mercredi 13 janvier 2021

Qu'est-ce que La micronutrition ?


Je profite de cet article pour vous présenter mes meilleurs voeux pour 2021 ! Que cette année soit bien meilleure que 2020 pour vous tous ainsi que pour vos familles.

 Suite à la demande de Ghis en commentaire sur ma recette de lasagnes rapides et légères comme  une plume, je vous ai concocté un petit article sur la micronutrition. 

Cette discipline liée à la santé, existe depuis seulement quelques décennies. C'est une discipline holistique, ce qui veut dire qu'elle permet de prendre en charge les patients sur la totalité de leur organisme, et non en considérant les symptômes les uns après les autres et en les traitant un par un,  avec un médicament adapté à chacun d'eux. 

La micronutrition permet de détecter et de prendre en charge des déficits en micronutriments (d'où la "micronutrition"). Ces déficits provoquent à leur tour des maux ou des pathologies. La prise en charge s'effectue d'abord grâce à l'alimentation, car cette dernière recèle des trésors, mis à notre disposition. 

Le plus souvent, lorsque j'interroge les patients, je m'aperçois que l'alimentation n'est pas suffisamment équilibrée. Certains aliments ou groupes d'aliments sont supprimés, ou non consommés, ou consommés dans des quantités trop peu importantes, pour assurer un équilibre de l'organisme (appelée homéostasie). Et de ce fait, d'autres sont consommés dans des proportions trop importantes, ce qui perturbe forcément l'équilibre...


Dans certains cas, l'activité physique est un excellent complément pour certaines pathologies - je pense en particulier aux maladies du système cardio-vasculaire (AVC, infarctus du myocarde) et au diabète de type 2. Si cela n'était pas suffisant (certains déficits sont parfois trop importants pour être compensés uniquement par l'alimentation : ce sont des carences), des compléments alimentaires vous seront alors conseillés. 


La détection des déséquilibres/carences se réalise grâce à des questionnaires, très ciblés. Un bilan sanguin permet le plus souvent, de confirmer certains troubles. Et parfois je recommande des recherches biologiques complémentaires, mais ce n'est pas obligatoire, car parfois, les troubles sont tellement évidents, que les changements apportés suffisent à confirmer les doutes, tant les bienfaits obtenus sont évidents et parfois, rapides ! Enfin, la consultation me permet à l'aide de questions complémentaires, d'éliminer ou de confirmer totalement des suspicions de déficits ou de carences en micronutriments.

C'est un excellent complément à la diététique et à la nutrition. Elle permet aussi de prendre en charge des maux que la médecine allopathique ne sait prendre en charge qu'avec des médicaments, qui ont souvent des effets secondaires importants ou qui peuvent provoquer des perturbations supplémentaires, voire d'autres pathologies. Les plantes n'ont pas cet effet sur l'organisme. Elles ont un effet '"like", comme vous avez pu l'entendre pour les oestrogènes "like". Elles ont un effet adaptogène, ce qui veut dire qu'elles agissent si c'est nécessaire. 

Et puis, on ne le dit pas assez, mais l'alimentation permet d'avoir une action sur la génétique (sur l'ADN cellulaire), c'est ce qu'on appelle l'épinutrition. Nous transmettons à nos enfants ce que nous sommes déjà (ce que contient notre ADN). C'est donc une évidence qu'il vaut mieux être en bonne santé lorsque l'on projette d'avoir des enfants. 



Lorsque la complémentation sera nécessaire, je ne vous proposerai que des compléments en phytothérapie bio, d'excellente qualité, préparées en France, et/ou des probiotiques sûrs, déposés à la collection nationale de cultures des micro-organismes de l'Institut Pasteur. 

La micronutrition s'attèle également à prendre en charge certains déséquilibres qui ne sont pas forcément liés à l'alimentation. Je pense en particulier au diabète de type 2. Longtemps on a fait croire aux patients que s'ils avaient du diabète de Type 2, c'est parce qu'ils mangeaient trop de sucre ! Mais cette forme de diabète peut être génétique, et là, l'alimentation n'a pas grand chose à y voir... Mon mari en est le parfait exemple. Pas de surpoids, grand sportif, mais sa maman et son frère sont diabétiques.  Désormais, on s'accorde sur le fait que le DT2 est lié principalement au surpoids et au manque d'activité physique... Et c'est vrai, dans la plupart des cas. On peut aussi très bien être en surpoids parce que l'on mange trop et de manière déséquilibrée... trop riche, trop gras... Mais les vieux préceptes ont la vie dure... Par contre, il est évident qu'une fois la résistance à l'insuline établie, les produits sucrés sont à contrôler, il est donc intéressant de les diminuer et de consommer des aliments dont l'index glycémique est bas ou moyen.

Je pourrais vous écrire des pages et des pages, très détaillées, mais je manque de temps, alors je vous décris ci-dessous tout ce qui peut être pris en charge par la micronutrition. 

La micronutrition détecte et prend en charge les carences en :

minéraux : calcium, magnésium, zinc, sélénium, fer... 

vitamines : toutes. 

en acides gras : principalement en oméga-3, car l'acide alpha-linoléique ne peut être apporté que par l'alimentation (c'est pour cela qu'on le dit essentiel).

Elle permet également de détecter et prendre en charge les déséquilibres de l'organisme :

- en neuromédiateurs (dopamine, noradrénaline et sérotonine) qui perturbent le sommeil, provoquent de la fatigue (voire de l'asthénie), des insomnies, des difficultés à "démarrer" le matin, les troubles de l'humeur, les envies de sucre irrépressibles de l'après-midi... 

- les perturbations du système immunitaire (prévention des allergies, infections à répétition, sinusites à répétition, toux trainantes, maladies auto-immunes, fibromyalgie, etc.),

- les pathologies digestives, telles que les dysbioses (déséquilibre du microbiote), candidose, Syndrôme de l'instestin irritable (SII), Crohn et rectocolite hémorragique (RCH), provoquant des hyperperméabilités intestinales (HPI). Prise en charge également des ballonnements, douleurs, constipation, colite, déficits enzymatique s. 

- les troubles du foie : problèmes digestifs, protection du foie, stéatose hépatique, troubles de la vésicule biliaire...), détoxification lorsque le foie n'arrive plus à le faire seul.

- Lipidémies : cholestérolémie, triglycéridémie... 

- troubles thyroïdiens.

- les pathologies inflammatoires telles que la polyarthrite rhumatoïde, tendinites, et toutes les pathologies en "ite", avec prise en charge des douleurs qui en découlent, et ici l'alimentation joue un rôle primordial.

- les troubles métaboliques et troubles du poids : insulinorésistance, diabète de type 2, compulsions alimentaires et fringales...

- les troubles ostéo articulaires : arthrose, tendinites, douleurs inflammatoires, ostéoporose...

- les troubles rénaux : hyperuricémie, lithiases calciques (calculs), insuffisance rénale débutante...

- l'anxiété (avec manque d'appétit, troubles digestifs), la dépression nerveuse (légère à modérée) et le stress (dont chronique, physique et intellectuel). 

- carences en oméga-3 avec troubles de la mémoire, de la concentration, peau et yeux secs...

- aide à l'arrêt du tabac (stress important pour l'organisme).

- dermatologie : acné dont inflammatoire, allergies cutanées, herpès, infections cutanées, psoriasis, eczéma...

- troubles circulatoires.

- accompagnement de la femme : syndrome prémenstruel SPM), péri-conception, grossesse, règles hémorragiques, infections urinaires à répétition, mycoses récidivantes, régulation du cycle, troubles de la (pré)ménopause... 

- accompagnement de l'homme : équilibre hormonal, andropause... 

- accompagnement des enfants : problèmes digestifs, d'immunité, nerveux dont TDAH (troubles de l'attention)...

- accompagnement de la personne âgée : diabète de type 2, anorexie, troubles digestifs, troubles cognitifs, dénutrition.

- protection antioxydante.

- cheveux abîmés, ongles cassants ou qui se dédoublent...


J'accompagne également les sportifs :

- alimentation adaptée à l'activité physique, aux périodes d'entraînements, de compétitions, en post-compétition. 

- conseils pour optimiser l'entraînement : optimisation de l'activité et du repos, récupération, hydratation, utilisation de boissons énergétiques, équilibre acido-basique, immunité, problèmes d'hyperperméabilité intestinale, etc.

Pour vous suivre en micronutrition, j'ai passé un diplôme universitaire (DU). Cette formation, d'une durée d'une année universitaire, a été suivie au sein de l'Université de Poitiers, reconnue pour la valeur de ce diplôme. Les cours de micronutrition étaient dispensés par Denis Riché, l'un des pères fondateurs de la micronutrition en France. 

Je vais continuer à me perfectionner, car c'est un domaine vraiment passionnant et éclairant sur le monde de la santé. 

Actuellement j'offre aux patients que je suis, le bilan et le suivi micro-nutritionnel. Je me suis donc entraînée sur eux, la famille, les amis, les collègues, qui ont bien voulu me faire confiance. Je les en remercie encore, car cela a été très efficace pour acquérir de l'expérience. Je vais continuer d'offrir bilan et suivi micro-nutritionnel sur les premiers mois de cette année 2021 et ensuite je facturerai le premier bilan en supplément de la consultation. Alors n'hésitez pas à en profiter, d'autant que de plus en plus de mutuelles prennent désormais en charge quelques consultations diététiques chaque année.

N'hésitez pas à me contacter par mail : c.turberg.diet@gmail.com ou au 06 08 68 23 24 lors des horaires d'ouverture. (je déconnecte à partir du samedi midi, jusqu'au lundi matin).

Enfin, la dernière illustration sera mon diplôme, car je trouve important que vous soyez assuré d'avoir  à faire à une professionnelle diplômée.

J'ai plein de recettes à partager avec vous, mais je manque de temps pour écrire de longs articles commentés, alors si vous êtes d'accord, je peux les publier simplement, sans trop de blabla... dites-moi si cela vous convient en commentaire...

Belle journée et semaine à tou(te)s ! 🌞⛅🌞 






8 commentaires:

  1. Hello Catherine!
    Très intéressant ton article !
    Moi, je veux bien que tu fasses tes recettes avec moins de blabla si ça te permet de publier régulièrement! :)
    J'espère que tu vas bien. Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et félicitations pour ce nouveau diplôme !

      Supprimer
    2. Coucou Sandra. Oui je vais bien ! J'espère que toi aussi et que tout roule pour toi et ton fils.
      Merci pour le diplôme et pour l'article. Heureuse que tu l'aies trouvé intéressant. 😊
      Et bien si la tendance se confirme, je ferai moins voire pas de blabla... ça ira beaucoup plus vite et j'ai tellement de recettes en retard... comme le lapin blanc... 😂
      Bisous ma bichette et au plaisir d'avoir de tes nouvelles toutes fraîches. 😘😘

      Supprimer
  2. Bonjour Catherine,
    Je sous suis depuis des années et prête à continuer encore et pour longtemps...
    Merci pour toutes ces bonnes recettes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Eve.
      Votre message fait chaud au coeur ! Merci beaucoup ! Vous m'encouragez à continuer, car ce n'est pas toujours évident de trouver la motivation, face à un écran. Donc grand merci !

      Supprimer
  3. Bonjour Catherine,
    je suis à la fois ravie de lire votre article, à la fois gênée de vous avoir demandé autant de temps alors que vous êtes surbookée, alors merci de tout coeur,
    bien entendu moi aussi j'ai envie de lire plus de recettes courtes et "sans blabla" même si j'adore lire vos posts d'infos,
    encore merci et meilleurs voeux,
    Ghis

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Ghis,
      Ne culpabilisez pas, j'ai pris mon temps comme vous avez pu le remarquer.😂
      Je me suis interdit de bloguer pendant les congés pour bien récupérer et voilà, il est enfin là. J'espère vous avoir éclairée sans avoir été barbante. 😉
      Je vais probablement publier sans blabla alors et au pire vous poserez vos questions en commentaure.
      Merci pour tous vos messages et pour votre intérêt qui me fait vraiment plaisir et me booste à continuer.
      A bientôt !

      Supprimer
    2. merci Catherine,
      oui, en effet, je comprends mieux l'intérêt de la micronutrition,
      et je trouve qu'en plus d'être intéressante, la micronutrition est plutôt logique,
      au plaisir de vous lire!
      Ghis

      Supprimer

Pour déposer un commentaire :

1) Ecrivez votre texte dans le formulaire ci-dessous

2) En dessous de Choisir une identité, si vous publiez en mode anonyme, merci d'inscrire un prénom, c'est bien plus sympa pour moi.

3) Cliquer sur Publier


Merci de votre intérêt et à bientôt.
Cath

Print Friendly and PDF