dimanche 29 décembre 2019

Spritz de Pierre Hermé




Pour une quinzaine de Spritz
- 225 g de farine de blés anciens T 65
- 190 g de beurre doux  à température ambiante
- 75 g de sucre glace
- 2 pincées de fleur de sel
- 30 g de blanc d'oeuf (= 1 blanc)
- 1 gousse de vanille 

Facultatif pour la déco : 100 g de chocolat noir de qualité

En cuisine
Préchauffez votre four à 180°C, fonction pâtisserie ou chaleur tournante.

Au robot muni du fouet ou dans un saladier avec un batteur électrique, fouettez le beurre quelques instants pour bien de détendre.

Ajoutez le sucre glace, le blanc d'oeuf, le sel et la pulpe de la gousse de vanille et fouettez à nouveau pour obtenir un mélange bien homogène, mousseux et onctueux. Grattez les bords et fouettez à nouveau si nécessaire.

Ajoutez la farine d'un coup. Mélangez rapidement avec la feuille du robot ou à la main, jusqu'à incorporation de la farine. C'est une pâte sablée alors elle ne doit pas être trop travaillée.

Transvasez dans une poche, munie d'une douille cannelée et formez des bâtonnets, des S ou des M sur des plaques recouvertes de papier cuisson. Espacez suffisamment car les biscuits gonflent pas mal à la cuisson. La pâte n'est pas évidente à former au départ, cela s'arrange par la suite, quand elle est ramollie par la chaleur des mains. 

Cuire 12 à 15 minutes. Pas besoin de trop les cuire, ils n'en seront que meilleurs : ils seront plus fondants en bouche, alors ne les laissez pas trop colorer (comme les plus clairs sur la photo au grand maximum).

Laissez complètement refroidir vos biscuits avant de faire fondre le chocolat au bain-marie. J'ai utilisé un excellent chocolat Weiss à 64 % de cacao.

Transvasez le chocolat dans un petit bol chinois et trempez vos biscuits dedans. Penchez légèrement le bol et trempez la face supérieure du biscuit dedans. Egouttez et déposez sur une  plaque recouverte de papier cuisson. Vers la fin, il vous sera plus difficile de tremper les biscuits. Vous pouvez alors les napper à l'aide d'un pinceau en silicone. La différence ne se voit pas... ou à peine. Laissez prendre au frais...

Et régalez-vous ! 

Vous pouvez conserver ces spritz dans une boîte en métal. 

-----

Les spritz c'est super bon ! Avant je ne connaissais que la version alsacienne/lorraine aux amandes dont j'avais également goûté une variante à la noix de coco. Entre les deux, difficile de choisir mes préférés... Mais il faut le dire, la pâte est extrêmement difficile à former... cela me dissuade quelque peu d'en faire. Si vous avez des astuces, je suis preneuse...

Par contre, cela faisait quelques temps que je voyais ces petits spritz circuler sur la toile... en lisant le mode de préparation de la recette, je n'ai pas eu l'impression qu'ils étaient aussi difficiles à former que les autres... et ils avaient l'air tellement beaux et à croquer, que j'ai décidé d'en préparer pour les fêtes, car (très) très riches en beurre - cela se sent à la dégustation. Ils sont à tomber et ont fait l'unanimité à la maison -.

La prochaine fois, je les réaliserai sans le chocolat pour n'avoir que la saveur des sablés bien vanillés en bouche... 

Ces biscuits sont certes très énergétiques, mais si on ne se fait pas plaisir aux fêtes, quand le fait-on ??? 

À très vite pour une nouvelle recette...

2 commentaires:

  1. Ils sont terriblement tentants ces Spritz !

    RépondreSupprimer
  2. Les spritz tels que je les connais (Belgique et Nord de la France); merci pour la recette

    RépondreSupprimer

Pour déposer un commentaire :

1) Ecrivez votre texte dans le formulaire ci-dessous

2) En dessous de Choisir une identité, si vous publiez en mode anonyme, merci d'inscrire un nom (je ne réponds plus aux commentaires non personnalisés d'un prénom ou d'un pseudo).

3) Cliquer sur Publier


Merci de votre intérêt et à bientôt.
Cath

Print Friendly and PDF