera assez molle. Mettre dans du film alimentaire et formez un boudin en tournant le film. laissez durcir au réfrigérateur jusqu'à utilisation. 
  5. Si vous réalisez 2 gâteaux, séparez  votre pâte en 2 parts égales et abaissez chacune sur une feuille de papier cuisson (déposée sur la lèchefrite du four), en 2 rectangles épais. 
  6. Coupez votre boudin de pâte d'amande en 2 dans la longueur et déposez chaque demi-boudin sur les rectangles de pâte. 
  7. Enveloppez votre pâte d'amande en rabattant le premier bord par dessus, puis rabattez le second pour former un linge replié. 
  8. Badigeonner le dessus d'eau fraîche.
  9. Faites lever une seconde fois dans votre four, pendant au moins 2 heures. Puis badigeonnez de beurre fondu tièdi et faire cuire à 190°C, jusqu'à ce que vos gâteaux aient bien bruni. Couvrez-les au bout de 10-15 minutes de cuisson, d'une feuille d'aluminium. J'ai cuit mon gros stollen environ 30 minutes, mais si vous en réalisez 2 moyens, ils devraient cuire un peu moins longtemps... Vérifiez la cuisson avec la lame d'un couteau, qui doit ressortir sans trace de pâte. 
  10. A la sortie du four, badigeonnez à nouveau de beurre fondu et poudrez abondamment de sucre glace. Laissez refroidir complètement puis emballez dans une boîte ou dans des sacs plastique pendant 4 à 7 jours avant de déguster ces petites merveilles.
❅ ❊ ✬ ✳︎ ❅

Coucou les gourmands,

Voici un de mes gâteaux de Noël 2015, un de ceux que nous avons dégusté comme traditionnellement le 24 au soir et le 25 au matin, au petit déjeuner... Cela fait bien longtemps que je n'avais réalisé ce délicieux gâteau de Noël, un gâteau riche en beurre et en saveurs ! Sa richesse en beurre et en amandes lui permet de se conserver longtemps. 

Il convient de le réaliser au moins 4 jours à l'avance, dans l'idéal une semaine avant, ceci afin d'en développer les saveurs mais également afin qu'il prenne la consistance qu'on attend de lui... Celle d'un gâteau, plus que d'une brioche ! D'ailleurs, la pâte lèvera un peu moins qu'une brioche, et n'en prendra pas du tout la consistance au final.

A l'origine, il se réalise avec des raisins secs de deux sortes : des blonds et des bruns... Bon, à IG bas, on oublie... je les ai donc remplacés cette fois par des abricots secs et des cranberries...  pour rester à  IG bas, utilisez celles qui sont sucrées au jus de pommes, sans aucun ajout de sucre classique, mais ne les faites surtout pas macérer dans le rhum, car elles perdraient leur sucrant et retrouveraient leur acidité dont on se passera tout à fait... A l'origine, il se réalise aussi avec des oranges et des citrons confits. Je n'y ai mis que ces derniers, car je préfère, mais faites comme vous aimez. La dose de cannelle indiquée dans la recette de base (une pincée) est tout à fait insignifiante côté saveurs, n'hésitez pas à en mettre plus (je préconise une cuiller à moka minimum, voire une cuiller à café, si tout comme moi, vous aimez la cannelle).

Et désolée pour la qualité de la photo qui est carrément affreuse cette fois..., Déjà que j'ai failli oublier de le photographier mon Stollen,... et avec le temps que nous avons cet hiver dans le sud... un ciel presque noir et une luminosité nulle, ne facilite vraiment pas les choses pour faire des photos correctes... pfffff !  Je lui ai du coup, donné une tonalité sépia, tellement je la trouvais affreuse... 

Je vous mets ci-après un lien vers l'article de Wikipedia (clic) pour que, si cela vous intéresse, vous lisiez quelques infos sur le stollen.
A l'origine ce gâteau de l'avant, que les catholiques se sont appropriés (alors qu'au départ, on le réalisait déjà pour les fêtes païennes vers 1300 et des brouettes), est un gâteau très ancien, qui a évolué au fil du temps, avec des ajouts divers et multiples, comme celui de l'œuf dans la pâte, des fruits et enfin, celui de la pâte d'amande, qui date lui, du vingtième siècle...  
Quoi qu'il en soit, vous pouvez le réaliser sans la pâte d'amande, si vous n'aimez pas, il sera différent, mais tout aussi bon. Je l'ajoute par goût, car on l'adore ainsi à la maison...
Enfin, n'hésitez pas à le "re"sucrer quand vous le déballerez et/ou le dégusterez, chez moi, le sucre glace avait fondu, et il y gagne vraiment à se faire saupoudrer à nouveau, sinon c'est un peu juste. 

Alors nous sommes bien d'accord, ce gâteau contient beaucoup de beurre. mais si vous le réalisez pour Noël, vous ne serez pas seul(e) à le déguster... et par tranche, la dose reste raisonnable si vous  n'en mangez qu'une... et enfin, ce sont les fêtes tout de même. si vous ne vous faites pas plaisir à ce moment là, et à IG bas de surcroît, vous ne le ferez jamais...

À bientôt les gourmands et j'en profite pour vous souhaiter une excellente année 2016, remplie d'amour et de bonheur ! 



Print Friendly and PDF