dimanche 20 mars 2016

Mes meilleurs cookies à IG bas et mon meilleur brownie réunis en une recette délicieuse, le brookie ! (IG bas)


Trois recettes en une aujourd'hui, avec ces délicieux brookies, constitués d'une belle couche de brownie, recouverte d'une couche de cookie...

N'oubliez pas de voter pour la prochaine recette à paraître, en bas de page. 


pour environ 6 cookies géants ou 10 moyens :
Pour réaliser cette recette, je me suis très fortement inspirée de celle-ci (clic) du blog : "Je suis une quiche en cuisine, mais je me soigne"
RECETTE A IG bas - phase 2 - sans lactose et à gluten réduit :
  • 80 ml d'huile d'olive 
  • 65 g de sucre de coco 
  • 1 œuf entier
  • 1/2 belle cuiller à café d'arôme d'amande amère (ou 2 d'arôme vanille) 
  • 125 g de farine de petit épeautre T 150
  • 1/2 belle cuiller à café de poudre à lever bio
  • 1 grosse pincée de sel rose moulu 
  • Pour les agrémenter
  • 100 g de chocolat coupé en petits morceaux qui serviront de pépites, ou : 
  • 100 g de cranberries sucrées au jus de pomme, ou : 
  • du chocolat au lait d'amande Dardenne® (IG bas car sucré au sucre de coco), coupé en carrés, et :
  • Quelques noisettes torréfiées ou :
  • des grains de kasha (sarrasin torréfié). 

Cette recette est officiellement ma recette de cookies à IG bas préférée !


En cuisine :
  1. Préchauffez votre four à 180°C. 
  2. Mélangez tous les ingrédients dans un robot pâtissier, muni de la feuille / spatule. Amalgamez la pâte rapidement. (si vous avez choisi le chocolat en pépites, pour agrémenter vos cookies, intégrez le à ce stade).
  3. Repartir sur 2 plaques de cuisson recouvertes de papier sulfurisé à l'aide d'une cuiller à glace à ressort, décorez les comme vous le souhaitez, et cuire environ 13-15 minutes, selon le croquant souhaité (plus c'est cuit, plus ça croque). 
  4. En milieu de cuisson, échangez les plaques de hauteur et de côté pour obtenir une cuisson plus uniforme. 
  5. Laissez refroidir hors des plaques (le chocolat doit durcir) et dégustez avec un bon thé. 
Photo de la version noisette/chocolat au lait d'amande



Les Brookies :

On commence avec le brownie très chocolat, que vous pouvez réaliser tout seul, comme décrit ci-dessous.

Pour un moule de 20 x 20 cm :
Recette IG bas - phase 2 - sans lactose et gluten réduit.

Vous pouvez réaliser le brownie seul, comme ci-dessous ou réaliser le brookie en lisant encore plus bas
  • 180 g de chocolat Guanaja à 70 % (ou autre) + 90 g supplémentaires à couper en morceaux
  • 85 g d'huile d'olive douce 
  • 3 œufs entiers 
  • 100 g de farine de petit épeautre T 150.
  • 130 g de sucre de fleur de coco 
  • une pincée de sel rose
Préchauffez votre four à 180°C.
Coupez les 90 g de chocolat en morceaux (elles vous serviront de pépites).
Déposez le chocolat et l'huile dans un saladier en métal fin, et faites fondre sur un bain-marie, jusqu'à obtenir un mélange lisse. 
Ajoutez le sucre de coco, le sel et mélangez à la cuiller en bois. 
Ajoutez les œufs battus au préalable, et remuez à la cuiller. Faites de même avec la farine, puis avec le chocolat coupé en morceaux. 
Versez dans un plat recouvert de papier cuisson et cuire 25 à 30 minutes (jusqu'à ce que le dessus craquèle). 

Vous obtenez ainsi un brownie fondant à cœur. Si vous souhaitez un brownie qui soit davantage cuit à cœur, prolongez la cuisson selon vos souhaits. 

Pour les brookies : 
  1. Réalisez la pâte à brownie, telle que présentée ci-dessus. Versez-la dans votre plat. 
  2. Réalisez la pâte à cookie, puis répartissez-en une couche d'environ 1/2 cm d'épaisseur, avec une cuiller à soupe, en l'étalant avec délicatesse, sur la pâte à brownie. Décorez de quelques noisettes concassées au couteau. (Avec la pâte à cookie restante, j'ai réalisé quelques cookies).
  3. Enfournez pour au moins 35 minutes à 180°C, selon la consistance que vous souhaitez. En 35 minutes de cuisson, vous obtenez un brownie fondant et un cookie mi-cuit (cuit sur les bords et fondant au centre). 
Il vous faudra prolonger la cuisson pour un brookie cuit à cœur. (procédez par tranches de 5 minutes). Testez au centre du brookie, en y plongeant un cure-dent. La pâte à cookie doit être cuite (sèche) et votre cure-dent doit ressortir sans trace coulante de pâte. 

La cuisson des fours étant très différente de l'un à l'autre, je vous invite à toujours surveiller vos cuissons. 

Laissez refroidir complètement et régalez-vous ! 

Je vous glisse une photo du chocolat au lait que j'ai utilisé pour décorer mes cookies, ce sera plus facile pour vous de le trouver. (en magasins bio, comme d'habitude...) Il est à IG très bas, végane et délicieux !


Alors aujourd'hui je vous envoie du lourd ! Les brookies c'est vraiment un truc de ouf, comme disent mes filles !!!  Cela fait un bon moment que j'avais envie de tester, voilà qui est fait ! Et si vous réalisez les cookies seuls ou le brownie seul, vous vous régalerez tout autant, parce qu'à elles-seules, les deux recettes sont divines...

Et ça y est, j'ai enfin réussi à réaliser des cookies croquants comme je les aime et je crois bien que j'ai compris d'où il vient ce croquant... Vous avez deviné ? Du sucre ! Il en faut suffisamment pour que le sucre caramélise et donne le croquant que j'espérais tant ! Alors vous pouvez réduire, bien sûr, mais ne venez pas râler si vous avez des cookies moelleux, hein ! Je n'accepterai aucune récrimination !

Bon, blague à part, testez-les ainsi ! Vous m'en donnerez des nouvelles, j'en suis sûre !

Et le brownie ? Décadent à souhait ! Ultra chocolaté ! Chez moi, mes filles se battent (presque) pour ce brownie, c'est vous dire !

Et n'oubliez pas de voter en commentaire, pour la recette de la semaine prochaine : 

Entre des muffins à la vapeur,  au petit épeautre, tomates séchée, viande des grisons et flocons de quinoa,



Des canelés en 2 versions (vanille/rhum) et une version surprise.


Et une nouvelle recette de pancakes au sarrasin absolument fabuleuse ! Elles sont bien gonflées, ultra moelleuses et parfumées à l'amande amère, comme beaucoup de mes recettes en ce moment.


Print Friendly and PDF

lundi 14 mars 2016

Potimarron gratiné au chèvre, miel, cranberries et graines de courge (IG BAS*)



Une recette vraiment délicieuse, très parfumée et ultra savoureuse... 

N'oubliez pas de voter pour la prochaine recette en commentaire. 

pour un plat à gratin rectangulaire :
Recette à IG haut mais avec *, donc consommable en phase 2.
  • 1 potimarron bio
  • une bûchette de chèvre frais bio
  • 1 grosse poignée de cranberries sèches sucrées au jus de pommes (la supérette bio)
  • des graines de courge 
  • un beau filet de miel d'acacia 
  • Sel, poivre.
  • si vous aimez : de l'anis vert en grains. 
En cuisine :
  1. Préchauffez votre four à 210°C.
  2. Huilez votre plat à gratin.
  3. Rincez votre potimarron sous l'eau fraîche pour retirer d'éventuelles traces de terre et coupez le en 2 avec un très bon couteau. 
  4. Évidez les graines et les filaments fibreux.
  5. Coupez en petits morceaux. 
  6. Mettez les dans votre plat à gratin, salez, poivrez. 
  7. Pulvérisez avec un spray d'huile d'olive.
  8. Saupoudrez de graines d'anis vert et parsemez généreusement de graines de courge.
  9. Cuire une vingtaine de minutes.
  10. Sortir votre plat du four, ajoutez le chèvre coupé en morceaux, les cranberries, le miel et poursuivre la cuisson de 20 minutes. 
  11. Si votre potimarron n'était pas assez tendre (piquez sa chair avec un couteau, elle doit être tendre), poursuivez la cuisson de 5 minutes en 5 minutes. 
  12. Si nécessaire, couvrez d'une feuille d'aluminium pour terminer la cuisson. 
  13. Régalez-vous !
Petite précision sur l'* de la recette : le potimarron a un IG haut, mais il contient très peu de glucides. Sa charge glycémique est donc basse et le rend donc consommable en phase 1, lors de repas GP. Ici, la recette contient du fromage de chèvre, la recette devient donc phase 2, à cause de l'association avec des matières grasses. 

Et pour la semaine prochaine, vous voulez quoi ? 

le brookie (et une nouvelle recette de cookies à l'amande amère). Il a bien failli passer...



Des cannelés en 2 versions, la traditionnelle vanille / rhum et une version surprise. 


ou une recette salée puisque vous les appréciez en ce moment, avec ces petits muffins à la vapeur, à la viande des grisons, tomates séchées et comté.





Print Friendly and PDF

dimanche 6 mars 2016

Quiche viande des grisons, jambon et brocolis (IG bas)



Une excellente recette de quiche sans fromage !

N'oubliez pas de voter pour la prochaine recette à paraître en commentaire. 
(merci de lire en bas d'article, pour ce qui concerne la prise en compte des votes).

Pour une quiche de 25 cm de diamètre :
IG BAS - PHASE 2

Nouvelle pâte à IG bas au petit épeautre : Voir explications en bas d'article.
200 g de farine de petit épeautre complet (T150)
1/2 c à café de poudre à lever bio
1/2 c à café de sel rose moulu 
40 g de margarine Vita coco (sans huile de palme)
30 g d'huile d'olive douce 
4 cuillers à soupe d'eau non chlorée 


Pour la garniture
2 tranches de jambon cuit (⋍ 80 g)
80 g de viande des grisons 
quelques bouquets de brocolis cuits à la vapeur  
3 œufs 
30 cl de crème de brebis (rayon frais magasins bio) 
sel, poivre, noix de muscade 
facultatif : des pignons de pin 



En cuisine

  1. Préchauffez votre four à 210°C. 
  2. Préparez la pâte en mélangeant farine, margarine, huile, sel et levure. Ajouter l'eau et amalgamez. 
  3. Étalez entre 2 feuilles de papier cuisson. Retirez la feuille du dessus et déposez dans votre moule. Piquez le fond à la fourchette. 
  4. Coupez la viande des grisons et le jambon en lanières. Garnissez-en le fond de pâte. 
  5. Mélangez crème et œufs. Salez et poivrez. Versez sur la quiche. 
  6. Déposez les bouquets de brocolis, les pignons et saupoudrez de noix de muscade fraîchement râpée. 
  7. Cuire environ 35 minutes (ou jusqu'à ce que la quiche soit bien dorée). 
  8. Dégustez avec une bonne salade. 


Si vous ne l'aviez pas encore remarqué, j'adore les quiches ! Et j'aime encore plus varier les plaisirs... donc changer de saveurs... Avec cette version grison, jambon et brocolis, je me suis vraiment régalée. La viande des grisons est très peu grasse mais apporte beaucoup de saveur. Le brocolis déposé à la dernière seconde (je me suis rappelée qu'il me restait quelques bouquets cuits de la veille au soir in-extremis) m'a surprise car en cuisant, les parties non immergées  grillent et c'est vraiment délicieux... la crème de brebis (encore elle !), apporte un fondant extra ! bref, un régal ! 

Et comme j'en discutais en commentaire dans mon dernier article sur les lasagnes, je réalise souvent des quiches sans fromage car mon homme déteste ça... Et force est de constater que si les aliments ont de la saveur, nul besoin de fromage. - Pour la petite histoire, la quiche lorraine traditionnelle ne contient pas de fromage, MALHEUR à celui qui ose servir une quiche au fromage en Lorraine !!! On le pend par les pieds au clocher de l'église !!!  - La crème de brebis apporte le fondant nécessaire, et je le rappelle pour celles et ceux qui ne le sauraient pas encore, les produits laitiers de brebis font monter 2 fois moins l'insuline que ceux de vache. 

- Rappelons comme l'explique si bien le Professeur Joyeux, éminent cancérologue, qu'un petit veau prend 1 kg par jour pendant 1 an pour atteindre sa taille adulte. L'humain boit donc le lait d'un animal qui n'a pas du tout la même morphologie que lui ! La brebis en est plus proche, si l'on peut dire, puisqu'elle a une plus petite physionomie... CQFD !

Si vous êtes observateur, il n'y a des pignons que sur la moitié de la quiche parce qu'il n'y a que moi qui les aime à la maison.


Concernant la pâte à quiche, c'est vraiment une tuerie ! Le petit épeautre a vraiment le meilleur goût qui soit dans une pâte à quiche et la margarine Vita Coco® (que l'on trouve au rayon frais en magasins bio) donne du croquant à la pâte, c'est vraiment la meilleure pâte à IG bas que j'aie pu réaliser et goûter... 


Une dernière chose : n'hésitez pas à mettre plus de brocolis, j'ai mis ce qui me restait, ce n'était pas suffisant à mon goût.  

Allez, je vous laisse pour cette fois...

A vous de voter pour la prochaine recette à paraître, entre :

Des cannelés en 2 versions :



des brookies aux noisettes (brownie recouvert de cookie), avec une nouvelle recette de cookies en prime !



Et une recette de potimarron gratiné au chèvre crémeux , miel , graines de courge et cranberries. 





Petite précision pour les votes : 

je donne priorité aux votes publiés en commentaire sur le blog, étant donné qu'ils sont visibles par tous. Cette semaine j'ai reçu un vote par mail pour les cannelés. Mais étant donné que je ne vais pas publier les mails que vous m'envoyez, je ne peux pas les prouver... 
Désolée Christine, mais je suis sûre que tu comprendras...

Ne soyez pas timides, votez sur le blog !

Print Friendly and PDF